Vie de parent

Baromètre des Parents :
au-delà des chiffres,
la réalité des familles

Le Baromètre des parents, sorti le mois dernier, est un repère pour tous ceux et toutes celles qui ont à cœur d’améliorer le quotidien des familles. Mine de renseignements, ce Baromètre fixe, de façon objective, la situation des familles. Au Ligueur, nous le consultons régulièrement, pour être au plus juste et au plus près de vos préoccupations. L’édition 2020 ne faillit pas à la tradition. La voilà, analysée à travers sept chiffres mis en exergue par la rédaction.

Baromètre des Parents : au-delà des chiffres, la réalité des familles

« Ce qui rend notre famille unique (trois enfants de 19 mois, 3 ans et 6 ans), c’est que nous travaillons tous les deux en horaires décalés (papa conducteur de train chez Eurostar et maman infirmière de nuit). Je vous laisse imaginer le casse-tête parfois pour la garde des enfants à des heures hors normes. Par ces temps de pandémie, c’était encore pire que d’habitude parce que les ressources (grands-parents) n’étaient pas la solution, évidemment ». Voilà le témoignage d’Anaïs répondant sur notre page Facebook à un message demandant à chacun·e d’expliquer pourquoi sa famille est unique.

Touchant, drôle, émouvant, revendicatif. Chaque commentaire affiche une personnalité propre en fonction d’une expérience vécue, d’un itinéraire parcouru. Au fil des mots et des phrases, des situations précaires et difficiles à côté de bonheurs simples et ordinaires. Juxtaposition étonnante de ressentis de parents. Marie et sa famille éclatée d’un point de vue international. Émilie et sa famille de maman trop solitaire. Julie et sa famille recomposée. Laëti et sa famille où s’invite la maladie. En lisant ces messages, on comprend vite que si toutes ces familles ont bien quelque chose en commun, ce sont leurs différences.

Ces différences, c’est justement ce qu’essaye de capter le Baromètre des parents de la Ligue des familles. L’idée est d’obtenir une photo précise des familles à un instant précis pour mieux cibler les besoins et les objectifs à atteindre en fonction de la situation de chacun.e. Car si toutes ces familles sont différentes, les parents conservent une base et des envies communes : vivre une parentalité sereine, avoir le sentiment d’être entendu·e, respecté·e, soutenu·e.

En lisant ce Baromètre, chaque membre de la rédaction a épinglé un chiffre. Une donnée étonnante, sujette à débat, révélatrice de quelque chose. Il sera donc question d’extrascolaire, de divorce et de garde, de maternité, d’accueil de la petite enfance, de conciliation entre boulot et vie de famille. Bref, de tout ce qui fait votre quotidien de parents avec des besoins criants, des pistes de réflexions, des avis éclairants.

Il sera aussi question d’un certain désamour entre la prise de décision politique et les parents. Ceux-ci estiment notamment ne pas avoir été assez soutenus durant la crise. La raison, elle est peut-être à aller chercher dans la facilité qu’a eu le pouvoir politique de se contenter de décider en fonction d’une image unique et très passéiste de la famille. Aujourd’hui, la famille est riche d’une diversité qu’il s’agit de reconnaître et d’encadrer pour être certain·e de ne laisser aucune tribu sur le côté. Même par temps de crise.

Thierry Dupièreux