Vie de parent

Confinement : patience et courage

Le confinement se prolongera au moins jusqu'à la fin des vacances de Pâques. Ainsi en a décidé le Conseil national de sécurité qui s’est réuni ce vendredi après-midi. Une mesure annoncée sur un ton désormais plus répressif que préventif. Si le « restez chez vous » n’est pas respecté, il y aura des amendes.

Confinement : patience et courage

Plus carrée. Certainement. La Première ministre, ce vendredi, a réexpliqué les mesures décidées il y a quelques jours. Les assortissant de mises en garde tant au niveau des entreprises qu’au niveau des particuliers. Pour les déplacements privés, elle a rappelé les règles. Quand on sort de chez soi, c’est pour des raisons valables. À savoir pour aller travailler si le télétravail n’est pas possible ou alors pour aller faire ses courses.

Prendre l’air ? Oui, mais de façon limitée, près de chez soi. Et si c’est pour aller dans un parc et ne pas bouger d’un banc, c’est interdit. Prendre l’air, c’est pour se mettre en mouvement.

Fondamentalement, les mesures sont les mêmes qu’avant, mais leur application se durcit. Avec perception immédiate des amendes envisagées.

Jusqu'au 3 mai ?

Un petit point important concernant les écoles. Celles-ci continueront, durant les vacances de Pâques, à assurer éventuellement les garderies pour ceux qui exercent des professions déjà identifiées, comme les membres du corps médical ou des services de sécurité.

Concernant la prolongation du confinement, la date avancée est le 19 avril. Mais déjà, ce vendredi soir, Sophie Wilmès a expliqué qu’un allongement de quinze jours supplémentaires pouvait être envisagé si nécessaire. Cela nous amènerait au 3 mai.

En attendant ? Patience et courage.  

Pour rappel : le détail des mesures sur trouve sur info-coronavirus.be

Sur le même sujet

Confinement : les témoignages de parents «entre enfer et paradis»

Depuis le lancement de son enquête sur la façon dont les parents vivent le confinement, la Ligue des familles reçoit des centaines de réponses. Pour l’instant, pas de données objectives à partager. Ça, ce sera pour la semaine prochaine. En attendant, un constat : vous vivez très, très différemment ce confinement. Parfois les positions sont radicalement opposées. Voici le résumé des 2 000 premières réponses reçues.

 

Et si la formule du confinement aboutissait à E=mc² ?

On s'en souviendra... les beaux jours reviennent, après des semaines de pluie et de vents violents, et nous voilà confinés ! Il faut maintenant réapprendre à vivre tous ensemble tous les jours, toute la journée, dans l'espace familial qui n'est pas prévu pour une occupation à temps plein.

Carte blanche de Mireille Pauluis, psychologue

 

15 idées pour faire travailler les enfants pendant le confinement

Et alors, comment faire le pont entre l'école et la maison ? Nous avons demandé aux profs de nous dresser une liste des références gratuites de soutien scolaire dignes de leur confiance. Voici cette liste non exhaustive et quelques trucs, histoire de maintenir la flamme. Pas la flemme...