Vie de parent

Noël-Nouvel An : se retrouver ensemble, c’est déjà la fête

Noël-Nouvel An : se retrouver ensemble, c’est déjà la fête

Est-ce parce que ces dernières semaines ont été lourdes des tragédies parisiennes et des mesures qui se sont ensuivies que nous rêvons de légèreté ? De fêtes en apesanteur ? Est-ce parce que la violence et la mort qui tonnent loin de nos frontières sont venues à nous que nous avons envie d’être soudain très très proches les uns des autres ?

Parce que cette année ne ressemble à aucune autre, nous vous souhaitons des fêtes légères comme de bulles. Que tous ceux que vous aviez rêvé de voir et d’avoir autour de votre table soient là, réunis, dans la bonne humeur. Une soirée sur un petit nuage rose, pourquoi pas ? Le petit n’est plus fiévreux et ronchon (ouf !), les plus grands rient aux éclats sans se rentrer dans le chou, les aînés ont enfilé leur costume de grands-parents et s’adonnent aux jeux avec les enfants, ce qui pacifie tout votre petit monde. Sans compter l’ami ou la voisine qui amène ce petit goût de nouveau qui permet de faire diversion si de vielles rancunes se réveillent.

Pour ce dernier dossier de l’année, le Ligueur s’est lui aussi entouré de parents. La majorité d’entre eux ont choisi de faire la fête, une manière de montrer leur attachement à la vie et à tout ce qu’elle peut avoir de réjouissant. Ils nous racontent comment se déroulera leur 24 ou 31 décembre. Avec des paroles empreintes d’espoir. Un premier cadeau en cette veille de Noël. Bonnes fêtes et rendez-vous le 13 janvier… 2016.

M. K.