Vie de parent

Chant des oiseaux, forme et planète, contes, bivouac...

Chant des oiseaux, forme et planète, contes, bivouac...

Reconnaître le chant des oiseaux pour développer son oreille d’ornithologue

Les jours rallongent et les feuilles poussent : deux signes qui annoncent l’arrivée du printemps. Autre indice, plus ténu, pour attirer l’attention de vos mômes sur le temps qui s’écoule et la ronde des saisons : les oiseaux pépient à tout-va.
Profitez d’une promenade pour inviter vos enfants à tendre l’oreille et goûter le simple plaisir d’écouter leur chant mélodieux. Que peuvent bien se dire ces volatiles ? Et où se nichent-ils ? Des jumelles, un peu d’imagination et voilà les enfants envoûtés par les piafs et leurs chants. Dès 4 ans

En pratique

► À faire à tout moment dans le jardin ou en balade, que ce soit en pleine nature ou en ville. Au petit matin, surtout !
► L’Aube des oiseaux : le mardi 1er mai, des ornithologues vous fixent gratuitement rendez-vous pour une balade. Partout en Wallonie (et même à Bruxelles). Dès 6 ans

+ D’autres pistes encore

► Initiez vos enfants à la « musique verte » en fabriquant avec eux des instruments avec des éléments de la nature (bambous, feuilles, noisettes, pissenlits…). Nombreux tutos, notamment sur YouTube (tapez « Musique verte »).
► Envie d’en profiter pour apprendre à reconnaître les oiseaux de nos jardins ? Un poster pédagogique à télécharger chez Natagora.
Opération Faucon pour tous qui permet de suivre 24h/24, via le web, les faucons pèlerins qui nichent notamment au sommet de la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule (Bruxelles). Dès le mois d’avril, avec aussi, sur place, des observations gratuites avec des ornithologues.

Faire un plogging pour prendre soin de sa forme et de la planète

C’est l’activité tendance du moment. Fraîchement débarquée de Suède, elle vous incite à faire votre jogging en ramassant les éventuels déchets que vous croiseriez en chemin. Une sortie gratuite à proposer à votre ado un brin sportif pour autant qu’il (elle) ne soit pas dégoûté(e) à l’idée de se baisser pour ramasser vieux papiers et canettes en se trimbalant un sac poubelle à la main. Dès 10 ans

En pratique

► En ville, en forêt ou sur un sentier de campagne : tous les itinéraires sont bons pour un plogging. Pensez à respecter les évidentes règles de sécurité : on enfile des gants, on fait gaffe à ne pas se couper avec le verre ou les canettes… et on trie les déchets collectés !
► Un concept à décliner aussi en balade pour les moins sportifs (ou avec les plus jeunes). Dès 5 ans

+ D’autres pistes encore

► Votre tribu a besoin de l’émulation d’un groupe pour se retrousser les manches ? Rejoignez l’opération Grand nettoyage de printemps, les 23, 24 et 25 mars. Infos et astuces pour organiser pareil événement dans votre quartier, avec l’école ou avec les mouvements de jeunesse de votre enfant . Dès 8 ans
► Et si le plogging vous donnait l’envie d’aller encore plus loin au quotidien en tendant vers le zéro déchet à la maison ? Reste à convaincre vos gamins et ados… à moins que ce ne soit l’inverse. Des idées et des bons plans avec notre article Zéro déchet : amorcez la transition. Ou encore via ecoconso.beDès 8 ans

Écouter des contes pour s’ouvrir au monde

Le Ligueur le répète souvent : il n’est jamais trop tôt pour vivre le bonheur d’écouter des histoires. D’abord pour le plaisir d’être sur les genoux de papa, maman, tata, etc., de feuilleter les pages, d’entendre les mots chanter…
Marre de votre canapé ? Sortez de la maison et emmenez votre bébé pour une heure du conte où il rencontrera aussi d’autres bébés et d’autres parents ! Ces animations se donnent parfois en français et en langue des signes, une manière de sensibiliser déjà votre tout-petit au respect de l’autre et à la différence. Dès 6 mois

En pratique

► Des pistes pour dénicher une animation conte près de chez vous : les bibliothèques ou certaines librairies ayant un important rayon jeunesse. La plupart du temps, ces animations sont gratuites. Impossible de les renseigner toutes ici. Si vous séchez, envoyez-nous un mail à redaction@leligueur.be, nous tenterons de vous aider.
► Dans le même esprit, pensez aussi aux Bébés-rencontres de la Ligue des familles (souvent gratuits). Avec des contes, mais aussi des jeux et des animations pour les tout-petits. 

+ D’autres pistes encore

Le plaisir d’écouter des histoires peut évidemment aussi se prolonger à la maison. Avec des albums empruntés pour deux fois rien à la bibliothèque. Sympa : demandez à votre aîné(e) de lire des histoires au·x plus jeune·s. Certains grands frères ou sœurs ont même l’imagination assez foisonnante pour inventer des récits en se servant de leurs mains comme d’un livre imaginaire. Du plaisir 100 % gratuit ! Dès 8 ans

Partir en bivouac pour goûter à la vie sauvage

Poser son sac à dos dans une clairière après une journée de randonnée. Monter la tente et avaler quelques pâtes réconfortantes. Voir la lumière décliner à la nuit tombante. Observer le ciel et son spectacle étoilé. Puis se coucher, fourbu, et découvrir les étranges bruits de la nuit. Avant d’accueillir, un brin chiffonné et les pieds dans la rosée, un nouveau jour et repartir courageusement de plus belle pour une nouvelle journée de marche. Une expérience à vivre avec votre jeune aventurier, en tête-à-tête ou avec des copains. Dès 12 ans

En pratique

► En Belgique, contrairement à la France, le camping sauvage est interdit. Par contre, il existe une dizaine de zones de bivouac en pleine nature et avec un équipement rudimentaire (pompe à eau, espace barbecue) où les randonneurs peuvent s’installer gratuitement pour la nuit. Dès 12 ans
► Alternative : planter la tente dans le fond du jardin d’un ami, voire même - pourquoi pas ? - du vôtre, pour une toute première expérience. Dès 8 ans   

+ D’autres pistes encore

Une randonnée avec un bivouac, ça se prépare… et c’est aussi du plaisir. Mettez votre ado dans le coup : décidez ensemble de ce qui est indispensable dans le sac à dos. Deux mots d’ordre : l’alléger au maximum et emporter ce qu’il faut pour ne pas avoir froid ! Quant à l’itinéraire, notre dossier balades peut aussi vous donner des idées. Notre balade qui vous mène jusqu’à le Fondery des chiens est d’ailleurs proche des zones de bivouac de la forêt du pays de Chimay. Dès 12 ans

Anouck Thibaut