Vie de parent

Jeux vidéo : enfants et parents,
tous aux manettes

Cette année encore, vous n’échapperez pas à la demande de vos enfants en jeux vidéo et consoles. Dans un marché toujours aussi florissant, difficile de faire son choix, de trouver le jeu qui comblera les attentes de votre jeune gamer ou gameuse… et les vôtres ! Pour vous aider dans cette quête, on a choisi pour cet opus 2018 de vous proposer des cadeaux qui valent pour toute la famille et en fonction de vos centres d’intérêt. Allez, hop, à vous de jouer !

Jeux vidéo : enfants et parents, tous aux manettes

La famille bricolo

Votre truc à vous, c’est les outils, la récup’, créer, coller, visser, faire, défaire et réinventer sans cesse ? Pour vous, c’est du côté de Nintendo et de la Switch que se trouve le bonheur. Oui, oui, rien que ça, le bonheur, qui porte le nom de Nintendo Labo. À l’heure de l’hyper présence de la haute technologie, de la 3D, on a ici affaire à du tout simple : du carton, des élastiques, des œillets, des ficelles, du papier collant. Ensuite, c’est à vous de jouer pour monter et décorer les kits proposés et en faire des outils plus dingues les uns que les autres. L’étape suivante ? Insérer la Switch dans vos outils et vous lancer dans de nouvelles aventures. Le truc en plus, c’est que vos enfants redécouvrent totalement les jeux auxquels ils sont habitués. Imaginez une partie du cultissime Mario Kart avec, en guise de manette, un volant que vous aurez construit ensemble. Génial, non ?
Nintendo propose dans sa série Labo trois sortes de kits (multi, véhicules et robots) à choisir selon les jeux que vous possédez. Au niveau du budget, comptez entre 90 et 100 € pour chaque kit. C’est une somme, certes, mais le jeu en vaut la chandelle. À partir de 8 ans.

La famille gestionnaire

Compter, anticiper, investir, développer, votre dada à vous, ce sont les colonnes de chiffres et les stratégies commerciales les plus efficaces ou osées. Pour vous, on a choisi des rails, des locomotives, des gares et l’Amérique du début du XXe siècle. Si Railway Empire (Playstation 4, Xbox One, PC et Linux - à partir de 30 € en téléchargement) n’est pas le plus dingo des jeux, il permet néanmoins d’assurer des heures et des heures de réflexion aux fans de gestion. En effet, en fonction des objectifs qui vous auront été attribués, vous devrez créer de toutes pièces votre compagnie ferroviaire, faire installer des rails ou construire des gares aux endroits les mieux adaptés au trafic des passagers et de la marchandise. Ce n’est pas tout, il vous faudra aussi parfois être attentifs aux besoins en amont, comme des scieries pour débiter vos rails à poser. Enfin, parce que la vie d’entrepreneur serait vraiment trop facile sinon, vous devrez faire face à des concurrents plus ou moins fairplay.
Ce qu’on aime dans ce jeu, c’est que la phase de construction des lignes ferroviaires et leur gestion constituent quasiment deux jeux en un. En mêlant logique, esprit d’entreprise, malice, gestion, Railway Empire est un vrai jeu enfant/adulte où chacun peut trouver son compte, que ce soit individuellement ou en équipe. Et si vous êtes aussi fan de jeux de société et que vous voulez compléter le jeu vidéo avec un jeu en plateau, on ne peut que vous conseiller la géniale série des Aventuriers du rail (Days of wonder). À partir de 10 ans.

La famille geek

Java, Python, HTML5, Frame, balises, pour vous, tout ça n’est pas du chinois, mais bien une deuxième langue que vous parlez à la maison et que vos petit·e·s commencent à maîtriser. L’idée est ici de mettre tout le monde à contribution pour créer votre propre console. Attention, tout de même, ne vous attendez pas à vous retrouver avec un équivalent de PlayStation ou de Xbox One. MAKERbuino, c’est son nom, ne mise absolument pas sur la puissance de son matériel ou sur des performances de dernière génération. Son fonds de commerce, c’est sa (relative) simplicité et le fait de tout faire soi-même. Dans le kit de départ (autour de 60 €), vous trouverez entre autres un processeur, un écran LCD, un haut-parleur, des connecteurs et des outils. Il ne reste plus alors qu’à assembler tout cela pour obtenir cette console made in votre famille.
Ce qu’on aime dans ce MAKERbuino (makerbuino.com), c’est qu’il permet de revenir aux bases, c’est-à-dire tous ces petits éléments qui composent n’importe quel objet électronique. On apprend ici à reconnaître un transistor, un processeur, mais aussi à faire de la petite soudure. Un apprentissage qui permettra peut-être à votre enfant d’assembler lui-même son futur ordinateur, par exemple. À partir de 10 ans.

La famille sportive

Chez vous, les baskets ne sont jamais bien loin. Le sport, vous le pratiquez au quotidien en solo, mais en famille le week-end. Un rayon de soleil, et, hop, c’est toute la tribu qui se retrouve sur le terrain de sports du quartier pour un match de foot ou un double en tennis. Mais quid des jours de pluie ? Cette année, on vous propose de replonger dans un titre-phare des années 2000 : PES 19 (Pro Evolution Soccer - autour de 50 € pour la version PS4). Alors qu’il avait perdu de sa superbe et avait été largement détrôné par le très bon FIFA, il revient cette fois-ci dans une version fortement améliorée par son éditeur, Konami. Que ce soient les graphismes ou le gameplay (la jouabilité en bon français), on est ici dans un environnement de plus en plus proche de la réalité. Pour gagner, il faudra trouver le joueur démarqué et réaliser une passe millimétrée, mais aussi prendre en considération la tactique et la fatigue physique de ses joueurs. Pour résumer, en plus d’être adroit, coordonné et réactif avec sa manette, il faut aussi bien utiliser sa tête pour essayer de remporter un des multiples championnats nationaux présents, dont notre ligue belge, ou une compétition internationale avec les Diables rouges.
Même soumis à une très forte concurrence, les jeux de sport restent des hits chez les joueurs de console, peu importe l’âge. Foot, hockey sur glace, basket, foot américain, sports de combat, courses automobiles, le choix est vaste et d’une assez bonne qualité, notamment chez EA sports, Konami ou encore Codemasters. À partir de 9 ans.

La famille grands classiques

Vous êtes des parents nés vers la fin des années 1970 ou au début des années 1980 et, pour vous, les jeux vidéo riment forcément avec Mario, Sonic, Zelda ou encore Rayman. Bonne nouvelle, pas mal de ces personnages existent encore et font même toujours de jolis cartons au niveau des ventes. Pour initier vos plus jeunes à cet univers, là encore, c’est du côté de la Switch qu’il faut se tourner. La console familiale par excellence vous offrira pour la Saint-Nicolas un très chouette voyage dans sa machine à remonter le temps : Kirby Star Allies (45 €). Pour fêter ses 25 ans, la petite boule rose revient sur le devant de la scène dans un jeu idéal pour les plus jeunes. Kirby Star Allies offre ainsi un univers aux couleurs chatoyantes et avec un niveau de difficulté peu élevé. Pourquoi on aime ce jeu ? Pour son côté bonne humeur et la nécessité pour Kirby de travailler en coopération pour passer les différents niveaux. À partir de 7 ans.
Vous avez des enfants plus grands ? Pas de souci, Nintendo en a aussi pour vous… euh, non, pour eux ! S’ils sont assez patients, le lendemain de la Saint-Nicolas sortira Super Smash Bros dans ses habits de 2018, à savoir une version Ultimate. Toujours entre jeu de combats et jeu de plateformes, cette édition vous permettra de lui faire découvrir vos vieux copains d’antan. Que ce soit Mario, Link, Pikachu, Donkey Kong, Yoshi ou encore Metroid, ils sont tous là pour de nouvelles aventures à partager en famille. À partir de 11 ans.

 

Romain Brindeau

Tendances

En 2018, qui a la cote ?

Dans un marché fourni, malgré l’arrivée en bout de course du développement des consoles actuelles, deux grandes tendances se dégagent en matière de vente. D’un côté, les jeux qui mettent en scène héro·ïne·s et superhéro·ïne·s ont plus que jamais la faveur des jeunes joueuses et joueurs. Les Harry Potter, Avengers, Superman, Spiderman, Deadpool, Lego et compagnie, franchisés à outrance mais de bonne facture pour la plupart, restent des valeurs sûres qui feront mouche auprès des 10-15 ans.
De l’autre côté, pour les plus grands, ce sont les suites de jeux devenus classiques des classiques qui sont plébiscités. Parmi les titres déjà sortis, on peut citer Red Dead Redemption 2Shadow of the Tomb RaiderAssassin’s Creed Odyssey ou encore Call of Duty Black Ops 4. Tous ces titres sont à réserver à vos grands ados de plus de 16 ans.

En pratique

Manette sous contrôle…

Les vendeurs de jeux vidéo des magasins spécialisés rencontrés pour cette sélection se désolent tous d’un même phénomène : les parents viennent de moins en moins en boutique. « Pas mal de jeunes de 13-14 ans viennent seuls pour acheter leurs jeux, il n’y a plus ce filtre que sont les parents, souligne Nico, vendeur dans un magasin bruxellois. Personnellement, j’essaye de faire de la prévention, de discuter avec les ados pour qu’ils évitent d’acheter tel ou tel jeu qui est vraiment violent ou borderline, mais à la fin, ce sont eux qui décident. Sans l’accord des parents souvent. Il faut accompagner son enfant pour acheter, regarder les jaquettes, demander conseil aux professionnels. Et puis ne pas hésiter à prendre une manette et à jouer. De temps en temps, je vois des duos parent/enfant qui passent au magasin, avec le parent qui est gamer depuis des années. Ils testent ensemble les jeux, ça discute, ça argumente, c’est cool, quoi ! ».

Et aussi...

Les chouchous du Ligueur

Console ou jeu, on a, pêle-mêle, quelques références qui nous touchent plus que d’autres, parfois sans raison apparente, si ce n’est un air de Madeleine de Proust, de retour en enfance ou de simple rêverie…

  • Pour les 6-8 ans : Nintendo est notre fournisseur quasi exclusif dans cette tranche d’âge. On aime autant la DS que la Switch… que cet univers à la fois régressif, drôle et amusant autour de l’emblématique Mario, comme Mario Odyssey, ou du chouette Go Vacation, familial, ludique et sans une once de violence.
  • Pour les 9-11 ans : un jeu de gestion et un jeu de coopération au menu. Le premier, Surviving Mars (PS4, Xbox, PC/Mac), est plein de défauts, mais, quoi qu’il en soit, partir coloniser la planète rouge reste une aventure passionnante (à réserver à des joueurs calmes et patients !). Le deuxième, Overcooked 2 (PS4, Xbox, Switch, PC) est le genre de jeu qui met la banane à tout le monde. Le but du jeu est de sortir de la cuisine les bons plats au bon moment grâce à un travail en équipe parfaitement exécuté. On vous promet de franches rigolades à passer les différents niveaux, évidemment remplis de choses et d’autres destinées à vous faire échouer.
  • Pour les 12 ans et + : deux jeux de gestion dans des mondes très différents et un OVNI nous ont fait particulièrement vibrer. Two Point Hospital (PC) est la suite de Theme Hospital et, comme son nom l’indique, est un jeu de gestion de tout un système de santé. Bâtiments, personnel médical et administratif, finances, il faudra tout maîtriser pour faire prospérer son hôpital. Jurassic World Evolution (PS4, Xbox, PC) emmènera votre gamer donc dans les traces du célèbre Jurassic Park. Le but ? Développer un parc d’attractions, mais aussi créer de nouvelles espèces de dinosaures. Un sacré challenge qui nécessitera de la persévérance et de la créativité. Okami HD (PS4, Xbox, Switch, PC) est une merveille esthétique et un vrai jeu d’aventure et d’action. Ce qu’on aime ici, c’est la possibilité d’influer sur le cours du jeu grâce à un pinceau qui permet de faire changer les décors. Envoûtant !