Vie de parent

Mauvais temps sur les réserves :
la Croix-Rouge mobilise
les donneurs de sang

La vie peut être une loterie. On n’y pense pas trop avant d’en avoir eu besoin, pour soi-même, son enfant ou un proche : une transfusion peut sauver une vie. Maladies, accidents, hémorragies... 1 personne sur 7 en aura besoin un jour. Or, en Belgique, moins de 1 personne sur 10 donne son sang. La Croix-Rouge lance encore et encore un appel à la population : aujourd’hui, les stocks sont très fragiles. L'objectif est limpide : obtenir deux semaines de stock d'ici fin juin.

Mauvais temps sur les réserves : la Croix-Rouge mobilise les donneurs de sang

Urgence ? Thomas Paulus, porte-parole, nuance : « La situation idéale, c’est d’être en mesure d’assurer la distribution dans les hôpitaux sur cinq jours. Depuis lundi dernier, c'est bon. Maintenant, il nous faut atteindre deux semaines de stock d'ici fin juin pour pouvoir traverser la période des congés. Les congés d’été sont une période extrêmement difficile en matière de prélèvements. Avant les vacances, la Croix-Rouge essaie toujours d’avoir quinze jours de stocks devant elle, nous espérons y arriver ».  

Tous types recherchés

À l’heure actuelle, la science n’a pas d’alternative au sang humain : sachez qu’en trente minutes, vous pouvez tirer d’affaire trois personnes. Convaincu·e ? Il vous reste à mobiliser votre entourage et passer par la case donneur. Quelques exigences à remplir :

► Être en bonne santé.
► Avoir entre 18 et 70 ans.
► Peser plus de 50 kg.
► Ne pas présenter de risque de transmettre de maladies.
► Accepter un entretien médical au préalable.

Une dernière hésitation ? Sachez que vous ne risquez rien : selon votre poids, quatre à six litres de sang circulent dans vos veines. Chaque prélèvement est adapté au donneur et ne présente aucun inconvénient pour un adulte qui pèse au moins 50 kg. L’organisme remplace lui-même la quantité de sang prélevée.

Avant, pendant, après

Il n'est pas nécessaire d'arriver à jeun le jour du prélèvement : vous pouvez prendre un repas léger et vous hydrater suffisamment. On vous demandera votre carte d'identité et de remplir un formulaire. Un entretien médical strictement confidentiel permettra d'écarter toute contre-indication et de déterminer la quantité de sang à prélever.

Le prélèvement en lui-même ne prend qu’une dizaine de minutes : soyez serein, le matériel est stérile et à usage unique, vous ne risquez pas d’infection. Vous n'aurez pas mal, vous ressentirez la même chose que pour une simple piqûre. Des échantillons seront recueillis pour analyses. Il se peut que vous ayez besoin de récupérer : ne boudez surtout pas la petite collation qui vous sera offerte et profitez du calme, vous venez de sauver trois vies !

Aya Kasasa

En savoir +

► Les sites de prélèvements près de chez vous : 0800 92 245 ou sur transfusion.be
►Tout ce qu’il y a à savoir sur le don de sang, de plasma et de plaquettes, c’est par ici.

Rattrapage

<>