Vie de parent

Ça sent le sapin

Il n’est pas trop tard pour dénicher l’arbre rêvé, mais il ne faudrait pas non plus prendre racine. Voici une petite sélection qui branche les aficionados du conifère. De l’éthique, du facile, du singulier et, à chaque fois, du majestueux. Le principe est simple et sans épine, si l’idée plaît, on la pique…

Ça sent le sapin

Éthique

Vous êtes attaché·e·s au sapin traditionnel, à la magie de Noël ? Et pourquoi ne pas se fixer une option peu coûteuse et éthique ? C’est ce que propose la ferme No Pilifs, qui a 4 000 arbres à écouler. Les gains sont réinjectés dans les projets de l’asbl qui mène des activités avec différents travailleurs en situation de handicap. Les arbres sont super, le magasin juste à côté propose un arsenal impressionnant de décoration. Et, en plus, ils offrent le vin chaud ou le chocolat pour les petits. L’équipe livre sur la Région bruxelloise et dans toute la Belgique pour les grosses commandes : de quoi grouper vos achats, peut-être ?
Autre bon plan, l'Union ardennaise des pépiniéristes reprend la liste des producteurs de sapins de Noël responsables avec des vidéos que vous pourrez montrer à vos petits pour leur montrer ce que c’est que la belle production éthique de sapins.

Facile

Mon beau sapin vous livre des sapins cultivés à Wépion et fraîchement coupés, à partir de 46 €. Un large choix puisque vous pouvez y trouver des sapins naturels ou floqués en blanc ou rouge, des Nordmann (increvables !) ou des épicéas de 80 cm à 5 mètres de haut, en pot, avec support en croix ou pas.
Cette même société en collaboration avec décosapin.be vous propose un choix immense de décorations. Soit en kit et à vous d’orner votre sapin vous-mêmes (avec les mômes bien sûr, ils adorent ça !), soit à l’aide d’une décoratrice qui vient à domicile (beaucoup moins gai pour les enfants !). De nombreux thèmes sont disponibles, du plus traditionnel au plus tendance. Vous pouvez commander le sapin et la déco en un coup. Tout vous sera livré ensemble.

Singulier

Le beau sapin des Ardennes qui a poussé spécialement pour qu’on l’arrache et qui va vivre grand max un mois chez vous pour finir dans la rue, ça vous énerve ? On peut comprendre. D'ailleurs, chaque année, on vous encourage à en fabriquer un de toute pièce. Les idées ne manquent pas.
On adore celui fait avec quelques branches classées par ordre décroissant, une guirlande lumineuse, quelques cerfs ou porcs-épics en jouet, une belle étoile en papier coloré qui orne le tout comme sur le blog de Pom, par exemple. Ou alors, l’arbre invisible fait de petites boules de Noël suspendues au plafond qui dessinent un immense arbre de Noel très aérien et finalement très festif.
Très créatif aussi, une ribambelle de photos de famille qui forment un arbre de Noël, agrémenté d’une guirlande. Enfin, le plus simple, plusieurs triangles en carton, superposés les uns aux autres. Gageons que les petits voudront y rajouter le touche personnelle.

La rédaction

Après les fêtes ?

Une fois que tout est fini, au fait, que faire du conifère ? Guettez bien le ramassage collectif de votre commune. Vous l’avez raté ? Vous pouvez déposer votre arbre résineux dans une déchetterie. C’est très bien, puisqu’il sera soit composté, soit transformé en copeaux de bois ou en bois de chauffage. Vous pouvez également le déposer dans les jardineries ou, s’il est en pot, le replanter. Pour cela, opérez une petite transition en le mettant dans un garage pendant quelques jours pour qu’il s’acclimate à des températures plus douces, puis mettez-le en terre.