Vie de parent

Obsolescence programmée, plaine de jeux, cycle de la vie, vocations...

Obsolescence programmée, plaine de jeux, cycle de la vie, vocations...

Réparer le toaster contre l’obsolescence programmée

Le grille-pain ne fait plus sauter les tartines, le robot refuse d’avancer ou la tirette du sac de couchage est grippée. Pourquoi ne pas profiter des congés pour offrir à ces objets une ultime chance d’être rafistolés avant de finir au parc à conteneurs ?
Une piste, si vous n’êtes pas manuel pour un sou : embarquez vos (pré)ados dans un Repair’Café où vous trouverez non seulement les outils adéquats mais aussi des pros du bricolage pour vous aider à « opérer » vos objets défectueux.
C’est sympa et pédagogique : c’est vous ou votre jeune apprenti bricoleur qui mettez les mains dans le cambouis, sous les conseils avisés des spécialistes. Le tout gratuitement (pensez à glisser une petite pièce dans la tirelire, elle servira aux frais de gestion). Dès 8 ans

En pratique

Tous les lieux et dates d’ouverture des Repair’Café via repairtogether.be
Conseil : arrivez bien à temps ! Des animations liées à la récup’, à l’entraide et au vivre ensemble vous attendent. L’occasion de rencontrer de nouveaux voisins.

+ D’autres pistes encore

Le printemps est propice au grand nettoyage ! De la cave au grenier, mettez vos enfants dans le coup - les plus jeunes adorent ça, l’air de rien - pour vous aider à débusquer les objets cassés ou qui ne servent plus.
Puis, ensemble, décidez de leur sort : les réparer, les donner (pour les réfugiés, passez par la Plateforme citoyenne bxlrefugees.be) ou les revendre notamment dans les bourses aux vêtements, aux jouets et aux vélos de la Ligue des familles. Dès 6 ans
Autre concept à la mode : le détournement d’objets. Ou comment transformer des caisses à vin en étagères, par exemple. Le web regorge d’exemples : n’importe quel moteur de recherche vous aidera à les retrouver. Dès 8 ans.

Jouer à la plaine de jeux pour se faire des nouveaux copains

Nos petits (et même nos aînés) en raffolent : la simple évocation de ces trois mots - plaine·de·jeux - fait d’ailleurs briller des étoiles dans leurs yeux. Gratuits et souvent au bout de la rue, les balançoires et autres toboggans leur permettent d’évacuer leur trop-plein d’énergie et d’exercer leur motricité tout en se faisant des copains.
Le tout dans un cadre sécurisé, confortable pour nous aussi, les parents. Et si on en profitait pour tisser du lien avec ces parents ou ces grands-parents qui habitent dans le quartier et favoriser ainsi ce fameux vivre ensemble ? Dès 2 ans

En pratique

Plusieurs sites recensent les plaines de jeux (gratuites) à Bruxelles, Liège ou encore Namur. Dès 2 ans
Vous avez d’autres bonnes adresses ? Faites-les nous suivre à redaction@leligueur.be ou partagez-les sur notre page Facebook.

 + D’autres pistes encore

Vous avez échangé les numéros de vos portables en poussant les balançoires de votre marmaille respective ? Hop, vous profitez des congés pour inviter ces (futurs) nouveaux copains pour le goûter. Avec peut-être à la clé, de nouveaux amis pour vos chérubins. Et pourquoi pas aussi des échanges de bons plans et de services entre les parents ? Dès 3 ans

Visiter une ferme (et ses poussins) et découvrir le cycle de la vie

Héros incontournables de nos petits lorsque Pâques approche : les œufs, les poussins et les poules. Plus vivant qu’un bouquin pour découvrir cette fascinante « usine à œufs » qu’est la poule : pousser le portail d’une ferme.
Pour le simple plaisir de voir vos marmots s’émerveiller face à ces boules de duvet sur pattes ou de s’aguerrir face à ce volatile (gare aux coups de bec, tout de même !) presque aussi grand que lui. Et aussi éventuellement, cerise sur le gâteau, d’aller un peu maladroitement « cueillir » un œuf dans le poulailler. Une visite avec, pour les plus grands, la bonne question : comment elle fabrique ses œufs, la poule ?
Petit rappel, si vous n’avez pas le fermier sous la main : seuls les œufs fécondés donnent les poussins et il faut 21 jours pour voir ces derniers éclore. On vous laisse, par contre, seul avec la question : qui était là en premier, la poule ou l’œuf ? De la volaille à la philo, il n’y a qu’un pas… ou presque. Dès 2 ans

En pratique

► Parmi les nombreuses fermes pédagogiques de Wallonie, on a pointé la ferme du Planois (Hennuyère) qui vous accueille gratuitement. Dès 2 ans
À inscrire dans votre agenda : les Journées Fermes Ouvertes, les 23 et 24 juin. Visites gratuites partout en Wallonie.
Dès 4 ans

+ D’autres pistes encore

Magique et convivial : la chasse aux œufs que vous organisez vous-même dans votre jardin pour vos enfants et - pourquoi pas ? - les voisins et les copains. Sympa aussi : proposer à vos ados de cacher les œufs pour les plus jeunes. Dès 2 ans
Notre sélection de jeux de société sur le thème des œufs. Des jeux à s’échanger entre parents ou à louer (pour quelques cents seulement) en ludothèque (Toutes les adresses sur ludobel.be). Dès 4 ans

Découvrir des métierspour susciter des vocations

La Wallonie regorge de lieux, de métiers ou d’activités culturelles insolites. Grâce à l’opération Wallonie Bienvenue, des centaines de passionnés vous ouvrent régulièrement et gratuitement les portes de leur atelier ou de leur maison. D’autres encore vous emmènent en balade pour vous faire découvrir l’histoire d’un monument, d’une légende, d’un personnage historique. L’occasion aussi, au détour d’une visite chez un photographe, un décorateur d’intérieur un micro-brasseur ou encore un chocolatier, de susciter des vocations ou, l’air de rien, d’engager (ou de poursuivre) la conversation avec votre ado sur son avenir professionnel. Dès 8 ans

En pratique

Toutes les visites sur le site walloniebienvenue.com. Prochains rendez-vous : les 24 et 25 mars (Brabant wallon) et les 14 et 15 avril (Liège).

+ D’autres pistes encore

Pour aller plus loin dans cette exploration des métiers pour votre ado, faites jouer votre carnet d’adresses perso (en vous rappelant que les amis de vos amis sont aussi les vôtres) pour lui permettre de rencontrer des professionnels ou, mieux encore, de s’immerger dans leur activité pendant quelques heures ou quelques jours. Dès 12 ans

Anouck Thibaut