Vie de parent

Notre sélection jeux-jouets 2016.
Le choix de 5 mamans et leurs enfants

Un rendez-vous qui sent bon les rires et les cris de joie. Enfin ! Après les jeux olympiques de la rentrée qui nous replongent dans une course effrénée après le temps, sans compter les premiers bobos de l’automne qui bouleversent notre calendrier, la venue de saint Nicolas est une vraie pause-plaisir. Pour les enfants, bien sûr, mais aussi pour nous, les parents.

Notre sélection jeux-jouets 2016. Le choix de 5 mamans et leurs enfants

C’est sans doute pour cela que les cinq mamans qui collaborent régulièrement avec la rédaction du Ligueur depuis février passé nous ont rejoints avec enthousiasme. Normal, c’est plus gai de parler de jouets que de parler d’énurésie ou de mauvais points !
Elles se sont donc volontiers prêtées au jeu en confiant à Anouck Thibaut, auteur de ce dossier, quels sont leurs jouets ou jeux préférés de la sélection. Une sélection que notre journaliste a préparée avec soin depuis de longues semaines en testant les jouets les uns après les autres jusqu’à transformer notre rédaction en… récréation.
Et les enfants dans tout cela ? Ce sont bien eux, les héros de l’histoire, tous les témoignages des mamans le prouvent. Et ce hit-parade qu’elles nous proposent n’a, évidemment, pas été fait sans qu’ils y apportent leur grain de sel. Plus qu’une trentaine de fois dormir avant que le grand saint ne se glisse dans la cheminée ou ne passe par la chatière. Et Père Fouettard ? On le laisse avec son martinet au placard.
Et maintenant, il n’y a plus qu’à s’amuser à préparer le grand jour.

Virginie

Maman à la tête d’une famille recomposée : Marguerite, 6 ans, Gaston, 14 ans, Albert, 16 ans, Jean, 17 ans, François, 18 ans et Max, 18 ans.
La Saint-Nicolas aura un goût un peu particulier cette année chez Virginie : c’est sans doute la dernière fois que Marguerite, la cadette, croit au grand saint et que ses cinq frères font semblant d’y croire. En parcourant notre dossier, notre maman avait d’abord repéré la Pyramide du Pharaon parce que les Playmobil restent une valeur sûre. Mais Marguerite en a déjà tellement hérité de ses frères qu’il n’est plus utile d’en rajouter. Le Kit drakkar lui faisait aussi de l’œil. Ah, si Max avait eu huit ans de moins, lui qui aimait tellement les maquettes, elle lui aurait proposé ça. Mais au diable la nostalgie et revenons à aujourd’hui. Voici ses deux choix :

Diabolo Tornado Cristal pour la jeune Marguerite parce qu’elle adore bouger et jouer dehors avec les voisins. Pour Virginie, ce jeu devrait développer son agilité et sa concentration, tout en lui permettant de partager ce jeu avec ses copains… et même ses frères.
Cortex Challenge pour tous. Saint Nicolas a l’habitude d’apporter aux cinq ados une enveloppe avec quelques sous. Cette année, il pourrait ajouter ce petit jeu de société comme cadeau commun. Parce que la tribu, surtout l’hiver, aime se retrouver de temps à autre autour de la table avec, par exemple, un Trivial Pursuit. Mais après avoir adapté les règles de ce jeu qui normalement ne se partage qu’à six !

Fatima

Maman d’Ilane, 7 ans, et Lounès, 10 ans
Pas de chance ! La première chose que Fatima nous dit à propos de ce dossier, c’est que nos choix ne l’ont pas trop inspirée. Aussitôt la rédaction, inquiète, remet en question sa sélection. Le Ligueur est-il à ce point à côté de la plaque ? « Mon mari et moi, poursuit Fatima, sommes contre cette société de consommation qui pousse les parents à offrir des jouets à la Saint-Nicolas alors que les enfants n’en ont peut-être pas besoin à ce moment-là. D’autant plus qu’à cette occasion, ils sont déjà fort gâtés par leurs grands-parents ».
Soupir de soulagement et de contentement. Fatima, bien que tournant le dos au 6 décembre, accepte quand même de jouer le jeu et pointe, dans notre sélection, deux jouets qui plairaient à ses fistons :

Mandala Designer pour le côté créatif de ce jouet qui charme toujours son cadet, fou de bricolage. Fatima nous raconte que les gestes d’Ilane se font plus précis et qu’il devient plus minutieux aussi dans ses activités : autant d’aptitudes qu’exige ce mandala. « Autre attrait de ce jouet, nous dit encore Fatima, une fois réalisés, les dessins colorés sont de véritables petites œuvres à garder ou à offrir ».
Diabolo Tornado Cristal, second plébiscite par nos mamans pour ce jouet que Fatima apprécie pour son côté intemporel. Elle sait qu’il plaira à son fils de 10 ans qui s’était beaucoup amusé avec celui de son copain. Un cadeau qui devrait aussi créer une saine émulation entre les deux amis.

Ambre

Maman de Mathys, 2 ans et demi
En parcourant notre dossier, Ambre s’est rendu compte que Mathys est un peu entre deux âges côté jouets : trop grand désormais pour jouer avec les Trois bateaux dans l’eau et trop petit encore pour la Cuisinière de Gaby et les jeux d’imitation. Jungle fait définitivement craquer Ambre car Mathys commence à jouer avec les Duplo, même si emboîter ces grosses pièces est encore un peu compliqué pour lui. Un type de jeu qui distraira peut-être le môme de tout ce qui roule (il est fou de tous les véhicules, sauf les trains) ?

Pique-nique souris : notre maman est tentée par ce tout premier jeu de société avec lequel ils pourront jouer ensemble, même si elle pense que son fils est un peu jeune pour commencer à comprendre et à respecter les règles. On la rassure en lui expliquant que cette nouveauté joue sur la connaissance des couleurs et permet surtout de s’inventer des histoires. Ça tombe bien, Mathys a une imagination foisonnante !

Catherine

Maman de Cyril, 6 ans, et d’Élise, 11 ans
Alors que chez Catherine, les listes pour la Saint-Nicolas sont déjà faites - le cadet a demandé un catalogue entier, tandis que l’aînée, elle, s’est montrée plus raisonnable - notre maman a fait comme si… rien n’était prêt ! Elle s’est d’ailleurs fait la même remarque que chaque automne : parce que ses enfants grandissent et que leurs envies changent rapidement, elle a peur de choisir un jeu qu’ils apprécieraient maintenant, mais dont ils se désintéresseraient d’ici le printemps prochain. Catherine a donc opté pour deux valeurs sûres :

Puzzle Rain Forest pour Cyril qui a toujours été un « enfant à puzzle », contrairement à sa grande sœur, preuve que dans une même fratrie, on peut avoir des goûts très différents. Le puzzle, activité cérébrale par excellence, n’est pas nécessairement solitaire puisque Cyril aime tout particulièrement le construire avec sa grand-mère.
Cortex Challenge pour Élise, mais aussi pour l’ensemble de la famille friande de ce type de jeu, particulièrement en hiver où l’on peut moins jouer dehors. Catherine dit avoir été séduite par les règles simples de ce jeu de cartes. Petit bémol : elle aurait aussi aimé que ce jeu de société conviennent à ses deux enfants ce qui, vu leur différence d’âge, n’est pas toujours aisé à trouver.

Sophie

Maman de Gaspar, 7 mois, et de Léonie, 3 ans
Effervescence chez Sophie puisque cette Saint-Nicolas sera la première du cadet avec une aînée qui a tout compris de la grande supercherie grâce aux indiscrétions des copains d’école. Il n’empêche que Léonie devra « donner sa tutute à saint Nicolas » pour l’abandonner une bonne fois pour toute ! Dans notre dossier, Sophie a trouvé deux jouets qui collaient pile-poil à ses enfants :

Trois bateaux, parce que le moment du bain est un bonheur partagé. Et comme l’aînée avait déjà ses petits jouets en plastique, le cadet aura désormais aussi les siens. Côté pratique, ce qui a séduit Sophie, c’est la matière, qui sèche facilement et ne cultive pas les moisissures.
Balance Buddies, un jeu d’adresse que Sophie a choisi pour sa fille, attirée par les activités cérébrales comme les puzzles ou les casse-têtes. De plus, ce jeu permettra à Léonie de jouer toute seule, ce qui lui est encore un peu difficile, autant qu’avec ses parents.

Myriam Katz et Anouck Thibaut

Help !

Une question, un avis ? Écrivez-nous !

►Les 35 nouveautés que vous aller découvrir dans ce dossier sont en vente dans les boutiques de jeux et de jouets ou en grandes surfaces, spécialisées ou non dans ce secteur. Vous cherchez en vain un jouet ? Écrivez-nous à redaction@leligueur.be, nous vous aiderons volontiers.
► Via notre page Facebook, n’hésitez pas à partager vos coups de cœur pour cette Saint-Nicolas : vos avis nous intéressent ! Vous pouvez aussi emboîter le pas à nos drôles de Mam’s et nous faire part de vos choix pour chacun de vos enfants.
► Pour chacun des jouets, nous avons indiqué un prix approximatif : ce prix n’étant pas fixe, il se peut donc qu’il varie d’un magasin à l’autre.

Sur le même sujet

Des jouets tout doux

Des doudous tendres à offrir à votre tout-petit pour l’apaiser au moment du coucher. Des poupées ou des peluches pour qu’il se sente accompagné. Autant de jouets qui sont de véritables boules de tendresse et auxquels votre enfant s’attachera pour de nombreuses années.

 

Des robots et cie

En 2016, l’électronique et la technologie virtuelle s’introduisent toujours davantage dans l’univers du jouet en apportant un vrai plus du côté des apprentissages et des plaisirs de jeu.

 

Pour être bien dans son corps…

Du hochet au diabolo, ils sont nombreux ces jouets qui aident votre enfant à explorer ses cinq sens avant d’affiner son adresse et sa dextérité. Bref, des jeux qui aident tout simplement à être bien dans son corps et dans sa tête, puisque certains explorent aussi les émotions.

 

Pour faire comme papa et maman

Les jeux d’imitation et ceux appelés « petits univers » sont une grande famille de jouets, fondamentaux pour grandir. Avec eux, l’enfant apprend à singer notre monde, celui des adultes, pour mieux s’y projeter. Parents, attention, nos enfants nous regardent !

 

Jeux de société

Activité rassembleuse par excellence, le jeu de société est un secteur toujours aussi foisonnant tant l’imagination des créateurs, aussi bien du côté du matériel que des mécanismes, semble sans limite. Nos élus, parmi les quelque mille sorties en 2016, conjuguent plaisir du jeu, qualité des apprentissages et simplicité de la règle.

 

Des jeux qui dopent le cerveau

Très tendance aussi, les jeux qui développent tout particulièrement les neurones et les connaissances de vos enfants. Une manière pour eux d’apprendre à s’occuper tout en s’amusant… tout seuls, pour le plus grand plaisir des parents !

 

Du côté des artistes en herbe

Ringards, les bricolages ? Les enfants du numérique y trouvent toujours autant de plaisir que leur prédécesseurs et sont tout aussi fiers d’exposer leurs œuvres. Cette année, cette catégorie de jeux est pourtant maigrichonne tant les marques ont été peu inspirées par ce type d’activité. Dommage pour les enfants. Tant mieux pour ceux qui ont produit des boîtes de bricolage les années précédentes : pour les retrouver, rendez-vous dans nos coups de cœur.

 

Et si on écrivait à saint Nicolas…

Dans un peu moins d’un mois, le grand Saint viendra visiter la plupart de nos chaumières. Et une telle visite, ça se prépare. Les catalogues de jouets sont prêts à être dévorés, déchiquetés ou découpés. Et vous, vous êtes prêts ?

 

Hand Spinner : stop ou encore ?

Tels des ovnis, les Hand Spinner ont débarqué d’un claquement de doigts dans les cours de récré. Un nouveau phénomène de mode qui, comme chaque fois, suscite bien des questions auprès des parents. Le Ligueur vous glisse quelques pistes de réponses.