Vie de parent

Coronavirus : l’idée d’une indemnité
parentale défendue aussi en Flandre

Le combat pour obtenir une indemnité parentale pour les parents qui sont dans l’impossibilité de concilier télétravail et garde d’enfants a désormais un relais de poids côté flamand. Le Gezinsbond, pendant flamand de la Ligue des Familles, a décidé de supporter la revendication que celle-ci porte depuis bientôt deux semaines. Les deux associations viennent de lancer un communiqué commun.

Coronavirus : l’idée d’une indemnité parentale défendue aussi en Flandre

Comme La Ligue des familles côté francophone, le Gezinsbond a évidemment été interpellé par de nombreux parents qui sont tiraillés entre leur boulot et la surveillance de leurs enfants. Des interpellations qui remontent aussi au Ligueur, comme l’appel de cette maman reçu hier soir.
« Je suis maman solo d'une petite fille de 7 ans qui vit exclusivement avec moi, je n'ai aucun relais actuellement et je vous avoue d'avoir peur de la mettre à la garderie de l'école, ma fille n'a que moi. Je travaille dans un CPAS, où on va travailler une semaine sur deux à l'administration centrale pour traiter les dossiers et les nouvelles demandes. Je suis déjà épuisée de tout gérer en temps normal, avec ce confinement cela n'arrange pas du tout les choses. Est-ce qu'il y a des dispositions prévues dans des circonstances pareilles ? »

Des pistes concrètes

Ensemble, les deux organisations demandent une solution qui prendrait la forme « d’un congé temporaire (qui pourrait aussi être pris à temps partiel), particulièrement pour les enfants de moins de 12 ans et les parents d’enfants à besoins particuliers ». Cette mesure a été soumise à la ministre fédérale de l’Emploi, Nathalie Muylle. Mais à la fois la Ligue et le Gezinsbond ne peuvent constater qu’aucune réponse n’a été reçue.

Ce congé, quelle forme aurait-il ? Les deux associations évoquent un congé parental supplémentaire ou une indemnité spécifique octroyée par l’assurance maladie, « suffisamment rémunérée et avec accumulation de congés pour l’année prochaine ». Sur ce point précis, Elke Valgaeren du Gezinsbond insiste : « Les parents ont besoin de conserver leurs jours de congé pour les vacances scolaires, les congés habituels des crèches, les maladies d’enfants… Dans ces circonstances exceptionnelles, des options supplémentaires sont nécessaires pour permettre aux familles de tenir le coup ».

Thierry Dupièreux

Sur le même sujet

Coronavirus : congés spécifiques pour les parents forcés de se mettre en congé, la Ligue insiste

La Ligue des familles revient à la charge sur la situation des parents qui sont confrontés à des problèmes de garde et sont obligés de se mettre en congé. À l’origine de sa réaction, la position du groupe des 10 qui rassemble patrons et syndicats. Une position où les parents, selon la Ligue des familles, sont oubliés.

 

Coronavirus : l’idée d’une indemnité parentale défendue aussi en Flandre

Le combat pour obtenir une indemnité parentale pour les parents qui sont dans l’impossibilité de concilier télétravail et garde d’enfants a désormais un relais de poids côté flamand. Le Gezinsbond, pendant flamand de la Ligue des Familles, a décidé de supporter la revendication que celle-ci porte depuis bientôt deux semaines. Les deux associations viennent de lancer un communiqué commun.

 

Coronavirus : un revenu de remplacement assoupli pour les indépendants

Un peu d'oxygène pour les parents qui sont indépendants et sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire. Ce mardi, en commission des Affaires sociales à la chambre, un assouplissement du revenu de remplacement les concernant a été voté. Ceux qui sont forcés d’arrêter leur activité pendant sept jours consécutifs pourront bénéficier de ce revenu. Normalement, il faut attendre un mois avant de profiter de celui-ci.

 

Tension entre télétravail et garde d'enfant, une maman témoigne

Parmi les nombreux messages reçus de parents qui sont coincés entre le télétravail et la garde de leurs enfants, pour cause de coronavirus, nous avons eu l’attention attirée par celui de Mariem. Elle explique de façon claire, précise, sans pathos, les choix et les dilemmes auxquels sont confrontés certains papas, certaines mamans qui attendent une position du fédéral quant à l'instauration d'une indemnité parentale. Celle-ci leur permettrait de s’écarter temporairement de leur boulot, afin de s’occuper de leurs enfants, sans stress financier.

 

Confinement et congé spécifique des parents : une pétition est lancée

La Ligue des familles et le Gezinsbond passent la vitesse supérieure dans leur demande d’un congé spécifique pour les parents qui ne s'en sortent plus entre travail et garde des enfants pour cause de confinement. Les deux associations lancent une pétition.