9/11 ans

Les avantages et inconvénients
des différents types d'épargnes
possibles pour les enfants

Pour faciliter le choix, voici un tableau qui reprend les avantages et inconvénients des différents types d'épargnes possibles pour les enfants.

Type d'épargne

Avantages

Inconvénients

Compte d'épargne au
nom de votre enfant

  • Grande souplesse : épargne aux rythme et moment voulus
  • Taux d'intérêt parfois supérieur au taux pour compte d'épargne classique
  • Responsabilisation de l'enfant, qu'on peut laisser gérer le compte, voire compléter l'épargne
  • Même en cas de divorce éventuel des parents, l'argent reste intégralement la propriété de l'enfant
  • Rendement globalement assez faible
  • L'argent appartient à l'enfant : impossibilité de récupérer et d'utiliser l'argent épargné pour un usage personnel
  • L'enfant peut utiliser l'argent comme il l'entend dès ses 18 ans

Compte d’épargne ouvert à votre nom

  • Grande souplesse : épargne aux rythme et moment voulus
  • On choisit la destination des fonds : on les transfère à l'enfant au moment choisi ou on l'aide en lui achetant directement un bien déterminé (mobilier, voiture, études à l'étranger...)
  • On peut récupérer une partie des fonds à tout moment pour un usage plus urgent
  • Rendement faible
  • En cas de divorce, l'enfant n'est pas protégé et le montant sera souvent partagé entre les parents, sauf convention contraire

Epargne via une assurance-vie

  • Rendement supérieur
  • Moment du transfert à l'enfant déterminé par contrat et modifiable
  • Enfant bénéficiaire modifiable
  • Frais d'entrée importants
  • Manque de souplesse : montants périodiques minimaux
  • Sortie avant terme difficile en raison des coûts pratiqués

Epargne via des placements

  • Rendement potentiellement élevé, en fonction des produits choisis
  • L'enfant ne devient propriétaire qu'au moment choisi et dans la mesure souhaitée
  • Possibilité de revente de placements à tout moment
  • Potentiellement risqué, en fonction des produits choisis
  • Droits de donation à payer au moment du transfert des titres
  • Enfant pas protégé en cas de divorce des parents

 

Gaëlle Hoogsteyn

Sur le même sujet

Pourquoi apprendre aux enfants à épargner ?

Dès leur plus jeune âge, les enfants sont confrontés à l’argent. Des étrennes, de l’argent de poche, un billet par-ci, une pièce par-là… Argent très vite gagné… et souvent vite dépensé. C’est pourquoi, il est important de leur faire comprendre que l’argent ne se gagne pas si facilement et qu’il faut prendre ses précautions avant de le dépenser. En d’autres termes, leur apprendre à épargner.

 

Prêt entre particuliers : quelques règles à respecter !

Avec la crise, de plus en plus de personnes se trouvent dans l’impossibilité d’emprunter auprès des banques ou des sociétés de crédit traditionnelles. Alors, on se prête en famille, entre amis ou même sur le net. Mais attention, mieux vaut être vigilant !

 

Nouvelles familles, nouvelles banques ?

Célibataire ? Marié ou divorcé ? Famille classique ou recomposée ? Les familles évoluent, les banques suivent le mouvement. Belfius et Roularta ont voulu en savoir plus en lançant une enquête sur les besoins financiers de ces différents types de famille.