Vie de parent

Le confinement, une opportunité
de (re)définir le couple parental

« Avec le confinement, je réalise ce qu'est un congé de maternité. Ce n'est d'ailleurs pas un congé. On ne s'arrête jamais ».

Le confinement, une opportunité de (re)définir le couple parental

Cette parole est celle d'un jeune papa qui s'est retrouvé en « congé de paternité forcé » avec le Covid-19. Sa réflexion est emblématique. Elle montre à quel point le confinement bouleverse l'organisation des familles et provoque un questionnement finalement bienvenu sur les rôles attribués aux mères et aux pères.

Un questionnement d'autant plus présent dans les familles où, par exemple, la maman est en première ligne en tant qu'infirmière ou caissière, par exemple. Ce n'est plus à elle de réduire son temps de travail pour s'occuper des enfants, contrairement à l'avant crise.

« C'est un peu comme si le contexte agissait en révélateur de défis sociaux connus et structurels, en confortant au passage l'urgence qu'il y a à s'y pencher », commente l'Institut wallon de l'évaluation et de la prospective (Iweps) dans un décryptage publié ce mois-ci.

Et l’après ? L'Iweps s'y projette. « La nécessaire réorganisation des rôles pour faire face à des contraintes nouvelles (télétravail, chômage temporaire, garde des enfants), ce sont autant d'occasions de repenser l'ère post-corona, que ce soit sur le partage des responsabilités dans le couple ou sur la structure des revenus des ménages et des choix de carrière sous-jacents ».

Pour cela, l'Institut dresse ses recommandations, dont celle de valoriser les métiers encore majoritairement féminins. Il faudra donc des changements politiques pour requestionner le couple parental.

Vous avez dit couple ? Eh oui, derrière la logistique, il y a aussi la vie affective, la sexualité, l'amour. Sinon à quoi sert tout ça ? Et pourtant, difficile d'avoir la tête à ça quand on passe 24 heures sur 24 avec ses enfants et qu'on se noie dans les tâches domestiques. À quand les moments en tête à tête ? Parce que si le désir se cultive, encore faut-il avoir de l'énergie pour croquer dans la pomme.

Alix Dehin et Marie-Laure Mathot

Sur le même sujet

« En tant qu’homme, je réalise ce qu’est le congé de maternité »

Le congé de maternité est-il un « congé » ? Non. Toutes les mamans vous le diront. Qu’en est-il des papas ? Beaucoup d’entre eux en ont conscience, mais ne l’ont pas vécu. Le confinement les y oblige. Ce qui les interpelle. 

 

Maman en première ligne. Et si papa faisait la cuisine ?

Dans les couples hétérosexuels, les mères, même en travaillant à temps plein, s'occupent en moyenne plus des tâches à la maison que les pères. Mais la crise du Covid-19 les envoie au front. Leur travail est indispensable et il est moins envisageable qu'avant de réduire leur temps de travail pour s'occuper des enfants. C'est là que les pères peuvent prendre le relais et que l'on réinterroge les rôles.

 

Une intimité troublée pour les couples parentaux confinés

Avec le confinement, ce sont toutes les habitudes familiales qui se sont modifiées.. Et le couple n’échappe pas à la règle : beaucoup de parents voient leur intimité affective et sexuelle changer.