Vie de parent

Chez les autres, sans moi

Grandir, c’est élargir ses horizons : passer un après-midi d’anniversaire chez une copine, un week-end chez les grands-parents… C’est aussi imaginer son enfant triste, blessé, frustré ou au contraire très gâté. Mais ces inquiétudes parentales sont-elles toujours justifiées ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.