Vie de parent

Cinq jeux sans matériel pour s’amuser par temps de canicule

Oups ! Quelle chaleur ! Comment occuper les enfants sans développer une énergie incompatible avec les températures que nous connaissons actuellement? En guise de réponse, on vous propose cinq jeux. Des recettes classiques qu’on peut assaisonner à sa manière en fonction de l’âge des enfants, du nombre de ceux-ci et, surtout, de vos envies créatives….

Cinq jeux sans matériel pour s’amuser par temps de canicule

Voilà donc cinq petits jeux avec quasi zéro matériel. Des petits jeux d’intérieur ou d’extérieur qui peuvent s’accommoder de la canicule aoutienne. Pas trop d’effort, si ce n’est parfois celui demandé à la réflexion ou à la dextérité. Les âges sont mis à titre indicatif, à vous de voir si le jeu à une chance de prendre au sein de votre tribu… Cela-dit, même si ces jeux sont « calmes », ne pas oublier d’avoir toujours à portée de main de l’eau pour que la marmaille s’hydrate en permanence…

Les statues vivantes

8 ans et +, 2 participants minimum

Un des enfants prend une pose compliquée. Genre flamand rose sur une patte avec les mains jointes au-dessus de la tête. Les autres adoptent la même pose, celui qui tient le plus longtemps cette « pose difficile » gagne la manche et impose la posture suivante.

Cette activité permet à l’enfant d’imaginer des postures qui ne sont pas facile à maintenir, cela l’oblige à activer ses connaissances, d’une autre façon, en matière de psychomotricité.

Il est dans le trou !

9 ans et plus, 3 participants minimum

Chacun choisit une petite pierre ou une petite balle. Dans le sol on creuse une cavité, ou alors on pose un pot (bien solide). Le trou ou l’ouverture du récipient doit faire au moins trois fois le diamètre du projectile de l’enfant. Les enfants reculent de deux pas. Ils essayent de lancer leurs projectiles dans le trou ou le pot. Celui qui rate (après deux ou trois essais, soyons smart) est éliminé. Les autres reculent d’un pas supplémentaire et tentent à nouveau l’expérience. L’opération se répète jusqu’au moment où il reste un seul enfant. C’est lui qui gagne la partie.

Un jeu d’adresse avec les moyens du bord (et à l’ombre) pour développer la précision du geste et l’appréciation des distances.

La photo qui n’a rien à voir

8 ans et plus, 4 participants minimum

Chaque enfant reçoit une image différente. Dans la série distribuée, il y a un intrus (3 oiseaux pour 1 mammifère, 3 maisons pour 1 voiture). Chaque enfant cache son image mais doit répondre à la question qui est posée au fil du jeu par la personne qui est à sa droite. Au fil des questions posées, il faut trouver quelle est l’image qui fait figure « d’intrus » et, mieux encore, ce qu’elle représente.

Trouver la bonne question, s’organiser pour identifier la photo qui ne rentre pas dans la série. Voilà, un bon moment de coopération en perspective.

Mais quelle est cette voix mystère ?

8 ans et plus, 4 participants minimum

Plus il y a d’enfant, au mieux c’est. Et si les parents s’y mettent, c’est encore plus cool. On bande les yeux d’un des participants. Un des autres dit un mot en modifiant sa voix. Si l’enfant aux yeux bandés reconnaît l’autre, c’est celui-ci qui doit se faire bander les yeux et découvrir, à son tour, la voix mystère. Si pas, on poursuit, jusqu’au moment où il parvient à mettre un nom sur une voix.

Cela permet de développer l’attention, d’identifier le détail qui trahit la voix mystère. Cela offre aussi la possibilité d’identifier les enfants qui ont des talents d’imitation ou de comédien smiley.

J’ai la mémoire qui flanche

9 ans et plus, 2 participants minimum avec un parent

Sur une table, disposez une quinzaine d’objet différents, puis couvrez-les d’un essuie. Les enfants eux sont à l’écart, ils ne peuvent rien voir. Vous les faites venir un à un. Lorsque l’enfant est devant vous, levez l’essuie pendant une minute. L’objectif, c’est que l’enfant se souvienne d’un maximum d’objet sur ce laps de temps. Celui qui en a retenu le plus grand nombre a gagné. Lorsque chacun a passé son tour, faites jouer le collectif. Il y aura une surprise commune s’ils parviennent, ensemble, à se souvenir de tous les objets.

Cela permet de travailler sa mémoire à court terme et puis de s’organiser pour faire œuvre commune.

T. D.

Sur le même sujet

Coup de chaleur du bébé : conseils pour l'éviter

Le mercure grimpe et la température dépasse largement 30°C. L'été est beau et long. Mais attention aux tout-petits. Pour eux, la chaleur est parfois plus redoutable que le soleil.

 

Piqûres (ou morsures) d’insectes : comment les éviter et les soigner ?

Revoilà l’été et son lot de petites bestioles : moustiques, guêpes, abeilles, araignées, taons et autres tiques vont à nouveau se régaler. Comment protéger vos enfants et que faire en cas de piqûre, de morsure ou de réaction allergique ? On répond à vos questions.