6/8 ans9/11 ans

Cadeaux : pour nos plus grands

Cadeaux : pour nos plus grands

Jessica est seule à la tête d’une famille de trois enfants de 7, 9 et 11 ans : un jeu à fabriquer soi-même

J’ai entendu à la radio que le sapin de Noël était arrivé Grand-Place à Bruxelles. Cette annonce m’a fait froid dans le dos : les fêtes, déjà ! Je devrais être joyeuse à cette idée, mais cette époque est surtout pour moi synonyme de dépenses et je n’ai pas beaucoup de moyens. Alors, pour ne pas flouer mes enfants, pour les éloigner aussi de la télé et de l’unique ordi que tout le monde se dispute, je me tourne vers les jeux de société. L’année dernière, grâce à une amie, j’ai découvert un site internet qui m’a permis d’en créer et de les adapter à nos envies et à celles de mes enfants. C’est sympa et il y en a toujours de nouveaux à découvrir. Du coup, cette année, rebelote, cinq jeux sont en cours de fabrication… En espérant qu’ils plaisent à tous !

Les pistes du Ligueur

On a beau se dire qu’on peut réussir tout autant les fêtes sans trop consommer, c’est vrai que voir le monde lécher les vitrines, chargés de sacs décorés de grands nœuds, ça vous flanque un sacré cafard quand vous ne pouvez pas vous permettre de trop dépenser. On sent alors une grande solitude… que les jeux de société peuvent allègrement chasser, aidés par l’enthousiasme des enfants qui - pourquoi pas ? - peuvent aussi en fabriquer et les glisser sous le sapin.

Quatre livres

  • 40 jeux à faire soi-même, Savine Pied, Stéphane Charpiot - Éditions Flammarion.
  • 52 activités nature. Comment transformer fleurs, feuilles, branches, mousse, galets, noix, châtaignes et autres éléments trouvés dans la nature en créations originales ? Savine Pied - Éditions Flammarion.
  • Le livre des jeux de piste et des chasses au trésor, Benoît Delalandre - Éditions Milan.
  • Jeux d’intérieur et de plein air, Martine Basset-Clidière - Éditions Marabout.

 … et trois sites

  • Sur www.kidissimo.over-blog.com, vous trouverez des tas de jeux de société à imprimer ou à fabriquer vous-même. Les explications sont claires et le téléchargement est gratuit. De la bataille navale au jeu du code de la route en passant par passe-trappe ou encore par le billard indien, il y en a pour tous les goûts !
  • Le jeu de dames existe depuis bien longtemps déjà. Vous êtes fan ? Sachez qu’il vous est possible de le fabriquer vous-même d’une manière très simple et en faisant appel à un matériel basique.
  • Jeux de l’oie, de mémoire, de stratégie… en bois ou en carton, ils se déclinent pour tous les âges et toutes les compétences.

 

Amina et Karim fêtent Noël avec Kenza, 7 ans, et Sam, 9 ans, déguisés

Nos enfants passent leur temps à se déguiser, ils adorent ça. De Zorro à Batman en passant par l’infirmière ou la princesse, tout y passe. Alors, quand Noël approche, c’est tout naturellement que je leur confectionne des déguisements qu’ils trouveront sous le sapin. Un joli emballage avec de jolis rubans et l’affaire est faite. Ils sont ravis et nous aussi car ça les occupe pendant tous les congés de fin d’année. Je crois qu’ils doivent tenir ça de moi : petite, j’adorais me maquiller et me déguiser, je mettais souvent les chaussures de ma grande sœur qui, en cachette, s’achetait des paires avec de très hauts talons…

Les pistes du Ligueur

Et grâce à cette idée, vous êtes déjà fin prêt pour le carnaval ! Magique, non ? Et pour renouveler votre imagination, trois livres...

  • 30 supers déguisements pour les enfants, faciles à réaliser, rigolos à porter… Deborah House - Éditions Le Courrier du livre.
  • Déguisements à coudre, 24 costumes de 4 à 10 ans, Isabelle Leloup, Vania Leroy-Thuillier - Éditions Marie Claire idées.
  • Contes de fées intemporels, déguisements pour les 2 à 10 ans, Astrid Le Provost - Éditions Flammarion.

… et un site

 

Evelyne, maman de deux fillettes de 6 et 8 ans : rose et mauve pour relooker la chambre

L’an dernier, mon Noël ne fut pas du tout drôle. Je venais juste de me séparer et d’emménager dans mon nouvel appartement. Les filles étaient chez leur père cette semaine-là : totale déprime, quoi. Comme je ne suis pas du genre à me laisser abattre, j’ai fait une virée dans un grand magasin pour acheter des coussins roses et mauves, car les filles raffolent de ces couleurs. Et j’ai pris aussi plein de bougies : la lumière, c’est bon pour le moral. Je nous ai fait un joli salon et j’ai aussi relooké leur chambre : avec du papier peint un peu moderne (rose et mauve, encore) et un abat-jour assorti. Et aussi, des nouvelles housses de couette. Cette déco, ce petit nid douillet, c’était mon cadeau de Noël pour les filles.

Les pistes du Ligueur

  • Nombreuses sont les marques (en boutiques de jeux) qui se sont lancées dans le créneau de la déco de chambre pour enfants. Nouveauté : la collection Little Big Room (Djeco) qui propose des abat-jour, des couettes, des lés de papiers-peints… Et ce, déclinés en différents thèmes et styles d’illustration.
  • Autres idées déco : les stickers, comme ce planisphère Magneti’stick Le Monde (Janod). On aime les animaux à positionner sur les différents pays du monde. Et aussi, dans la même veine : des stickers plus classiques (repositionnables ou non) vendus en grande surface ou dans les magasins de bricolage. Ah oui ! Il y a aussi ces étoiles phosphorescentes à coller au plafond qui font fuir toute peur du noir.

 

Virginie et Axel, couple recomposé avec un enfant chacun : une montre, comme les « grands »

À Noël, on privilégie les cadeaux plus sérieux. Par tradition, car c’était comme ça quand j’étais enfant. Il faut dire qu’avec la Saint-Nicolas et leur anniversaire qui tombent à la même période, nos fils croulent sous les jouets. Cette année, notre aîné est en 1re primaire : sous le sapin, il y aura donc sa première montre. Il en rêve depuis des semaines. Pour lui, avoir une montre, c’est franchir une étape et devenir « grand ».

Les pistes du Ligueur

  • Important, pour un enfant qui apprend à lire l’heure : que les chiffres et les gradations soient bien lisibles. À éviter donc : les montres électroniques, qui ne permettent pas de « voir » le temps qui passe. Pratique aussi, surtout pour les petits casse-cou : le cadran anti-griffes, voire la montre étanche. Une marque, incontournable : Flik Flak. Nouveau : Lego fait aussi des montres avec un bracelet à construire.
  • Les plus jeunes sont jaloux ? L’horloge-jouet avec des aiguilles à faire tourner soi-même fera l’affaire des 4 ans et plus. On vous recommande l’Horloge Only Clock (Janod), en forme de hibou avec une face ardoise (pour dessiner les aiguilles à la craie) et une autre avec de grosses aiguilles en bois.

 

Ludivine et Mario, parents de Lola, 7 ans : un microscope pour explorer la nature

Ma fille a toujours eu de drôles d’envies de cadeaux : l’année dernière, elle voulait un skate-board, à même pas 6 ans ! Un peu tôt, non ? Maintenant, voilà qu’elle nous réclame un microscope. Je ne sais pas où elle va chercher ces idées farfelues. C’est vrai qu’elle a passé des journées avec sa « boîte à bêtes », à observer les fourmis et les coccinelles qu’elle avait attrapées au parc. Elle me posait d’ailleurs des tas de questions auxquelles je ne pouvais pas répondre. Au fond, ça existe un microscope pour cet âge ?

Les pistes du Ligueur

  • La « boîte loupe à insectes » (marque Navir) dont nous parle Ludivine permet d’observer les bestioles que l’on a attrapées. À offrir sans hésiter à votre bambin curieux de nature. Cette marque propose d’autres produits plus élaborés. Pointons le Zoomscope ou encore le Microscope Spider Eye. Des produits en plastique robustes, ludiques et conçus pour les plus jeunes. Facile à emporter en balade. Il sera temps ensuite de passer au microscope classique (À partir de 9 ans).
  • Les livres sur la nature foisonnent. Exemples : Les Copains des petites bêtes (éd. Milan) ou les petits livres de la collection Les Carnets de nature (éd. Milan).
  • Cadeau gratuit, en bonus : partir en balade tous ensemble, même en plein hiver.

 

Manon, maman solo de trois gamins (entre 7 et 11 ans) : une console de jeu à partager

Mon dernier réveillon, je l’ai passé avec deux copines célibataires comme moi. On s’est retrouvées à trois, avec nos sept kets, plus ou moins du même âge. Pour les cadeaux, l’une de nous a lancé cette idée qu’elle avait d’ailleurs lue dans le Ligueur : pourquoi ne pas leur offrir, à eux tous, une seule et même console de jeux ? Faut dire qu’ils nous mettaient la pression pour en avoir une, comme les copains. Depuis, on fait un roulement et cette console change de maison tous les week-ends. Côté organisation, c’est facile : on est voisines et nous n’avons nos enfants qu’une semaine sur deux. Un bon plan qui nous a permis de faire des économies, tout en faisant plaisir à nos gamins.  

Les pistes du Ligueur

Certains magasins de seconde main vendent aussi des jeux vidéo. Notamment Pêle-Mêle ou Cash Converters.

Pas trop chers non plus : les applis, à télécharger sur une tablette. De nombreux jeux de société se déclinent en version électronique. Parmi les grands classiques : Uno et Le Verger (dès 4 ans) - Carcassonne, Abalone, Les Aventuriers du Rail, Jungle Speed (dès 8 ans) - Les Colons de Catane (dès 10 ans). Et pour jouer seul : les casse-tête de chez SmartGames.

Karin Mantovani et Anouck Thibaut

Pourquoi pas ?

Une escapade en famille

Vous êtes en manque d’idées ou êtes pris par le temps ? Pourquoi ne pas offrir à l’un de vos enfants ou à toute votre tribu une escapade d’un jour durant les vacances de Noël ? Les destinations ne manquent pas, chez nous ou nos voisins directs. Musées, parcs aquatiques ou d’attractions, parcs animaliers… Rendez-vous dans le Ligueur du 18 décembre pour découvrir nos propositions.

Sur le même sujet

Cadeaux : parents, prenez la parole

Quoi ! L’équipe du Ligueur serait-elle à ce point sur les rotules pour demander aux parents de travailler à sa place ? D’accord, c’est l’automne, la sève descend, mais la saison aurait-elle une (mauvaise) influence sur l’imagination de ses journalistes ? Rassurez-vous, notre rédaction est toujours bourrée d’idées, mais elle avait envie de partager avec vous, chers lecteurs, les expériences d’une série de parents en matière d’achat ou de création de cadeaux. Merci donc à Christelle et Vincent, à Valérie et Marc, à Jessica, Virginie, Axel et à tous les autres qui ont bien voulu se prêter au jeu.