6/8 ans9/11 ans

Et si on évaluait l’évaluation ?

« Madame, le devoir, il est coté ? ». Personne n’aime les interros. Que ce soit en primaire ou en secondaire, personne n’aime les points. Pourtant, ce système d’évaluation a du mal à être remis en question. Beaucoup de profs, de parents, voire même d’élèves, défendent encore les notes dans le bulletin. N’empêchent-ils pas par là l’école d’évoluer vers un modèle centré sur l’acquisition de compétences plus que de savoirs ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Sur le même sujet
 
 
 

Les points, source de stress

Pour le sociologue de l’éducation Pierre Merle (auteur de l’ouvrage Les notes. Secrets de fabrication, PUF), la notation, loin de représenter une simple question technique, est située au cœur de la pratique pédagogique. En Belgique comme en France, soutient-il, les notes sont trop souvent une source de stress et de démotivation.

 

Un Pacte d'Excellence ouvert à de nouvelles méthodes d'évaluation

Personne n’aime les interros. Personne n’aime les points. Pourtant, le système actuel d’évaluation a du mal à être remis en cause. Beaucoup de profs, de parents, voire même d’élèves défendent encore les notes dans le bulletin.