Vie de parent

Allocations familiales : ce sera 155 € par enfant en Wallonie

L’annonce a été faite : le montant des allocations familiales sera donc de 155 € par mois par enfant à compter du 1er janvier 2019. C’est noté. Mais qu’est-ce que ça change réellement pour vous, parents, qui habitez en Wallonie ? Réponse avec les trois cas de figure qui seront les plus fréquents.  

Allocations familiales : ce sera 155 € par enfant en Wallonie

Après plusieurs mois d’attente, les (futurs) parents wallons savent désormais à quoi s’en tenir dans les grandes lignes. La première question des parents est bien sûr  de se demander ce que ça va changer pour leur porte-monnaie. Cela dépend bien entendu de la situation de chacun. Explications.

Vous avez déjà un (ou des) enfant(s)

Pour vous, c’est simple, rien ne change. Vous conservez les droits actuels et continuez à recevoir la prestation sous sa forme actuelle au minimum jusqu’aux 18 ans de vos enfants, et jusqu’aux 25 ans s’ils sont apprentis, étudiants ou chômeurs (sous conditions).

Votre enfant naît après le 31 décembre 2018

Le montant des allocations familiales sera de 155 €/mois pour le premier enfant et pour les frères et sœurs à venir. Il s’appliquera jusqu’aux 18 ans de l’enfant, puis passera à 165 € jusqu’à 24 ans. Viennent potentiellement s’ajouter des suppléments selon les revenus ou le type de famille (nombreuse, monoparentale). Le supplément pour les orphelins et les enfants atteints d’une affection reste le même qu’aujourd’hui.

► Vous avez déjà un (ou des) enfant(s) et en aurez un autre après le 31 décembre 2018

Les enfants nés avant le 1er janvier 2019 sont rattachés au système actuel (montants différents selon le rang). Les enfants à naître après le 31 décembre 2018 seront quant à eux rattachés au nouveau système. Pour eux, le montant des allocations familiales sera de 155 €/mois.

Questions fréquemment posées

La Ligue des familles s’engage à répondre à vos questions et entendre vos avis à l’adresse : etudes@liguedesfamilles.be. Ci-dessous, nous répondons aussi aux questions qui nous sont le plus fréquemment posées :

Pourquoi n’avoir pas fait bénéficier à chacun du nouveau système pour éviter les discriminations ?
Pourquoi les montants ne progressent-ils plus en fonction du nombre d’enfants ?
Quels mécanismes d’aide sont prévus pour les situations particulières (familles monoparentales, bas revenus…) ?
Qu’en est-il des primes liées aux adoptions, aux orphelins et aux enfants atteints d’une affection ?
Quel rôle a joué la Ligue des familles auprès des responsables politiques dans la modélisation du modèle ? Quelle est exactement sa position sur ce qui est proposé ?
Concrètement, j’y perds ou j’y gagne ?

Primes de naissance et d’adoption

Elles seront, quant à elles, revues à la baisse pour le premier enfant né ou adopté. Actuellement de 1 247,58 €, cette prime passera à 1 100 €. Ce montant sera par contre plus important que l’actuel pour les naissances suivantes (938,66 €).

Accéder au site
Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus