Vie de parent

Il fait beau aujourd’hui.
Peut-on se balader en famille ?
Oui, mais…

Quel plaisir ! Ce matin au réveil, le ciel est d’un bleu profond. De quoi vous donner l’envier d’aller vous dégourdir les jambes. C’est là que vous vous rappelez que vous êtes en mode confinement. Dès lors, peut-on se promener ?

Il fait beau aujourd’hui. Peut-on se balader en famille ? Oui, mais…

Bonne nouvelle, malgré le confinement, on peut s’adonner à la promenade. La Première ministre Sophie Wilmès l’avait même conseillé lors de son intervention début de semaine. Il faut s’aérer. Mais pas n’importe comment en ces temps de crise sanitaire. Même la marche et les flâneries sont soumises à des mesures strictes.

Si la promenade est une des seules activités récréatives encore autorisées, elle doit s’effectuer près de chez soi. Pas question de prendre sa voiture pour aller découvrir, par exemple, une des six réserves naturelles mises en avant dans le dernier numéro du Ligueur. Ces découvertes-là, ce sera pour plus tard. Le mot d’ordre, c’est de s’adonner à cette activité de déambulation tout près de chez soi.

Famille sous le même toit

L'autre bonne nouvelle, c’est que la promenade en famille, pour autant que celle-ci habite sous le même toit, est autorisée. C'est d'ailleurs le seul type de balade en groupe qui est permis. Dans les autres cas, seules les vadrouilles à deux sont autorisées et encore, dans un cadre très strict. Les deux ami·e·s qui circulent ensemble devront respecter la distance sanitaire de 1,50 m.

Le mot d’ordre, c’est donc se promener, mais près de chez soi, pour éviter aux maximum la propagation géographique du virus. Pas de grands trajets non essentiels. À la grande randonnée ou à l’excursion lointaine, on préfèrera la simple baguenaude à deux pas de chez soi. Histoire de se remplir les poumons d’un air sans doute plus frais et pur que d’habitude, le trafic automobile ayant fortement diminué ces derniers jours…

Thierry Dupièreux

Sur le même sujet

Coronavirus : dix conseils pour éviter le burn out des parents

Être parent en plein confinement peut être source de stress. Boulot en télétravail, garde des enfants… Quelle charge ! Face à cela, il y a quelques conseils tout simples qui permettent de rester plus serein et confiant. Deux chercheuses de l’UCL ont isolé 10 astuces pour éviter le fameux « burn out parental ».

 

Jeux sans matériel pour occuper les enfants

Quelques jeux sans matériel pour occuper les enfants durant la période de confinement "coronavirus"? Petit rappel de quelques activités à la maison plébiscitées sur notre site...

 

Confinement : on se partage la playlist (sans disputes)

Il est grand temps d'aborder un sujet qui fâche : la musique sous le même toit. Après trois jours de confinement, vous n'en pouvez déjà plus de cette reine habillée en Céline Dion qui hurle qu'elle est libérée délivrée. Quand aux grands enfants, ils vous donnent l'impression de vivre sous le même toit que Black M, PNL ou même Aya Nakamura. Vite, il est plus que temps d'agir.