Vie de parent

Décret inscription : la nouvelle version
prend forme

Nous vous l’avions annoncé lors de notre numéro spécial inscription fin janvier : le décret inscription allait évoluer. L’objectif avoué était de simplifier et de rendre plus cohérent ce processus qui permet aux élèves de 6e primaire de trouver une école secondaire. On en sait désormais bien plus sur ce qui devrait attendre les parents l’année prochaine.

Décret inscription : la nouvelle version prend forme

Chaque année entre la fin février et la mi-mars, les parents d’élèves en 6e primaire sont confrontés au casse-tête de l’inscription en 1re secondaire. Casse-tête parce que certaines zones sont en forte tension au niveau des places disponibles. Casse-tête par la lourdeur administrative et l’attente parfois induite par cette procédure. Heureusement, tout cela va changer pour 2022.

Dans son communiqué la Fédération Wallonie-Bruxelles précise que le décret inscription modifié sera « plus transparent, plus respectueux de la liberté de choix des parent » et des élèves », mais aussi qu’il permettra un « renforcement des objectifs de mixité sociale et d’égalité ». Approuvé en première lecture, le projet de décret devra encore passer quelques étapes avant d’être définitivement adopté. Si quelques retouches pourront être effectuées, les grandes lignes sont tout de même claires.

La base de la procédure reste la même : le fameux FUI, le formulaire unique d’inscription, avec sa partie renseignements administratifs et sa partie choix d’écoles. Le principe des priorités et l’indice composite sont également conservés, puisqu’ils sont les outils qui permettent de classer les élèves.

Ce qui change

La pré-inscription pour les écoles incomplètes (celles qui ont des places libres) : c’est la grosse simplification du projet de décret. Dans ces écoles qui ne sont pas en tension sur base des trois périodes d’inscription précédentes, une attestation de pré-inscription sera délivrée lors du dépôt du FUI. L’inscription sera validée dès la confirmation que l’école est incomplète, c’est-à-dire à la fin de la période légale d’inscription. Pour les parents, cela signifie une procédure raccourci, sans délai, sans liste d’attente.

Le site inscription.cfwb.be : déjà largement modernisé et amélioré cette année, il se verra doté de nouvelles fonctionnalités pour s’adapter au nouveau décret. Au programme de cette évolution, un moteur de recherche plus performant, le suivi du processus d’inscription individualisé et la liste des écoles complètes/incomplètes (toujours sur base des trois dernières années).

La CIRI : la Commission inter-réseaux des inscriptions qui était le maillon central de la procédure d’inscription va être progressivement supprimée. Dans un souci d’ajustement aux réalités de terrain et aux particularités locales, elle sera donc remplacée par dix ILI (Instances locales d’inscription) décentralisées et une COGI (Commission de gouvernance des inscriptions).

► L’indice composite : composé de sept coefficients, il est un savant calcul entre préférences, des éléments géographiques, l’immersion, l’offre scolaire de votre commune et les partenariats pédagogiques éventuels. Dans sa prochaine version, il donnera moins de poids à la distance entre l’école primaire et le domicile et plus de poids à la distance entre l’école secondaire et le domicile. Cela devrait permettre de limiter tous ces cas d’élèves ne pouvant pas aller dans l’école la plus proche de chez eux. 

Romain Brindeau