Vie de parent

3 enfants sur 4 sont
mal attachés en voiture

L'institut Vias, le nouvel IBSR communique une fois de plus des chiffres qui font froid dans le dos : 3 enfants sur 4 sont mal attachés en voiture. 13% voyagent carrément sans ceinture. Il est plus que temps de rappeler l’importance de la ceinture à l’avant et à l’arrière, du siège auto bien choisi et bien mis et d’une conduite sans risque. 5 réflexes incontournables pour la sécurité de tous. En voiture... avec prudence.

3 enfants sur 4 sont mal attachés en voiture

► Tout le monde est bien attaché derrière ?

La ceinture reste l’un des moyens les plus simples pour réduire les conséquences des accidents et faire baisser le nombre de victimes de la route. Le réflexe n’est pas encore tout à fait acquis, en particulier à l’arrière. Pour preuve, Benoît Godart, porte-parole de Vias nous apprend un fait interpellant : les enfants sont moins bien attachés avec leurs parents qu’avec leurs grands-parents.
« On associe ces résultats au fait que les parents cèdent plus facilement aux caprices de leurs petits ou sont plus pressés, commente l'institut, mais il ne faut jamais négliger ce genre de choses et enseigner le réflexe ceinture le plus rapidement à ses enfants. Il est important d’être intransigeant. »

► Et ma ceinture à moi ?

On ne néglige pas non plus sa propre sécurité, chers parents. Attachez-vous correctement. Tout commence par là. Combien d’entre vous se sont déjà dit : « Je ne m’attache pas pour un si petit trajet ». Et si en cas d'accident, vous pensiez vous cramponner au volant, vous agripper à une poignée ou, pire, maintenir votre enfant sur vos genoux, comme on le voit parfois encore, gardez en tête qu’il est impossible de résister à une telle force ! Pour rappel, une personne de 80 kg pèse 1 tonne en cas de projection.

Un siège auto n’est pas l'autre

Hé oui, un achat de siège auto ne se fait pas à la légère. N’hésitez pas à bien vous renseigner. Petit conseil de Benoît Godard : « N’ayez pas peur de poser des questions, qu'elles soient simples ou très précises. Demandez si vous pouvez essayer votre siège avant, juste le temps d’un petit trajet. Et surtout, demandez à ce qu’on vous explique tous les dispositifs : les passages de ceinture, les positions, l’évolution, etc. Voyez si tout ceci est applicable à votre véhicule. »
Vias communique des chiffres importants : le pourcentage d’enfants correctement installés est plus élevé lorsque le siège auto a été acheté sur internet (47 %) ou dans un magasin spécialisé (45 %) que dans un supermarché (33 %) ou en seconde main (29 %).

► Tu es bien installé, mon enfant ?

Vias nous rappelle que 1 enfant sur 3 seulement est attaché et correctement maintenu. Benoît Godard explique que bien des parents pensent en toute bonne foi que tout est en ordre. La tranche critique ? « On remarque que les enfants ne sont pas bien attachés vers leur 1 an. L’explication ? Ils passent souvent trop vite à la catégorie de siège auto suivante, sans que celui-ci soit bien adapté. »
À surveiller de près : un dispositif mal attaché ou placé dans le mauvais sens. Plus de conseils en suivant ce lien. Méfiez-vous également des sangles à l’intérieur du siège qui ne sont pas suffisamment tendues.

Les règles de conduite ? Mais oui, je connais...

Un petit rappel des usages de base ne fait jamais de mal. « Ne pas foncer le matin quand on est en retard,  bien respecter les zones 30 quand on arrive dans la rue de son école. Ne pas se garer n’importe où et surtout bien faire sortir ses enfants du bon côté, à savoir le trottoir. Et tant qu’à faire, essayer de ne pas trop se laisser distraire, ni par ses enfants, ni par un gsm ou autre. Restez bien concentré, encore plus si vous connaissez la route par cœur, la plupart des accidents se produisent sur trajet connu et dans un périmètre proche du domicile ou du lieu de travail ». Vous le savez et on ne vous apprend rien ? Très bien, il ne reste plus qu’à appliquer tout ceci, n’est-ce pas ?

Yves-Marie Vilain-Lepage

Quelques chiffres alarmants

  • 23% des petits sont correctement attachés et transportés dans un siège adapté au poids et à la taille.
  • 13% des enfants ne sont pas du tout attachés.
  • Sur 23% des enfants correctement attachés dans un siège adéquat, 50%d'entres eux ne sont pas correctement attachés.
  • 4% des enfants sont assis dans un siège non adapté et pas correctement attachés.
  • 13% des enfants observés ne sont pas du tout attachés.
  • Les dispositifs de retenue pour enfants réduisent le risque de blessures mortelles de 70% pour les bébés de moins de 1 an et de 55% pour les enfants de 1 à 4 ans.

(Source, Vias. Etude réalisée sur 1000 enfants dans tout le Pays)

Vos questions - nos réponses

Techniques, les questions de sécurité pas vrai ? Le Ligueur reprend point par point toutes vos questions en matière de sécurité et y répond le plus précisemment possible sur l'installation du siège bébé, les conseils de sécurité à plus de 1 an.

Sur le même sujet

Plus de sécurité : en voiture

Les abords des écoles ont été fortement sécurisés ces dernières années, avec notamment l’introduction des zones 30. Des efforts qui ont porté leurs fruits mais qui peuvent encore être améliorés. Selon l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR), « en période scolaire, près de deux tiers des accidents impliquant des enfants (65,5 %) n’ont pas lieu aux abords des écoles, mais en agglomération ». Afin de limiter les risques, quelques réflexes simples à adopter.