Vie de parent

Jouets à câliner…

Premier plongeon au royaume de saint Nicolas, les jouets tendresse d’une extrême douceur qui vont rassurer votre petit. Avant qu’il ne les adopte comme confident, puis comme compagnon de jeu pour imiter le monde des adultes, ce qui l’aide à grandir.  

Jouets à câliner…

Superdoudou (Egmont Toys) - Dès 1 jour

Ce superhéros rigolo rassurera votre petit au moment du coucher ou lors des moments difficiles, comme la séparation avec papa ou maman, le matin à la crèche. Un objet qui, avant d’entrer réellement en fonction, décorera joliment le lit de votre bambin. On aime aussi sa grande cape rouge étoilée, facile à agripper par la menotte du tout-petit. En tissu tout doux et évidemment lavable en machine.

► Ce doudou nous a tapé dans l’œil pour son côté rigolo et ses couleurs vives. Votre bébé partagera-t-il votre enthousiasme ? Peut-être jettera-t-il son dévolu sur ce superhéros ou sur un autre personnage ou encore sur un vulgaire bout de tétra. Vous ne pourrez guère l’influencer. En général, les petits adoptent un doudou vers 8 mois lorsqu’ils réalisent qu’ils sont une personne distincte de leur maman qu’ils craignent de voir disparaître lorsqu’elle s’éloigne d’eux.

Anibabies (Petitcollin) - Dès 10 mois

Mi-peluche, mi-bébé, ce drôle d’animal convient parfaitement pour un premier poupon. Avec son corps mou, ses mains et sa tête en vinyle très souple dont seule la capuche est amovible, vous êtes tranquille côté sécurité : votre petit peut même s’endormir avec lui. Ce jouet tendresse (votre bambin l’adoptera peut-être comme doudou) deviendra avec l’âge un compagnon de jeu. Qui mangera, dormira, ira à la crèche ou encore se fera gronder comme votre petit. Bref, de quoi rire ou se consoler.

► Ce poupon intéressera tous les (grands-)parents soucieux du lieu de fabrication des jouets puisqu’il est entièrement fabriqué en Europe. L’usine Petitcollin à Étain près de Verdun est la dernière à confectionner des poupées en France. Le Ligueur l’a visitée et vous conseille d’y faire une petite escapade en famille.

Ma Corolle (Corolle) - Dès 4 ans

Une nouvelle série de poupées, dont cette Chocolat Châtain de 36 cm avec un corps souple, une tête et des membres durs et des cheveux à peigner. À habiller et à déshabiller aussi avec de multiples vêtements et accessoires (lunettes, sacs, parapluies…) vendus séparément. Cette poupée est différente du poupon que les plus jeunes dès 18 mois câlinent, nourrissent, promènent. Chocolat Châtain, proche de l’adolescente, permettra à votre petite fille de s’inventer des histoires, d’imiter ce qu’elle voit et entend autour d’elle, ce qui l’aidera à se projeter dans le monde des adultes.

► On aime le look résolument moderne de ces poupées qui ont tout pour plaire aux enfants, tout en n’offrant pas une image tronquée de la femme. Autre bon point : les accessoires vendus séparément et à petits prix. Idéal pour une Saint-Nicolas « groupée », chacun offrant un objet. Une gamme que l’on aimerait cependant voir se compléter d’une poupée « garçon ». Car s’ils le souhaitent, il n’y a pas de raison que les gamins ne prennent pas aussi plaisir à jouer à la poupée.

Anouck Thibaut

Dans nos coulisses

Visite de l’usine Petitcollin à Étain. Un peu excitée, j’ai l’impression d’être un enfant, qui va découvrir que ses jouets ont une vie avant de débarquer dans la sienne. Je tombe d’emblée sur un petit chariot avec des jambes en vinyle. Un peu glauque comme vision. Au tour des bras maintenant d’être moulés. Puis des têtes qu’un ouvrier sort du moule à la pince. Je grimace. Comme si cette opération pouvait leur faire du mal. Même impression lorsqu’une dame assise derrière sa machine à coudre lui implante avec minutie les cheveux, puis les yeux. Je viens d’assister à la naissance d’une poupée. Dans la douleur, mais l’émotion aussi en songeant à celle qu’elle va bientôt procurer à un(e) gamin(e) De quoi me faire tout de même un peu regretter de n’avoir pas davantage profité des miennes quand j’étais petite !

Help

Une question ? Écrivez-nous !

  • Toutes les nouveautés présentées dans ce dossier sont en vente dans les boutiques de jeux et de jouets ou en grandes surfaces, spécialisées ou non dans ce secteur. Vous cherchez en vain un jouet ? Écrivez nous à redaction@leligueur.be, nous vous aiderons volontiers.
  • Via notre page Facebook, n’hésitez pas à partager vos choix et vos coups de cœur pour cette fin d’année : vos avis nous intéressent !
Sur le même sujet

Jouets à construire

Des jouets qui n’ont pas leur pareil pour exercer la dextérité des enfants, mais aussi et surtout pour les aider à développer leur imagination et leur inventivité. Cette année, les jouets de construction foisonnent. Profitez-en si votre enfant a un goût prononcé pour l’architecture ou un tempérament d’ingénieur en herbe.

 

Jouets à explorer

Des jouets qui invitent le petit à explorer d’abord son propre corps et ses cinq sens pour aller ensuite vers le monde qui l’entoure. Mais ces jouets dont le contenu est plutôt pédagogique peuvent aller jusqu’à propulser votre enfant devenu grand dans les siècles passés ou dans l’espace. À mettre entre les mains des gamins curieux de tout et qui aiment faire travailler leurs méninges.

 

Jouets à créer

Modeler, peindre, faire de la musique : les jouets pour stimuler la créativité et la fine motricité de votre artiste en herbe foisonnent cette année. Une tendance qui surfe sur la vague des loisirs créatifs en vogue chez les adultes, mais aussi du do it yourself. Des jeux qui offrent aussi l’occasion de passer du temps à vous amuser avec vos marmots.

 

Jouets à imiter

Pour se projeter dans le monde des adultes en s’inventant des histoires, rien ne vaut les petits personnages et les véhicules. À compléter plus tard, à l’âge de la maternelle, par d’autres jouets tels les dînettes, les établis, les poussettes et autres valisettes de docteur… Une catégorie de jouets qui, curieusement, ne propose pas de nouveautés cette année.

 

Jouets à partager

À quatre pattes dans le salon ou autour d’une table, des jouets à partager. Un cadeau précieux, puisque c’est le temps que vous passez avec vos enfants qui vaut bien plus que le jeu lui-même.