Vie de parent

Confinement et congé spécifique
des parents : une pétition est lancée

La Ligue des familles et le Gezinsbond passent la vitesse supérieure dans leur demande d’un congé spécifique pour les parents qui ne s'en sortent plus entre travail et garde des enfants pour cause de confinement. Les deux associations lancent une pétition.

Confinement et congé spécifique des parents : une pétition est lancée

« C’était déjà une difficulté pour les parents depuis deux semaines. Avec l’allongement du confinement annoncé aujourd’hui, la situation devient intenable pour les parents ». Voilà ce qu’affirme Christophe Cocu, le directeur général de la Ligue des familles. « La débrouille ne suffit plus, il est urgent de mettre en place un congé spécifique, à titre de mesure de crise, pour les parents qui en ont besoin ».

Cette demande, la Ligue des familles l’a formulée depuis deux semaines. Mais du côté politique rien ne bouge. En attendant, à la fois la Ligue des familles et le Gezinsbond se disent constamment interpellés par des parents qui ne s'en sortent pas entre travail et enfants en cette période de confinement. La consultation des premiers formulaires remplis par les parents pour un sondage de la Ligue des familles lancé jeudi ne fait que confirmer cela. Certains parents semblent effectivement en détresse.

Pétition et porte close

Pour les deux associations, deux catégories de parents sont touchées : « Il s’agit d’une part des parents qui travaillent à l’extérieur et n’ont pas de solution de garde satisfaisante et, d’autre part, des parents qui rencontrent de grandes difficultés à télétravailler tout en s’occupant de leurs jeunes enfants ».

Pour mettre la pression, donc, une pétition. « Ne recevant aucune réponse, les organisations familiales se tournent vers les citoyens pour les appeler à soutenir massivement leur appel via une pétition en ligne. Pour enfin que la porte s’ouvre à une réponse pour les parents en difficultés. Les solutions existent, d’autres pays ont montré la voie, il est temps de les mettre en place ». Ultime recours face au sentiment d’une « porte close » au niveau politique.

Thierry Dupièreux

Sur le même sujet

Tension entre télétravail et garde d'enfant, une maman témoigne

Parmi les nombreux messages reçus de parents qui sont coincés entre le télétravail et la garde de leurs enfants, pour cause de coronavirus, nous avons eu l’attention attirée par celui de Mariem. Elle explique de façon claire, précise, sans pathos, les choix et les dilemmes auxquels sont confrontés certains papas, certaines mamans qui attendent une position du fédéral quant à l'instauration d'une indemnité parentale. Celle-ci leur permettrait de s’écarter temporairement de leur boulot, afin de s’occuper de leurs enfants, sans stress financier.

 

Coronavirus : congés spécifiques pour les parents forcés de se mettre en congé, la Ligue insiste

La Ligue des familles revient à la charge sur la situation des parents qui sont confrontés à des problèmes de garde et sont obligés de se mettre en congé. À l’origine de sa réaction, la position du groupe des 10 qui rassemble patrons et syndicats. Une position où les parents, selon la Ligue des familles, sont oubliés.

 

Coronavirus : l’idée d’une indemnité parentale défendue aussi en Flandre

Le combat pour obtenir une indemnité parentale pour les parents qui sont dans l’impossibilité de concilier télétravail et garde d’enfants a désormais un relais de poids côté flamand. Le Gezinsbond, pendant flamand de la Ligue des Familles, a décidé de supporter la revendication que celle-ci porte depuis bientôt deux semaines. Les deux associations viennent de lancer un communiqué commun.

 

Coronavirus : dix conseils pour éviter le burn out des parents

Être parent en plein confinement peut être source de stress. Boulot en télétravail, garde des enfants… Quelle charge ! Face à cela, il y a quelques conseils tout simples qui permettent de rester plus serein et confiant. Deux chercheuses de l’UCL ont isolé 10 astuces pour éviter le fameux « burn out parental ».

 

Confinement : les témoignages de parents «entre enfer et paradis»

Depuis le lancement de son enquête sur la façon dont les parents vivent le confinement, la Ligue des familles reçoit des centaines de réponses. Pour l’instant, pas de données objectives à partager. Ça, ce sera pour la semaine prochaine. En attendant, un constat : vous vivez très, très différemment ce confinement. Parfois les positions sont radicalement opposées. Voici le résumé des 2 000 premières réponses reçues.

 

Confinement : 64 % des parents pour un congé spécifique

Les parents réclament un congé spécifique, rémunéré, pour se consacrer à la garde de leurs enfants. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par Ligue des familles auprès de centaines de familles. La situation est particulièrement critique chez les parents qui télétravaillent. Près de 80 % d’entre eux estiment qu’ils ne réussissent pas à bosser comme il le faudrait. Ce sont les plus nombreux à réclamer ce congé spécifique.

 

Déception à la Ligue des familles et au Gezinsbond : « Le gouvernement ignore des signaux inquiétants »

C’est un communiqué commun, mais surtout l’expression d’une grosse déception. Hier, la Ligue des familles et son pendant flamand, le Gezinsbond, se sont plaints, d’une seule voix, de l’absence de réponse du gouvernement sur leur demande d’un « congé coronavirus » pour permettre aux parents de s’occuper de leurs enfants en cette période de confinement.

 

Congé parental spécial : cette fois, une avancée plus large

Depuis le mois de mars, la Ligue des familles revendiquait un congé spécial pour les parents afin de s’occuper de la garde de leurs enfants. Une pétition avait été lancée pour soutenir cette demande. Mardi, un premier pas a été fait par la ministre de l’Emploi, Nathalie Muylle, au profit des familles monoparentales. Une mesure qu’elle a décidé d’élargir à un éventail plus large de parents salariés.