Vie de parent

Après les fêtes

Les réveillons passés, cap sur la rentrée. Vous avez encore quelques jours pour savourer cette période presque éteinte. Pourquoi donc ne pas profiter pleinement de la beauté d’un environnement enfin calme ? C’est peut-être ça aussi, la magie des fêtes ?

Après les fêtes

L’entre-deux

► Profitez…
Vous avez jusqu’au 7 janvier pour occuper les petits. Grands-parents, congés, stages, quelle que soit votre option, n’oubliez pas de vous rappeler qu’ils doivent se reposer et vous, profiter de cette période où tout est ralenti. Baladez-vous tous ensemble, mangez des gaufres, buvez des chocolats chauds, jouez… En un mot, savourez ce « bout de fin de l’an ou ce début de l’an ».
► … tout en occupant les petits
Les dessins animés et les balades, on connaît ! Alors, on fait quoi ? On va manger une glace chez son fournisseur préféré. On fonce à la patinoire de Charleroi ou de Liège. On va vite jouer à la ludothèque de Latitude Jeunes à Liège ou à Wavre. On va visiter le Musée du doudou à Mons. On s’éclate à Flipper, la plaine de jeux de Mouscron. On emprunte des BD à la Baie des tecks de Namur. On s’instruit au Musée d'Histoire naturelle et vivarium de Tournai. Bref, on a de quoi faire.

Juste après la fête

Créer un rite
Si les fêtes sont synonymes de légèreté et d’insouciance, pourquoi ne pas donner un peu de sens à tout cela ? Vous pouvez, par exemple, rédiger une liste de résolutions à enfermer dans une petite boîte à secrets, comme celle de petitestetes.com. Et décider tous ensemble des points à améliorer en famille qui rendront 2019 encore meilleure. Dire moins de gros mots, ne plus s’énerver le matin, œuvrer concrètement pour la bonne marche du monde… les résolutions ne manquent pas.

On range tout

► Quoi, ma gueule ?
Quelques verres de trop ? Ça arrive. Vite, un remède miracle. Un petit déjeuner à base de miel et de banane, quelques tomates pour le foie et un bon jus de légume riche en sodium. Et le miracle infect : une cuillère de bicarbonate dans un verre chaud et du citron. Vous allez revivre. Bon aussi pour votre ado qui a peut-être eu une soirée très très alcoolisée.
► Tenace, la vinasse
Tonton Patrick a encore renversé du jaja partout. Pensez vinaigre. On imbibe ensuite les taches avec de l’eau tiède. On éponge. On recommence. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus aucune trace de rouge. La table bricolage des enfants a débordé du support ? Prenez un linge imbibé d'alcool à 70°, tamponnez et rincez. Fonctionne aussi avec du citron.
► Le pire, c’est la cire
Toutes les astuces de bougies que l’on vous donne sont très bien. Mais la cire qui coule partout, qu’en fait-on ? D’abord, on la gratte avec une cuillère. On frotte par petits cercles les traces éventuelles avec un chiffon imbibé d’eau chaude et de térébenthine. Et si c’est sur du parquet ou une table en bois, dès que c’est sec, vous cirez. Et c’est reparti pour 2019.

En terre, le conifère

Tout a une fin, même le sapin. D’abord, guettez bien le ramassage collectif de votre commune. Si vous le ratez, vous pouvez déposer votre arbre dans une déchèterie. Il sera composté, transformé en copeaux ou en bois de chauffage. S’il est en pot, opérez une petite transition en le mettant dans un garage pendant quelques jours pour qu’il s’acclimate à des températures plus douces, puis mettez-le en terre.

Un œil rivé sur la rentrée

► Pensez à toutes les rentrées
Les fêtes passées, c’est aussi la période où les prix fondent. Pensez à la rentrée de janvier, mais aussi à celle de septembre. Selon les témoignages des différents parents dans notre grand dossier de la rentrée, vous pouvez faire jusqu’à 40 % d’économies par enfant. Le coup d’avance rapporte gros.
► Dodo, l’enfant do
La fête est finie, plus que quelques jours avant la rentrée. On recale le dodo et on retrouve un rythme normal. Allez-y progressivement, quart d’heure par quart d’heure, et expliquez que le fait de se coucher plus tôt, c’est aussi une manière de profiter des vacances jusqu’au dernier moment.
► Mis en examen
Pour beaucoup, rentrée égale blocus. Quelques conseils, car il est l’heure d’aider votre grand à organiser son temps. Vous pouvez prévoir des demi-journées pour évaluer les bases et faire une petite mise à jour. Et pourquoi pas réviser sa matière avec les copains, tout en veillant - de loin - à ce que l’ambiance soit studieuse ? Vos missions : encourager, ne pas transmettre votre stress, aménager un environnement studieux… Retrouvez des astuces pour le soutenir avec notre article Blocus : 10 conseils pour réussir.

Yves-Marie Vilain-Lepage