Vie de parent

Covid 19 : les écoles secondaires passent au travail à distance

Décidément, les mesures pour maîtriser l’épidémie Covid 19 n’arrêtent pas de s’empiler depuis vendredi. Cette fois-ci, ce sont les écoles secondaires qui sont visées. Dès ce mercredi 28 octobre, les cours ne se feront plus en présentiel. En clair, jusqu’aux congés d’automne, c’est le travail à distance qui sera de mise.

Covid 19 :  les écoles secondaires passent au travail à distance

Le reconfinement partiel en Wallonie et à Bruxelles s’accentue. À partir de mercredi, les cours du secondaire ne se donneront plus en classe. Cette mesure s’inspire de différents scénarios s’axant autour d’une prolongation des vacances de Toussaint. Des scénarios dont l’objectif est « d’aplatir la courbe des contaminations ».

Dans son communiqué, la Fédération Wallonie Bruxelles note donc qu’elle a opté pour « l’arrêt temporaire des cours en présentiel pour les élèves du secondaire dès ce mercredi 28 octobre. ». Elle précise qu’il s’agit bien d’une « suspension de la présence physique à l’école pour les élèves du secondaire durant ces 3 jours et non d’un congé supplémentaire. Il sera demandé aux équipes éducatives de proposer des travaux et un enseignement à distance pour les élèves pendant cette période. »

Pour repartir sur de nouvelles bases

Toujours selon la Fédération, « la mise en place de ce scénario permettra, selon le rapport des experts, de mieux contrôler l’épidémie dans les établissements scolaires et de repartir sur de nouvelles bases dans la durée. »

Pourquoi fermer les classes de secondaire et pas les primaires et les maternelles ? « L’approche différenciée entre les écoles fondamentales et secondaires s’explique par le beaucoup plus faible risque de contamination entre élèves et des élèves vers les adultes lorsque les enfants ont moins de 12 ans. Cette réalité s’observe dans les chiffres dont disposent les experts et le Gouvernement. Elle est par ailleurs corroborée par les membres de la task-force pédiatrique au regard des analyses effectuées en milieu hospitalier. »

Une réunion prévue ce lundi

Au passage, le gouvernement lance un appel aux pouvoirs organisateurs des écoles afin que tout soit fait pour assurer la continuité des cours et activités pédagogiques dans le fondamental. « L’obligation scolaire reste d’application » peut-on lire dans le communiqué.

Une réunion est prévue demain entre la ministre et les différents acteurs de l’enseignement dès demain.  

T.D.

Sur le même sujet

COMMENTAIRE | Face au Covid, le monde politique doit se ressaisir

Depuis vendredi, c’est la douche froide. Continue. Glacée. Insupportable. Au sein des familles, c’est le doute qui s’incruste pour de bon. « Mais qu’est-ce que c’est que ces décisions politiques qui tombent sans arrêt. C’est quoi la logique ? » Le citoyen est perdu. Le parent aussi. Réflexion sur un monde politique qui a loupé le coche.

 

Secondaire à distance : entre surprise, questionnement et fracture numérique

La décision prise par la Fédération Wallonie-Bruxelles de faire passer le secondaire en enseignement à distance a fait l’effet d’une bombe, ce dimanche. Pour preuve, les dizaines et les dizaines de commentaires reçus à la rédaction. Entre incompréhension, soulagement, colère et envie de solution, la palette des émotions est large. Gros point de friction ? La fracture numérique.