Vie de parent

Jouer… en ville

Loin du bruit des voitures, les villes regorgent aussi de parcs et d’autres lieux où il est possible de se défouler et de prendre l’air. Une manière aussi de voir la ville d’un autre œil.

Jouer… en ville

Carnaval : oranges ou confettis ?

Qui dit carnaval, dit forcément foule, bruit et cohue. Autant savoir, avant d’y embarquer vos plus jeunes enfants. Pour une première expérience, misez plutôt sur le carnaval du quartier. Moins grandiose que celui de Binche, il émerveillera quand même vos petits et vous y prendrez sans doute un plaisir différent. Tous les carnavals de Wallonie - qui s’étendent de février à mai – sont à découvrir sur walloniebelgiquetourisme.be Gratuit. 2 à 6 ans

Si vous n’êtes pas agoraphobe, voici notre top 5 des carnavals pour cette semaine de congé :

  • Malmedy (2 au 5 mars) : avec les Longs-Nés et leur bonnet de meunier et la Haguette qui force les spectateurs à se mettre à genoux.
  • Binche (3 au 5 mars) : le plus célèbre de tous, classé au patrimoine de l’Unesco. Avec ses Gilles, leurs plumes (s’il ne pleut pas), leur masque et leurs oranges. Envoûtant, avec leur marche rythmée par les tambours. Le jour des enfants, c’est le lundi. Celui des Gilles en costume, le mardi.
  • Dunkerque (3 mars) : de l’autre côté de la frontière (15 km de La Panne), un carnaval déjanté avec ses géants, ses parapluies… et un jeté de (faux) harengs du haut de l’hôtel de ville !
  • Alost (3 au 5 mars) : l’autre carnaval belge classé par l’Unesco. Autre ambiance : pas de Gilles, mais des géants et un cortège de chars inspirés par l’actualité. L’occasion d’une virée en terre flamande.
  • Nivelles (9 au 12 mars) : avec des Gilles (en costume, le dimanche) comme à Binche, sans la grande foule. Et un carnaval des enfants, le lundi. Gratuit. 6 à 16 ans

► Et si… vous improvisiez un mini-carnaval chez vous, de préférence à l’extérieur, sous peine de ramasser des confettis durant tout le printemps. Un bon plan aussi si vous vous retrouvez seul·e avec plusieurs enfants à la maison. Gratuit. 2 à 7 ans

La ville, côté coulisses

On l’oublie souvent, mais les villes regorgent aussi de sentiers balisés. Une manière étonnante de découvrir l’architecture de son quartier, mais également son histoire et son passé.

La boucle noire (Charleroi) : un circuit de 24 km (qui peut aussi se faire en plusieurs fois, par tronçon) qui vous fait découvrir le passé industriel de la ville et vous mènera jusqu’au pied (et même au sommet, parfois) des terrils de la région. Un sentier fléché (suivez les fameuses balises blanche et rouge du GR 421), pratique pour ceux qui ne sont pas à l’aise carte en mains. Infos et carte à télécharger : cheminsdesterrils.be Gratuit. 8 à 16 ans

Parcours de fresques murales (Namur) : une dizaine de dessins géants, avec des styles artistiques différents, couvrent déjà les murs de certains quartiers. Un projet en cours puisque les citoyens peuvent proposer que « leur » mur soit décoré par un artiste. Infos : participation.namur.be Gratuit. 6 à 12 ans

► Et pourquoi pas… inventer en famille votre propre parcours en ville ? Une manière de découvrir différemment votre quartier, par exemple en prenant, cette fois, le temps d’observer les façades ou le mobilier urbain qui jalonnent le chemin qui vous mène quotidiennement jusqu’à l’école ? Une idée à glisser aussi à l’oreille des grands-parents s’ils s’occupent de leurs petits-enfants durant les congés. Gratuit. 2 à 8 ans

Sacrées plaines de jeux

Tout comme les châteaux forts, la simple évocation d’une plaine de jeux fait faire des bonds de joie à vos mômes. Sympa pour prendre l’air et se défouler, développer sa motricité et son imagination. Et aussi, se faire de nouveaux copains. Des espaces qui s’adaptent aussi aux enfants plus âgés et même aux ados, notamment avec les fameux physioparcs, parcours Vita ou parcours santé qui permettent la pratique du fitness en plein air. Gratuit. 6 mois à 16 ans

► Devenez précurseurs… en réclamant dans votre commune l’installation de ces amusants pédaleurs que l’on trouve désormais devant certains bancs publics dans des parcs bruxellois. Pour faire (gentiment) du sport tout en surveillant vos (petits-)enfants. Et s’il n’y en a guère de votre côté, prenez simplement le temps d’observer ces derniers dans leurs jeux et leurs mouvements. Gratuit. 6 mois à 8 ans

Amélie Dunord

Randos des villes ou des champs

D’autres idées de balades en ville, mais pas seulement, dans notre dossier Comment faire aimer la balade à vos enfants. Avec, en plus des itinéraires de randonnée, une foulée d’idées de jeux ou de bricolages pour s’amuser à l’extérieur.