Vie de parent

Le Pacte d’excellence :
les parents ont (enfin) leur mot à dire

Un Pacte d’excellence, ça se brique et ça se bichonne. Les bras de fer de toutes parts se poursuivent. Et la bonne nouvelle en ce début d’année, très chers parents, c’est que vous allez enfin pouvoir donner de la voix dans cet immense chantier. Comment ? On vous explique. Tous en classe !

Le Pacte d’excellence : les parents ont (enfin) leur mot à dire

Pacte d’excellence, énième chapitre. Pas un gros. Pas un décisif. Mais peut-être un qui va faire avancer les choses dans le bon sens. La CSC, le syndicat chrétien, tape du poing sur la table et exige une gratuité effective pour tous les petits élèves du Royaume. La Ligue des familles s’en réjouit. « Nous sommes totalement sur la même longueur d’onde. Pour nous, il s’agit d’une condition sine qua non, sinon ça n’a aucun sens », explique Delphine Chabbert, secrétaire de la politique de la Ligue des familles. L’autre bonne nouvelle vous concerne, vous, parents.

À vous de jouer

Voilà, un petit moment qu’on vous en parle. Souvenez-vous : la ministre de l’Éducation Marie-Martine Schyns nous avait annoncé en exclusivité, il y a un peu plus d’un an, qu’elle comptait rencontrer les parents. Pour différentes raisons, cet important chantier a été repoussé. Le voilà remis en route. Il est question de cycles de rencontres à propos de l’école de demain, en concertation avec les parents, les enseignants, le tout de janvier à juin.
La Ligue des familles est bien entendu favorable à une information transparente et à cette association avec les parents. Encore faut-il que chaque parent puisse facilement y participer et faire remonter son avis. Ce que le Ligueur vous encourage à faire et à émettre autour de vous, de manière à ce que l’école ressemble à toutes les familles.
Delphine Chabbert insiste : « Il est vraiment important qu’un maximum de citoyens assiste à ces réunions. D’abord pour contribuer à améliorer la relation triangulaire parent-professeur-élève, véritable clé du succès de l’école de demain. Et puis l’autre enjeu de ces rencontres, c’est aussi que les familles s’approprient de façon positive ce projet du Pacte. Aussi imparfait soit-il, il a le mérite d’exister et peut encore aller dans le bon sens aujourd’hui. Il y a tant à faire. Je sais qu’il y a beaucoup de réticences à son encontre, beaucoup de slogans politiques parfois trop simplistes qui ne lui font pas de la bonne pub… Voilà l’occasion de voir par vous-même quels sont les défis et ainsi vous forger votre propre point de vue ».
Il existe un site qui permet de s’inscrire : anousdejouer.be. Cet espace permet de s’inscrire rapidement et gratuitement. Il explique étape par étape ce que l’équipe Schyns attend de vous. Petit conseil : relisez bien au préalable les différents articles du Ligueur à propos du Pacte d’excellence, ils vous permettront d’avoir une vue d’ensemble et de vous présenter avec toutes les cartes en main.
Vous savez tout. À vous de jouer, donc.

Yves-Marie Vilain-Lepage

Gratuité : les enjeux

En matière de gratuité, la Ligue des familles sait de quoi elle parle. Vous n’êtes pas sans savoir que, chaque année, elle publie une enquête consacrée aux coûts scolaires. Quatre grands objectifs ressortent de cette longue enquête.

  1. Une gratuité pleine et entière de l’école.
  2. Établir un monitoring des coûts. Procédé qui va permettre le suivi des coûts scolaires et de mesurer son évolution pour tendre à une gratuité.
  3. Faire du temps de midi un temps scolaire. Cela de manière à le financer par les écoles, et ainsi supprimer les frais de garderie.
  4. Demander une participation financière en fonction du revenu des parents.
Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus