0/2 ans

Le coup de chaleur du bébé
à la loupe

Le mercure grimpe et la température dépasse largement 30°C. L'été est beau et long. Mais attention aux tout-petits. Pour eux, la chaleur est parfois plus redoutable que le soleil.

Coup de chaleur du bébé : conseils pour l'éviter

Très rapide chez le nourrisson, l’élévation de la température corporelle est due à une exposition prolongée dans un endroit surchauffé et sans aération suffisante. L'enfant transpire moins, il n'élimine donc plus suffisamment la chaleur et la température de son corps augmente : c'est une hyperthermie. Le premier symptôme qui apparaît est la fièvre, suivie de petits troubles du comportement. Il a l'air un peu hébété, groggy. S'il a perdu beaucoup d'eau ou s'il n'a pas bu suffisamment, il va être grincheux et pleurer parce qu'il a très soif. Ensuite, des cernes se creuseront rapidement sous ses yeux.

Comment réagir ?

Commencez par le déshabiller et installez-le dans une pièce bien ventilée aux volets fermés. Prenez-lui ensuite sa température, vérifiez qu'elle a baissé et donnez-lui à boire jusqu'à ce qu'il soit totalement rassasié. Il devrait commencer à récupérer. En revanche, si sa température baisse lentement et qu'il ne retrouve pas son comportement normal, consultez un médecin.

Comment prévenir ?

  • Donnez à boire à votre enfant régulièrement : même s'il ne vous le réclame pas, donnez à boire à votre tout-petit de façon régulière. Lorsqu'il fait chaud, comme un adulte, le tout-petit a besoin de boire davantage. D'autant plus qu'un nouveau-né est constitué à 70 % d'eau ! Si vous ne renouvelez pas régulièrement ses réserves, il peut très vite se déshydrater. Le bébé allaité bénéficiera donc de nombreuses tétées en cas de forte chaleur. C'est tout à fait normal, le lait maternel s'adapte. Pour les autres : donnez-leur des biberons complémentaires d'eau ou de lait (s'il a faim) ou, lorsque vous préparez son biberon de lait, diluez-le avec davantage d'eau. (Cf. encadré ci-dessous).
  • Rafraîchissez votre bébé : faîtes-le très souvent, en lui appliquant de l'eau tiède sur le corps, notamment la nuque, les cheveux et le front. Directement ou à l'aide d'un linge mouillé. Veillez à ce que l'eau ne soit pas trop froide, sinon elle provoque une vasoconstriction (fermeture) des petits vaisseaux qui l'empêchera de transpirer, donc de réguler sa température.
  • Instaurez une sieste à l'ombre : à cet âge, un bébé a encore besoin de beaucoup de sommeil et une forte chaleur accentue sa fatigue. Dès le matin, après avoir aéré sa chambre une demi-heure, fermez fenêtres et volets afin de maintenir la pièce aussi fraîche que possible. Si cela ne suffit pas, vous pouvez brancher un ventilateur, à distance de son berceau, pendant qu'il fait la sieste. À moins que vous ne préfériez l'allonger dans son landau ou sa poussette à l'ombre dans le jardin. À condition de bien le protéger avec une moustiquaire et de rester à ses côtés pour le changer de place, au cas où le soleil tournerait.
  • Habillez votre bébé avec des vêtements légers : remplacez le body qui lui colle à la peau par une culotte et un T-shirt. S'il est à l'intérieur, une couche suffit. Au soleil, équipez-le d'une casquette ou d'un bob qui le protège sans envelopper trop étroitement sa tête, comme le font les chapeaux. C'est important, car la chaleur doit pouvoir s'échapper par la tête. Mais le mieux est encore d'éviter d'exposer son enfant au soleil pendant les heures les plus chaudes.

La rédaction

Zoom

Du lait ...

Pour les bébés allaités, privilégiez du lait maternel, bien sûr. Oui, le bébé risque d'être souvent au sein mais quand les chaleurs diminueront, les tétées reprendront leur rythme de croisière. Et puis, surtout, le lait maternel s'adapte continuellement et contient tous les nutriments dont le bébé à besoin. Les bébés qui boivent du lait en poudre peuvent avoir des biberons « allongés » à l'eau en période de forte chaleur.

Et un peu d'eau

Par de si grosses chaleurs, les bébés peuvent boire de l'eau. De préférence pas trop froide et en petites quantités ! Pourquoi en petites quantités ? Parce que si le tout-petit boit beaucoup d'eau, il aura la sensation d'être repu sans avoir reçu tout ce que le lait apporte. Il prendra moins de lait par la suite, évacuera l'eau et ... perdra du poids.
Donc un peu d'eau pour hydrater, oui, mais pas pour remplacer un repas !

Sur le même sujet

Soleil : des bienfaits, mais aussi des dangers

On les attendait de pied ferme, et on parie que ça ne vous a pas échappé : les beaux jours reviennent. Il est si bon d’en profiter à fond. Attention tout de même, face au soleil, les jeunes enfants méritent une protection attentive. Sans vouloir jouer les trouble-fête, on vous rappelle que les coups de soleil encaissés dans l'enfance peuvent avoir des impacts très préoccupants.

 

8 conseils du soleil lui-même en cas de forte chaleur

Il est beau, il est chaud notre été. Alors pour être certain d'avoir les bons réflexes et protéger ses petits au mieux, nous sommes allés poser directement nos questions au Soleil. Il nous a donné d'excellents conseils. Rappelant que, qui dit températures élevées, dit mise en garde pour la santé de son enfant et la vôtre. Rafraîchissez-vous des bons réflexes de cette sympathique boule jaune.

 

Cinq jeux sans matériel pour s’amuser par temps de canicule

Oups ! Quelle chaleur ! Comment occuper les enfants sans développer une énergie incompatible avec les températures que nous connaissons actuellement? En guise de réponse, on vous propose cinq jeux. Des recettes classiques qu’on peut assaisonner à sa manière en fonction de l’âge des enfants, du nombre de ceux-ci et, surtout, de vos envies créatives….