Vie de parent

Carnaval : comment occuper les enfants ici ou ailleurs

Les parents le savent, le calendrier est immuable. Nous voilà à peine sortis des fêtes de fin d’année que le carnaval et ses cotillons se profilent à l’horizon. Branle-bas de combat dans les chaumières ! Qui va garder les gosses ? Comment faire pour que vous puissiez être en paix au bureau sans que les enfants trinquent ? En cette veille de congé de détente (comme on doit dire aujourd’hui !), le Ligueur a choisi de faire dans le pratique : des idées et des pistes d’activités, des conseils pour prévenir tout désagrément et des modes d’emploi pour garder la bonne humeur de tous au zénith.

Carnaval : comment occuper les enfants ici ou ailleurs

Mauvais temps ? Même pas peur !

Vous avez la chance d’avoir congé, mais vous craignez par-dessus tout de devoir rester enfermés pour cause de météo. Comment faire pour que les enfants ne vous grimpent pas sur le dos ?
Plus inquiétant ! Les grands-parents sont d’accord pour prendre le relais pour vous laisser travailler en paix et vous avez peur qu’ils se laissent dépasser par vos chenapans !
Cuisine, musique, livres, jeux, bricolage… le Ligueur a tout prévu et vous propose une série d’activités pas chères et faciles à réaliser avec les enfants chez soi.

Tout(e) seul(e) ? Cap sur les stages !

Mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir congé et surtout d’avoir des grands-parents, des cousins ou des cousines qui peuvent prendre en charge les enfants. Aujourd’hui, l’offre de stages est conséquente et ce, à tous les prix. Bien sûr, les parents les plus organisés sont les mieux servis. Mais pour les papas et mamans plus étourdis, le Ligueur a quelques trucs qui peuvent les tirer d’un mauvais pas.

Quelques heures devant vous ? Faites-vous du bien ensemble !

Entre le boulot, les tâches domestiques, le travail scolaire, le taxi pour les gosses (club de sport, réunion scoute, anniversaire du copain…) et quelques minutes sur le sofa pour souffler enfin un peu, il n’y a guère de place pour profiter ensemble de l’un ou l’autre événement culturel.
Le congé de détente (retenez bien ce mot, chers parents) est donc l’occasion de se payer une petite tranche de culture, trop rare en ces temps de vaches maigres. Priorité évidemment aux carnavals qui vont se succéder : le Ligueur vous aiguille vers ces rendez-vous festifs en fonction de l’âge de vos enfants.
Mais tous les parents n’aiment pas être immergés dans la foule ! Pour ceux-là, le Ligueur a listé les expos, musées et événements cinématographiques les plus intéressants en fonction également de l’âge des enfants.

Enfin, des papas et des mamans prennent leurs mômes sous le bras et s’en vont soit au soleil soit à la neige.

Myriam Katz

Sur le même sujet

Nous restons ici : ils sont à la maison avec moi ou avec mamy

Il fait un temps de cochon et il est impossible de s’aérer ? Vous travaillez et vous avez déposé les enfants chez papy et mamy ? Ou vous avez tout simplement envie de passer un congé cocoon en famille ? Voici des idées pour occuper vos petits et plus grands. Gratuitement ou avec deux fois rien. Avec des modes d’emploi faciles à refiler aux grands-parents.

 

Je travaille et les grands-parents sont occupés

Le stage est la meilleure solution pour caser intelligemment ses marmots quand on travaille et que les grands-parents sont occupés. Le stage, d’accord. Mais lequel ? Où le trouver ? Petit tour de toutes vos questions avec pistes à l’appui. Et sur leligueur.be, on vous aiguille vers des dizaines de stages.

 

J’ai un ou deux jours de congé… un peu de culture, ça fait du bien

Faut-il avoir peur de la culture avec un grand C ? Sûrement pas quand il s’agit des carnavals qui dévoilent un pan de notre histoire. Et puis, les déguisements ou confettis, les marmots en raffolent. À vivre à la maison ou au cœur d’un « vrai » carnaval. Et pour ceux qui n’aiment pas le bruit et les serpentins dans le cou, cap sur les musées et les cinémas. C’est aussi gai !