Vie de parent

Ecoles : sans doute pas de fermeture, mais un report des assouplissements

Ce vendredi à 15 heures, va se tenir un comité de concertation. Il se déroulera par visioconférence. La situation rencontrée dans les écoles sera au menu. Sujet de première importance pour les familles.

Ecoles : sans doute pas de fermeture, mais un report des assouplissements

Hier, de nombreuses associations se sont exprimées, de façon préventive, sur une éventuelle fermeture des écoles avant Pâques. La Ligue des familles, comme l’écrivions hier, mais aussi l’Unicef et plusieurs pédiatres qui se sont positionnés clairement, dans un communiqué commun, contre une telle décision : « Les recherches montrent que la fermeture des écoles a un impact extrêmement négatif sur la trajectoire d’apprentissage des enfants et des jeunes, mais aussi sur leur bien-être physique et mental, leur santé, leur développement général et leur sécurité ». Pour les signataires du communiqué, c’est clair, une telle mesure ne peut être prise qu’en « dernier ressort, de manière temporaire et locale. ».

Pas de présentiel à 100% en mars ?

Hier, lors des discussions entre le fédéral et les Communautés, le sujet à été débattu. Si l’idée d’une fermeture des écoles avant Pâques semble avoir été avancée par le ministre fédéral de la santé, du côté des Communautés, et donc de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’hypothèse a été visiblement écartée. La ministre de l’éducation, Caroline Désir, devrait venir avec ses propositions devant les acteurs du monde scolaire francophone. Si la fermeture des écoles avant Pâques ne doit pas figurer dans l’éventail des mesures, le report de la présence à temps plein en classe pour les 3e et 4e secondaires, lui, semble acquis. Prévu le 29 mars, ce retour serait reporté au 19 avril.

Masques et vaccination

Hier du côté de l’Ufapec, l’Union Francophone des Associations de Parents de l’Enseignement Catholique, le secrétaire général, Bernard Hubien, nous épinglait la situation des enseignants, exposés à l’épidémie, au sein des classes. Les protéger permettrait de mieux s’organiser, les profs seraient immunisés contre la maladie et les écoles pourraient mieux fonctionner. Ce message-là a aussi été porté par les ministres de l’éducation des différentes communautés. Ils plaident pour que les enseignants figurent au sein du groupe prioritaire dans la campagne de vaccination en cours.   

Reste la question du port du masque dans les classes par les élèves dès 10 ans. Là aussi, c’est un point de crispation. En l’état, aucune mesure n’est encore fixée. Les décisions finales seront communiquées à l’issue du comité de concertation. Celui-ci, avancé d’une semaine, sera encore une fois attendu avec une impatience certaine par les familles.  

T.D.

Sur le même sujet

Fermeture des écoles avant Pâques ? L’hypothèse serait sur la table

Il y a encore un gros point d’interrogation, mais l’école pourrait faire les frais du regain de force du virus. Les assouplissements prévus dans le secondaire ces prochaines semaines seraient compromis, il serait même question de fermetures anticipées avant Pâques.

 

Enseignement secondaire : ce qui doit changer en mars

Même si les mesures de déconfinement annoncées ont été minimes, vendredi dernier. Celles-ci vont avoir l’un ou l’autre impact sur l’enseignement secondaire. Voici les changements prévus en ce mois de mars.