Vie de parent

« Mes-outils-numériques » :
une plateforme qui s’adresse aussi
aux parents

Les mesures sanitaires dans les écoles l’ont démontré, en Belgique, les écoles francophones ont encore du chemin à faire en matière d’enseignement numérique. Ce dossier stagne depuis des années faute d’orientation claire, notamment en ce qui concerne l’équipement des écoles. Il semblerait que les choses avancent de ce côté-là. Et les parents n'ont pas été oubliés.

« Mes-outils-numériques » : une plateforme qui s’adresse aussi aux parents

C’est un des gros points d’achoppement dans la gestion de l’école à distance qui s’est imposée durant ces derniers mois. Quid de l’équipement des élèves, des professeur·e·s ? Quid des moyens mis en place pour lutter contre la fracture numérique ? Jusqu’ici les réponses du politique ont toujours été très partielles, peu cohérentes. Mais cela pourrait changer.

Ce lundi, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles lance sa plateforme « mes-outils-numériques ». Objectif de celle-ci : équiper les écoles et les élèves en matériel informatique « afin de les soutenir dans la numérisation des apprentissages. »

Dans le communiqué envoyé ce matin, le gouvernement rappelle qu’il a déjà débloqué un budget de 25 millions d'€ (10 millions cette année et le reste en 2021). Ces montants étant destinés, notamment, à l’équipement numérique des élèves et des enseignant·e·s et au recrutement de conseillers et conseillères techno- pédagogiques.

La plateforme « mes-outils-numériques » s’inscrit dans cette logique. Elle est censée centraliser l’ensemble des informations relatives à l’équipement en matériel informatique des écoles et des élèves de l’enseignement francophone. 

Les parents visés par cette plateforme

L’approche est double selon la Fédération Wallonie-Bruxelles. « D’une part, la plateforme permettra de communiquer sur l’accélération de la stratégie numérique auprès des directions d’écoles, des parents d’élèves, des enseignant·e·s et des fournisseurs de matériel informatique. D’autre part, la plateforme jouera un rôle moteur pour guider, pas à pas, chaque école secondaire et chaque parent dans l’acquisition de son matériel informatique. »

La phase qui concerne les parents sera mise en place d’ici la fin de l’année. Cette opération concernera les élèves scolarisés dans les 2e à 4e degrés de l’enseignement secondaire. Elle consistera à proposer aux parents d’équiper leurs enfants en outils informatiques, à moindre coût, via une location ou une acquisition avec participation financière de la FWB. 

En conclusion de son communiqué, la Fédération affirme « sa volonté de faire entrer pleinement l’enseignement francophone dans l’ère numérique ». Dans beaucoup d’écoles, cette promesse sera accueillie avec un certain soulagement. Reste à voir comment tout cela se mettra en place sur le terrain. Le contexte de la rentrée en partie numérique de ce lundi en secondaire montre qu’il y a bien longtemps qu’une telle démarche aurait dû être menée à bien par le gouvernement de la FWB.  

T. D.

Sur le même sujet

L’école aura-t-elle le cran de passer à l’écran ?

Depuis la naissance de ce monstre sacré qu’est le Pacte d’excellence, les expert·e·s interrogé·e·s dans chacun des dossiers du Ligueur consacrés aux écrans nous le répètent à grands coups de ctrl C ctrl V (copier/coller) : les lignes consacrées à l’éducation numérique sont trop minces. Nous avons interrogé Gersende Charpentier, professeure de sciences humaines qui met en lumière les besoins concrets de l'école au jour le jour.

 

L’école à l’aube d’une révolution numérique

Pour le journaliste et spécialiste de l’enseignement Emmanuel Davidenkoff, auteur d’un ouvrage intitulé Le tsunami numérique, l’éducation est promise à un profond bouleversement provoqué par les nouvelles technologies. Cours en ligne, classes inversées, serious games… Dans un futur relativement proche, le professeur pourrait se voir délesté d’une partie de ses tâches, répétitives et peu valorisantes, et disposer de plus de temps pour nouer avec ses élèves des relations personnalisées, tenant mieux compte des besoins de chacun. À condition toutefois de vaincre au préalable les craintes et préjugés qui entourent encore le numérique éducatif…

 

Quelle place pour le numérique en classe ?

Le numérique est de plus en plus présent, et partout. Même en classe. Qu’apportent les nouvelles technologies à l’apprentissage ? Que devient le prof si les élèves apprennent tout sur tablette ? Et les parents ?

 

Secondaire à distance : retours de profs et de parents

Cette veille de congé d’automne s’est terminée par de l’enseignement à distance pour les élèves du secondaire. Comment cela se passe-t-il au sein des familles ? Le bilan est mitigé. Ce qui pose problème ? Les outils informatiques, les connexions et le manque d’homogénéité globale.

 

Secondaire à distance : entre surprise, questionnement et fracture numérique

La décision prise par la Fédération Wallonie-Bruxelles de faire passer le secondaire en enseignement à distance a fait l’effet d’une bombe, ce dimanche. Pour preuve, les dizaines et les dizaines de commentaires reçus à la rédaction. Entre incompréhension, soulagement, colère et envie de solution, la palette des émotions est large. Gros point de friction ? La fracture numérique.