Vie de parent

L’enseignement obligatoire
va passer à l’orange

Les écoles vont donc passer en code orange la décision a été prise, ce mercredi. Attention, l’orange ne sera pas aussi dense que sur la palette de couleur imaginée avant l’été. Globalement, les cours se donneront à 100% dans les écoles. Y compris pour les 2e et 3e cycles du secondaire.

L’enseignement obligatoire va passer à l’orange

Face à l’évolution de la crise sanitaire, la ministre de de l’Enseignement obligatoire, Caroline Désir, se devait d'adapter les mesures propres aux écoles. Ce mercredi matin, elle a donc rassemblé les acteurs et actrices de terrain, des pouvoirs organisateurs jusqu’aux syndicats, en passant par les associations de parents. Au bout de la réunion, une décision : l’ensemble des classes, de la maternelle au secondaire, passent en code orange.

Dans le dispositif imaginé en juin, la grosse différence entre le jaune (couleur qui était de mise jusqu’ici) et l’orange, c’était l’enseignement moitié présentiel/moitié à distance de la 3e à la dernière du secondaire. Cette grosse différence, elle tombe. C’est l’enseignement présentiel qui a été préféré. L’option fifty/fifty pour le secondaire ne sera possible que dans certaines circonstances. Bref, le présentiel reste la règle.

Hygiène renforcée

Qu’est-ce qui change alors ? Principalement le renforcement des mesures d’hygiène dont le détail devrait faire l’objet d’une nouvelle circulaire. Celle-ci pourrait être diffusée dans les prochaines heures à l’adresse des directions d’école. Il n’y a pas encore de date fixée pour l’entrée en vigueur du dispositif. Début de semaine, la Flandre avait déjà annoncé un passage à l’orange « d’ici les vacances d’automne ». 

T. D.

Sur le même sujet

Congé d'automne prolongé : « Les parents se sentent considérés comme une variable d’ajustement »

C'est un coup de gueule en forme de communiqué de presse. Un ras-le-bol en mode carte blanche. Celui des acteurs de l'Accueil Temps Libre (ATL), « ce troisième lieu de vie de l’enfant, entre l’école et la maison, avant, après et au milieu du temps scolaire ». Objet du courroux ? La façon dont se prennent les décisions autour du congé d'automne prolongé.

 

Congés d’automne prolongés : le flou sur l’organisation des garderies

La circulaire « Covid-19 - modalités d'organisation des congés de Toussaint - congés d'automne » est désormais connue. Les parents devaient en savoir plus sur les garderies promises pour les 9 et 10 novembre. Mais, étonnemment,  celles-ci deviennent beaucoup moins concrètes. Explication.