0/2 ans

Bijoux : pas une question accessoire

Votre enfant est le plus beau du monde... Mais le serait-il encore plus avec des petites boucles d'oreilles, un collier ou une gourmette ? Avant de vous lancer, quelques recommandations.

Bijoux : pas une question accessoire

Depuis toujours, certains parents aiment faire porter des bijoux à leur bébé. Des accessoires choisis pour des raisons esthétiques, culturelles ou religieuses, voire de santé comme les fameux colliers d’ambre qui sont aujourd’hui très à la mode.
« Nous recevons beaucoup de demandes pour des bijoux de naissance, principalement des gourmettes, commente Krista Vandevelde, responsable de la bijouterie Het Cederhuis depuis plus de vingt ans. Les chaînes ont aussi beaucoup de succès, car elles peuvent être portées jusqu’à l’âge adulte. »
Pour les enfants, la bijoutière conseille des chaînes plutôt fines avec un fermoir non soudé. En effet, si l’enfant s’accroche, ce sera la chaîne qui cassera et l'enfant ne se blessera pas.
Quand on parle de bijoux pour enfants, la question de la sécurité se pose rapidement. Ils sont d'ailleurs interdits dans la plupart des crèches et écoles maternelles. D'après l'ONE, les colliers peuvent provoquer un étouffement et des lésions. Le collier peut être tiré ou arraché par un autre enfant lors d’un jeu, s’accrocher à quelque chose et faire mal au cou même s’il est doté d’un fermoir magnétique.
Par ailleurs, les boucles d’oreilles peuvent se détacher et être ingérées par un autre enfant. Krista Vandevelde : « Bien sûr, il convient de respecter les règles du milieu d'accueil. Si le bijou est de bonne qualité, il n'y a normalement pas de risque. Par contre, je conseille absolument d’ôter les bijoux avant d’aller dormir. »

Des petits trous, des petits trous

Vous l'imaginez toute mignonne, les oreilles munies de petits cœurs ou de petites étoiles, mais est-il trop tôt pour faire percer les oreilles de votre petit ange? Dès la naissance, il est possible de faire percer les oreilles de votre bébé. Dans les familles d’origine africaine ou espagnole, c’est d’ailleurs une tradition. « En effet, dans leur culture, offrir un bijou en or à un enfant, c'est lui offrir sa protection », explique Krista Vandevelde.
En Belgique, le perçage des oreilles se fait plutôt au moment de la communion. « Vers 6 ans, une petite fille qui a très envie de boucles d’oreilles sera mieux préparée à accepter la petite douleur liée au perçage. Maintenant, si votre fille de 3 ans vous en parle sans cesse et a l’air prête, pourquoi pas ? Il conviendra juste de lui expliquer que cela fera un petit peu mal et qu’on ne repartira pas de la bijouterie avant d’avoir fait la deuxième oreille », prévient la bijoutière. Enfin, d’après notre experte, vers 6 ans, le lobe de l’oreille a sa forme définitive et on est ainsi sûr que les trous seront bien placés.
Du côté du corps médical, on recommande d’attendre que la première dose de vaccins ait été administrée, c’est-à-dire entre 3 et 5 mois. Les bébés sont alors protégés contre les risques d’infection, notamment le tétanos. En ce qui concerne l'âge idéal, les pédiatres conseillent d'attendre le moment où l’enfant est assez mature pour décider.

Vers une responsabilisation de l’enfant ?

Naturellement, un bijou en or a une certaine valeur et il faut éviter que l’enfant ne le perde. Une solution est de ne le laisser le porter qu’en certaines occasions (anniversaire, Noël, sortie au restaurant…).
D’un autre côté, laisser votre enfant le porter tous les jours en lui expliquant qu’il faut y faire attention lui permet aussi d'apprendre la valeur des objets et de le responsabiliser par rapport à ses affaires. Autant de comportements qu'il est capable d'acquérir dès son entrée en maternelle. Et si l’enfant perd son bijou, inutile d’en faire un drame. Nous aussi, parfois, perdons des choses.
Vous n’avez pas envie de prendre ce risque ? Il vous reste alors l’option des bijoux fantaisie, vendus dans la plupart des grandes enseignes pour enfants.

Gaëlle Hoogsteyn

La question

Comment bien faire percer les oreilles ?

  • Choisissez bien le lieu où vous allez faire percer les oreilles de votre enfant. Vérifiez qu’il y a bien deux espaces distincts dans la boutique : le lieu de vente et la salle où le professionnel perce les oreilles afin de minimiser les risques d’infection.
  • Les jours qui suivent le perçage, désinfectez bien les oreilles de votre enfant.
  • Évitez que l'enfant ne tripote ses boucles d'oreilles avec les mains sales.
  • Faites tourner les perceuses pour éviter la formation de croûtes.
  • Attendez minimum 6 semaines avant de changer de boucles d'oreilles.
  • Consultez au moindre signe d'infection (picotements, rougeurs, gonflements, douleurs ou écoulements).

Des mamans en parlent…

Peur de l’infection

« J’ai fait percer les oreilles de mes jumelles à 5 ans. Avant, je craignais le risque d'infection. Aujourd'hui, elles sont assez grandes pour comprendre qu'il ne faut pas y toucher et sont super fières ! Dans la bijouterie où je me suis rendue, elles ont été déguisées en princesses et ce fut un véritable moment de fête. »
Rachel, maman de trois filles

Dans les grandes occasions

« Nous avons offert une gourmette à notre fils. Au début, nous le laissions la porter quand il n'avait pas école... jusqu'à ce qu'il la perde en vacances. Il était très triste. Nous lui en avons acheté une autre qu'il ne porte désormais plus qu’aux grandes occasions. »
Sabrine, maman de Maxime