0/2 ans3/5 ans

Dentiste : deux consultations gratuites par an, dès 2 ans

Un suivi régulier de la dentition doit débuter dès la petite enfance. Conscient de son importance, l'INAMI rembourse intégralement les consultations chez le dentiste jusqu'à l'âge de 18 ans, à raison de deux visites par an.

Dentiste : deux consultations gratuites par an, dès 2 ans  - Thinkstock

Il y a quelques dizaines d'années, l'hygiène dentaire et l'état de la dentition étaient négligés par une bonne partie de la population. Résultat : les caries dentaires touchaient quasiment tous les adultes. À partir d'un certain âge, les personnes édentées étaient nombreuses.
La situation n'était pas meilleure chez les enfants. En 1984 encore, seulement 4% des enfants arrivaient à 12 ans indemnes de toute carie. La situation s'est améliorée depuis, mais il y a encore des progrès à faire. Selon une enquête réalisée en 2005 par l'Observatoire de la santé du Hainaut (OSH), 40% des enfants de 10 à 12 ans n'avaient pas de caries. Ce pourcentage diminuait ensuite à 38% chez les 13-14 ans et à 28% chez les 15-18 ans. Les scores du Hainaut sont sans doute un peu moins bons que la moyenne nationale. Mais on peut estimer qu'encore un enfant de 12 ans sur deux présente déjà des caries.
C'est beaucoup trop ! Si nous veillions à une bonne hygiène dentaire dès l'apparition de la première dent, la plupart de nos enfants arriveraient à l'âge adulte avec une dentition en bon état.

Mauvaises dents, mauvaise santé

Ce n'est pas qu'une question d'esthétique. Une bonne santé dentaire procure non seulement un sentiment de bien-être, mais elle est aussi favorable à l'état de santé général. Les caries peuvent être à l'origine de douleurs parfois sévères, de problèmes de gencives, d'infections buccales et de pertes de dents. Elles peuvent aussi contribuer à d'autres problèmes de santé, notamment au diabète et aux maladies respiratoires ou cardiaques. On soupçonne même la mauvaise santé buccodentaire de la future mère de favoriser la naissance d'enfants prématurés ou d'un poids insuffisant.
La mauvaise santé dentaire trouve son origine dans une mauvaise hygiène (brossage insuffisant) et dans l'alimentation (nourriture trop sucrée et déséquilibrée, une tendance accentuée par la pression publicitaire permanente des industriels de l'alimentation).

Dès le berceau

Les dents se soignent dès le berceau. Et même avant la naissance : bien qu'elles ne soient pas apparentes, les dents de lait commencent déjà à se former durant la gestation. Le régime alimentaire de la future mère peut donc déjà avoir un impact sur la dentition de son enfant: veiller à avoir un apport suffisant en calcium est important pour les dents du bébé également.
Les premières dents commencent à pousser vers 6 à 10 mois. Leur hygiène doit être activée dès leur apparition.
L'utilisation de dentifrice fluoré contribue à la prévention des caries : on veillera cependant à ce que sa quantité soit limitée (le volume d'un petit pois sur la brosse) et que l'enfant le recrache et se rince la bouche.
L'autre volet d'une prévention efficace est la surveillance régulière de la dentition par le dentiste, afin d'intervenir à temps dès qu'une carie menace. La première visite chez le dentiste devrait être programmée vers 2 ans. Il est conseillé de s'y rendre ensuite tous les six mois. C'est d'ailleurs pour encourager cette démarche que, depuis 2005, les visites préventives sont intégralement remboursées par la mutuelle, deux fois par an. À l'époque, cela concernait les enfants de moins de 12 ans. Depuis lors, la mesure a été étendue jusqu'à l'âge de 18 ans. Tous les enfants et adolescents ont donc droit à deux consultations de contrôle par an, gratuites pour autant que dentiste les facture au tarif de la convention dento-mutualiste. Pourquoi ne pas en profiter ?
Les parents ont une grosse responsabilité dans le futur dentaire de leurs enfants. Ces derniers adopteront d'autant plus facilement une bonne hygiène dentaire quand ils deviendront autonomes qu'ils auront été habitués à soigner leurs dents dès le plus jeune âge.

Jean-Paul Vankeerberghen

EN PRATIQUE

  1. Vers 6 mois et plus, il suffit de frotter ses premières dents avec un linge doux ou un gant de toilette bien propre.
  2. Une fois que l'enfant a quelques dents, vous pourrez utiliser une petite brosse à dents avec des poils souples.
  3. Dès que l'enfant commence à être capable de se brosser lui-même les dents, il faut l'encourager à le faire régulièrement, matin et soir.
  4. Plus tard, il faut continuer à veiller à un brossage régulier effectif après chaque repas et ne pas hésiter à vérifier si la technique de brossage de l'enfant est adéquate, en inspectant sa dentition à la recherche de résidus d'aliments autour et entre les dents. Il existe aussi des produits qui colorent temporairement la plaque dentaire encore présente après le brossage.
Sur le même sujet

Acuité visuelle : ouvrez l'oeil !

À 4 ans, Antonin trébuche fréquemment en marchant et se frotte souvent les yeux.  Souffrirait-il d’un trouble visuel ? Pas de panique, ils sont fréquents à cet âge-là et généralement corrigibles. Rendez-vous chez l’ophtalmologue.

 

Le paracétamol, facteur de risque d'allergie ?

L'administration fréquente de paracétamol dans la petite enfance pourrait favoriser l'apparition d'allergies. C'est ce qu'a constaté une équipe de l'Université catholique de Louvain (UCL).

 

Des caries, même chez les tout-petits !

À peine sorties et déjà menacées par des sucres et des bactéries ! Les petites dents de nos bébés demandent un peu de soin sous peine d’être cariées ou, pire, déminéralisées. 

 

Les dents m’en tombent

Un signe du temps qui passe ? Ces gracieuses petites perles dans la bouche de vos enfants qui tombent les unes après les autres. Heureusement, il existe toutes sortes d’événements autour de cela : la petite souris et ses pièces mystérieuses, la repousse, les jeux autour des trous. Et côté santé ? On ouvre grand la bouche, sous l’œil expert du dentiste Stéphane de Quénetain.

 

Les dents de lait craignent les fêtes

Halloween, Saint-Nicolas, Noël… tant d’occasions d’offrir des douceurs et sucreries à nos bouts de chique. Mais gare aux dégâts que ces friandises laissent derrière elles ! Heureusement, le Ligueur et la dentiste pédiatrique de Saint-Luc Anne Fortpieds ont trouvé le menu pour des dents de lait en pleine santé.

 

Brosse à dents et dentifrice : que choisir ?

Quel casse-tête que le brossage des dents de nos enfants : ils serrent la mâchoire, sucent leur brosse, n’aiment pas le goût du dentifrice ou, au contraire, avalent ce dernier. Résultat : pressé par l’heure du coucher ou le départ à l’école, ce geste important est souvent négligé. Le Ligueur vous glisse des trucs et astuces pour un brossage rapide, efficace et sans pleurs. Et vous donne aussi des conseils pour bien choisir une brosse à dents et un dentifrice en fonction de l’âge de votre enfant.

 

Le printemps, aussi pour les dents !

Apprendre à nos enfants le soin de leurs petites dents : au Grand Hôpital de Charleroi, ce 28 mars, c'est le Printemps des dents. Toute la journée, les enfants des écoles découvrent les bons gestes pour rendre le brossage amusant. Révision pour les parents, sous forme de tour d’horizon des choses à faire dès qu'apparaissent les premières dents définitives...