Vie de parent

Coronavirus : des livres jeunesse
en coups de pouce

Face à cette crise inhabituelle, les parents peuvent se sentir démunis pour aborder la question de l’hygiène et trouver les bons mots avec leur enfant. Voici, par tranches d’âge, quelques titres d’albums jeunesse sympas et de livres pour vous aider et aussi dédramatiser, tout en étant précis…

Coronavirus : des livres jeunesse en coups de pouce

6 mois à 2 ans

Tout barbouillé, de Jeanne Ashbé (Pastel

Jeanne Ashbé excelle dans la communication avec les tout-petits. Tout barbouillé fait partie d’une série de six petits livres en carton fort qui parlent du quotidien dans ce qu’il a de plus simple.

L’heure du bain - Lou et Mouf, de Jeanne Ashbé (Pastel

Prolixe, la même auteure propose dans la série « Lou et Mouf » de petits livres interactifs pour accompagner bébé dans sa découverte du monde. En faisant appel à l'imaginaire, ils invitent les tout-petits à se retrouver dans leur vécu quotidien, comme L’heure du bain.

De 2 à 5 ans

On ne partage pas nos microbes, d’Élisabeth Verdick et Marieka Heinlen (Scholastic)

Voilà un album de circonstance pour aider à comprendre ce que sont les microbes et ce qu'ils peuvent faire. Éternuements, toux et nez dégoulinant, les enfants connaissent. Des mots simples et des illustrations colorées leur apprennent quand et comment se laver les mains et comment empêcher la propagation des microbes. Le petit plus : une section spéciale à lire avec les adultes donne plus de détails.

Jour de lessive, de Frédéric Stehr (L'école des loisirs - Les lutins

Autre approche de l’hygiène, avec une touche d’humour animalier, quand grenouille, castor, raton laveur et souris embarquent Héléna dans une grande opération de nettoyage au bord de la rivière. Ça va mousser dans les salles de bains.

Au bain, les monstres !, d’Iris de Moüy (L'école des loisirs - coll. Loulou & Cie)

Encore un livre d’enfants qui ne veulent pas prendre leur bain jusqu’à l’arrivée des monstres du titre. Un livre joyeusement ludique pour parler aux tout-petits d’hygiène et de propreté. Avec un graphisme original, épuré, du noir et du blanc, du jaune, du rouge et du bleu : rien de plus !

De 4 à 6 ans

Lave-toi les mains, de Tony Ross (Gallimard Folio

Du Tony Ross de haut vol : une petite princesse à qui tout le monde répète qu'elle doit se laver les mains veut savoir pourquoi. Une gouvernante lui apprend alors ce que sont les microbes. Un livre très drôle et qui, l’air de rien, fait passer le message.

De 7 à 9 ans

Le prince qui voulait rester propre, de Christian Oster (L'école des loisirs/coll. Mouche

Voici un petit roman cathartique, tout le contraire d’une démarche pédagogique. Il en faut aussi par ces temps anxiogènes. Et Christian Oster sait y faire, sans tabou. Son prince maniaque de propreté rencontre une sorcière crada-dégoûtante en train de faire du cheval-stop qui va mettre à rudes épreuves son obsession hygiéniste. La morale de l’histoire aurait pu être qu’il faut affronter ses peurs pour les vaincre, mais non, le prince reste aussi maniaque de propreté et la fin en perturbera certain·e·s. Un livre où on rigole beaucoup mais avec des passages assez dégoûtants à réserver aux enfants qui aiment rire !

12 ans et +

Que serions-nous sans eux ? Les microbes de notre quotidien, de Murielle Naïtali (Quae édition)

Un documentaire très didactique pour tout savoir sur les bactéries, virus, microbes, champignons et autres microorganismes : on découvre même que certains d’entre eux nous sont très utiles et offrent plein d’opportunités. Certes, les microbes peuvent aussi être cause d'infections et des précautions d'hygiène restent vitales, comme pour le coronavirus qui mériterait un chapitre à lui seul dans cet ouvrage. Autre originalité : les bactéries, virus et autres micro-organismes sont présentés par dix personnages d'une famille, selon leur âge et leurs activités.

15 ans et plus

On s'en lave les mains. Tout connaître sur des nouvelles règles d'hygiène, de Frédéric Saldmann (Flammarion) 

Auriez-vous imaginé il y a deux mois qu'une simple poignée de mains pourrait être dangereuse ? Le docteur Saldmann rappelait, dans ce livre de vulgarisation scientifique de 2007, que les mains sont le vecteur ignoré de très nombreuses bactéries. Et il n’y a pas que les mains : notre alimentation, notre maison, notre mode de vie sont aussi de potentielles sources de maladies diverses. Souvent un peu effrayant, parfois un tantinet longuet, ce livre est une mine de conseils pratiques à appliquer au quotidien afin d’éviter des maladies.

Michel Torrekens

Le petit +

Pour changer, un peu de musique : Lave tes mains, une comptine sympa du site Little Angel.

Sur le même sujet

Coronavirus : ces initiatives qui donnent la banane

Certaines voix s’élèvent pour critiquer les médias qui en feraient trop autour du coronavirus. Ils nourriraient l’angoisse, sèmeraient un négativisme plombant. Bon, en même temps, l’actu est ce qu’elle est. De plus, en lisant les quotidiens de ce week-end, il y a des raisons d’espérer. Notamment dans la nature humaine. Et les familles y trouvent leur compte.

 

Un ours sympa explique le coronavirus à vos enfants

Vos petits bouts vous demandent des explications sur le coronavirus ? Bonne nouvelle, les hôpitaux de la Province de Liège viennent de lancer une petite brochure à leur attention. Un chouette support qui permet d’aborder le sujet à leur niveau, sans se prendre la tête.

 

Palou, ce papy conteur devenu Youtubeur

Pierre-Éric Leclercq habite Marcouray, un petit village situé dans la commune de Rendeux, en Province de Luxembourg. Comme tout le monde, il doit composer avec le confinement. Une des choses les plus compliquées ? Ne pas avoir de contacts avec ses petits-enfants. D’où l’idée de leur raconter quotidiennement des histoires par vidéos interposées.