Vie de parent

Bien profiter de ses congés,
c’est bon pour…

« Laissez-nous souffler », vous entend-on crier du fin fond de votre salon. Justement, ce dossier qui vient trois semaines avant les premiers congés de carnaval - et bien plus tôt encore avant les vacances de Pâques - est là pour vous inviter à prendre votre temps pour bien organiser les activités de vos enfants pendant les congés futurs. Car il faut bien dire que ces foutues semaines (précieuses pour les mômes qui peuvent enfin se relâcher et pour vous si vous avez congé !) vous mettent souvent dans l’embarras, vous qui travaillez. Un seul mot d’ordre, donc : pas de stress, mais pensez-y déjà. Tout ce qui sera mis en place vous facilitera la vie le jour J.

Bien profiter de ses congés, c’est bon pour…

… c’est bon pour les enfants

Bon, d’accord, les enfants ont l’impression d’entendre encore le tintement des clochettes du traîneau de papa Noël que les voilà propulsés dans une toute autre ambiance, celle du carnaval… Sans parler d’un autre son de cloches, celui des cloches de Pâques. D’un folklore à l’autre, c’est le calendrier qui veut ça.
Vous avez peur de créer un grand désordre dans leur tête ? Pas de panique : les mômes sont comme des éponges. Une bonne chose quand il s’agit d’intégrer mille et une informations, une chose une peu plus problématique quand il y a un trop-plein d’émotions. C’est pour cela que le Ligueur, prudent, soucieux du bien-être de vos enfants (et de vous, les parents) vous propose d’éviter les grands rassemblements carnavalesques avec vos moins de 4 ans. Et vous refile d’autres bonnes adresses où toute votre ribambelle peut se retrouver rassemblée.
Et puis, il y a aussi ce bonheur tout simple de pouvoir traîner en pyjama et en pantoufles le matin… avant de reprendre une vie trépidante et de rejoindre l’une ou l’autre activité choisie spécialement pour vous dans les pages qui suivent.

… c’est bon pour la santé

On parle suffisamment des rythmes scolaires qui ne seraient pas ou plus tout à fait adaptés aux biorythmes de nos gosses. C’est que les études se sont affinées et ont pu démontrer que les capacités d’attention et de concentration des enfants étaient faibles entre 8h30 et 9h30, par exemple, mais aussi en début d’après-midi. Ça, c’est pour la journée en classe.
S’ajoute à cela un calendrier sans pitié qui, en début d’année scolaire, a imposé neuf semaines d’école d’affilée avant la Toussaint. Mauvais timing pour entrer vigoureux dans l’hiver. C’est pour toutes ces raisons et bien d’autres encore que la Ligue des familles plaide pour des rythmes scolaires plus respectueux de l’enfant. À ce propos, le rapport du Pacte d’Excellence reprend une de ses propositions : la répartition de l’année en périodes de sept semaines de cours suivies à chaque fois de deux semaines de congé.
En attendant de vivre peut-être cette petite révolution, profitez des congés qui se présentent à vous pour vous détendre et détendre tout votre petit monde sans trop vous prendre la tête. Les pages qui suivent vous en donnent l’occasion.

… c’est bon pour le couple

Et si vous avez la chance d’être en congé en même temps que votre conjoint, puisez du bonheur auprès de vos enfants en tant que papa-maman, bien sûr, mais pensez aussi un peu à vous. Concoctez-vous des petits plaisirs rien qu’à vous deux pendant qu’une bonne âme prendra en charge vos enfants quelques heures.
Nos pages sont pleines d’idées pour que la tante ou le cousin ou la voisine ne se trouve pas à cours d’imagination pour les animer… Plus facile, s’ils sont proches de vous, appelez au secours mamy ou papy. Les congés scolaires, c’est bon aussi pour les grands-parents !

Myriam Katz