Vie de parent

7 défis pour é(mer)veiller
les plus petits

Vous l'avez remarqué ? Chacun y va de son propre défi. Du plus vain au plus constructif, l'idée consiste avant tout à s'occuper l'esprit. Au Ligueur, on les aime quand ils font avancer. C'est dans cet objectif qu'une enseignante de maternelle et une puéricultrice ont uni leur savoir-faire pour proposer aux maternelles, un défi par jour. Elles nous expliquent quelles en sont les bienfaits. À essayer chez vous après ce long week-end.

7 défis pour é(mer)veiller les plus petits

Semaine spéciale, puisque ce mardi marque le premier jour. Qu'à cela ne tienne, assumons ce décalage et démarrons. L'idée générale est de marquer chaque jour par des étapes franchies, des défis relevés. Des rites qui rassurent tant nos enfants, comme on le répète depuis le départ de ce confinement.

Autre intérêt de ces activités, outre le côté pédagogique, conduire les petits à davantage d'autonomie. Et puis occuper son rejeton et pouvoir souffler quelques minutes, que l'on soit seul·e ou en couple, c'est toujours ça de pris.

JOUR 1 - Jour créatif

Réaliser une oeuvre « Land art » avec des éléments naturels : pissenlits, branches, cailloux, terre, feuilles, pommes de pin, etc. Pas possible autour de vous ? À réaliser avec des pâtes, du riz, des graines diverses.
► Pourquoi ? Pour réaliser une activité artistique. Et surtout, n'oubliez pas la photo qui a le double impact de pouvoir faire lien avec les membres de la famille, mais aussi de maintenir des activités manuelles.

JOUR 2 - Jour de lien

Se souvenir du prénom d'un maximum d'enfants de la classe. À chaque fois, procéder à un rapide descirptif. Manuel a les cheveux noirs, Zora a un T-shirt Panda, Victor fait tout le temps des bêtises.
► Pourquoi ? Pour l'activité verbale, entraîner la mémoire et maintenir un lien avec l'école. Parce que là, ça commence à faire longtemps quand-même...

JOUR 3 - Jour rond

Chercher trois objets ronds dans la maison. Ou compter le plus loin qu'on peut.
► Pourquoi ? Pour stimuler un peu les acquis mathématiques ou géométriques.

JOUR 4 - Jour artistique

Dessiner ou peindre une/sa maison.
► Pourquoi ? Pour la dextérité artistique, certes, mais aussi pour consolider la connaissance du schéma corporel.

JOUR 5 - Jour de défoulement

Faire un petit circuit psychomoteur dans le salon ou une autre pièce de la maison
► Pourquoi ? Développer la psychomotricité. Usez de cumulets, de sauts et autres pas de danse en tous genres.

JOUR 6 - Jour scientifique

Observer réellement - avec ce que l'on a sous la main - un petit animal (moustique, ver de terre, araignée, escargot, limace, fourmi, cloporte...) et le dessiner.
► Pourquoi ? Cette activité a un intérêt scientifique. Réussir à localiser les yeux, les pattes, les poils... et les retranscire sous la forme de dessin.

JOUR 7 - Jour des sens

Participer à un jeu de kim. Montrer à l'enfant cinq objets courants assez différents et les cacher ensuite sous un essuie de cuisine. En retirer un discrètement et retirer l'essuie pour montrer l'ensemble à l'enfant. L'enfant doit deviner quel est l'objet manquant
► Pourquoi ? Pour l'entraînement de la mémoire d'abord. Mais aussi parce qu'il fait appel aux cinq sens. Soit, une manière amusante d'aider au développement de plusieurs de ces facultés.

Yves-Marie Vilain-Lepage

Réagissez !

Si ces défis vous ont plu et ont fonctionné avec vos enfants, n'hésitez pas à nous le dire sur notre page Facebook ou sur redaction@leligueur.be, nous vous en proposerons de nouveaux en début de semaine prochaine.