Vie de parent

Idées d'activités : la nature
lance des défis confinés

En ces temps de confinement, pourquoi ne pas observer la nature ? Cette question, elle est posée par Natagora. L’association va, évidemment, au-delà du simple questionnement et invite les familles à découvrir la biodiversité à la maison. Pas de jardin ? Pas de problèmes, une fenêtre, un balcon, une connexion internet suffisent.

 Idées d'activités : la nature lance des défis confinés

Les abonnés au Ligueur ont déjà reçu le bon tuyau de Michel Torrekens dans les suggestions de la tribu confinée du dernier numéro. Natagora a mis à disposition, sur son site internet, un cahier téléchargeable gratuitement. C’est une compilation des fiches d’activités Coin des enfants qui ont été publiées dans le mensuel de l’organisation. Mais celle-ci va plus loin.

Exemple, elle a remis en ligne tous les outils qui servent aux annuels recensements des oiseaux et papillons. L’occasion rêvée d’organiser une activité d’observation avec la marmaille. « C’est quoi cet oiseau avec du bleu sur sa tête ? », « C’est quoi cet oiseau qui chante bizarrement ? »,  « Comment il s’appelle ce papillon avec du jaune dessus ? ». Pour toutes ces questions, des réponses.

Guides virtuels

Autre activité ? Suivre les guides de Natagora dans des visites virtuelles. Essayer de reconnaître les oiseaux au chant. Découvrir la façon dont les volatiles se trouvent ou construisent une maison. La promesse, la voilà : « Pour profiter de ce drôle de printemps, Natagora s’est décarcassée pour emmener tout le monde dans la nature. Pour relâcher la pression, pour le plaisir d’apprendre, de jouer ou de cuisiner, pour accueillir un peu mieux la nature chez soi ». Pour le coup, une chaîne YouTube a été lancée pour que la nature soit accessible depuis la maison.

Gilles Cogneau de Natagora insiste aussi sur la diversité des activités proposées. « Il y a même des idées de bricolage et de cuisine. Et comme c’est le printemps et que ceux qui ont un jardin s’adonnent aux plaisirs de la terre, on leur donne des conseils pour préserver des espaces où peuvent se réfugier des espèces, on leur suggère des idées pour remplacer les pesticides par des produits naturels, etc. ».

Des bioblitz ! Késako ?

En discutant avec Gilles Cogneau, viennent sur la table les propositions faites aux naturalistes chevronnés. Notamment les « bioblitz ». « Bio » pour vie, « blitz » pour « éclair ». Il s’agit de défis que se lancent les naturalistes. Ils doivent, dans un temps donné, répertorier le plus grand nombre possible d’espèces (plantes, animaux…) sur un espace réduit.

Au Ligueur, on s’est pris à rêver d’un tel défi organisé avec les enfants. Dans le jardin, mais pourquoi pas aussi dans la maison… Identifier ces plantes qui sont dans le living ou la cuisine. Chercher les petites bêtes qui se cachent. Pourquoi pas ? Ou, alors, chacun sa fenêtre et chacun ses observations. Ensuite, on confronte et on s’informe plus en profondeur sur le site de Natagora. Go ?

Thierry Dupièreux

En savoir +

À l’origine de cette opération « confinée » chez Natagora, un processus identifiable dans de nombreuses associations. « On s’est réuni en téléconférence, raconte Gilles Cogneau. On s’est demandé ce qu’on pouvait faire. Ce qu’on pouvait raconter. Ce qu’on pouvait montrer. On a dressé une liste d’idées. Et tout ça s’est concrétisé par l’opération La Nature chez moi. Et au final, il y a pas mal de choses à faire ».

Pour Natagora, cette adaptation était essentielle. « Le printemps, c’est une période d’activité intense. Normalement, nous avons des promenades, des ateliers, des stages… Ce sont des dizaines et des dizaines d’activités qui ont été annulées. Nous avons dû rebondir ». Joli rebond !

Sur le même sujet

Cinq idées de jeux pour transformer la maison en monde imaginaire

Lorsqu’on reste enfermé chez soi, l’important c’est de préserver et d’entretenir son pouvoir d’imagination. C’est lui qui vous permet de vous évader, de traverser, tel un garou-garou virtuel, les murs qui vous entourent. Pour les enfants, c’est pareil. Et c’est là que vous avez un rôle à jouer. Bonne nouvelle. C’est fun et motivant !

 

Jeux sans matériel pour occuper les enfants

Quelques jeux sans matériel pour occuper les enfants durant la période de confinement "coronavirus"? Petit rappel de quelques activités à la maison plébiscitées sur notre site...

 

Confinement : trois façons de transformer sa fenêtre en moyen d’évasion

C’est en sortant pour « une promenade de confiné » qu’est venue l’idée de cet article. Aux fenêtres d’une maison, les œuvres d’enfants forcés de rester à la maison. Une espèce de galerie d’art improvisée livrée au regard des passants. Ces fenêtres, uniques ouvertures physiques vers le monde extérieur, pourraient-elles dépasser leur simple mission de transparence et doper la créativité ? La réponse est oui.

 

Confinement : quatre outils sur le web pour aider les parents

Dans ce confinement qui s’incruste, il est bon d’avoir des outils d’information sous la main (outre le Ligueur, bien sûr) pour répondre à des questions et besoins immédiats. Nous avons isolé quatre initiatives qui couvrent l’éventail de votre vie de parents confinés. Quatre liens à mettre dans les favoris de votre moteur de recherche…