3/5 ans6/8 ans9/11 ans12/15 ans16/18 ans

On est foutu, on mange trop

Toujours d’actu, la chanson d’Alain Souchon ? Il faut le croire, puisqu’à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation, ce mercredi 16 octobre, les manifestations se multiplient. Objectifs ? Nous inciter à manger sain, bio, local, de saisons… Et moins. Sans gaspiller.

On est foutu, on mange trop - Le stand Goûtez-moi ça !

En un mot comme en cent : l’alimentation appartient au quotidien des parents. Rappelez-vous : déjà, la Ligue des familles y a consacré une campagne « Tous à la soupe ! ». Dans la foulée, les Petits Trains citoyens de la plateforme Ça passe par ma commune, en pleine campagne électorale 2012 se sont arrêtés aux quatre coins de Wallonie et Bruxelles pour interpeller citoyens et candidats sur la situation dans les cantines. Pas une année également où le Ligueur ne consacre un dossier à cette question, comme celui du 7 mars 2012, « Mieux manger pour mieux grandir », et tout prochainement, celui du 20 novembre sur toutes ces fausses idées liées à  l’alimentation de nos enfants.

Un enfant sur cinq en surpoids

Résultat : à l’initiative de la ministre de la Santé et de l’Egalité des chances, Fadila Laanan, de l’ex-ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet, et du ministre de l’Enfance, Jean-Marc Nollet, la Fédération Wallonie-Bruxelles a publié, pour ses cantines, un cahier spécial des charges à la rentrée.
« Il s’agit, explique Fadila Laanan, d’agir dès le plus jeune âge, via la cuisine de collectivité, afin d’éduquer les papilles, de retrouver les saveurs et le plaisir du bien manger et du manger ensemble ». L’objectif : réinventer la cuisine de collectivité, comme le font certains chefs (Voir En savoir +) et prouver que manger sain, équilibré et durable ne coûte pas nécessairement plus cher. Selon une enquête menée auprès de 500 parents d'enfants de l'enseignement maternel, primaire et secondaire, dirigée par l'entreprise de catering scolaire Scolarest et iVOX, il apparaît que 63% des parents interrogés se disent même prêts à payer plus pour ce type de menu.
« De nombreuses cantines scolaires ont déjà fait des efforts substantiels pour améliorer le contenu des assiettes, précise Fadila Laanan, mais il n’existait pas jusqu’à présent d’outil de référence. Rédigé avec l’appui de l’État fédéral et des quatre hautes écoles de diététique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce cahier spécial des charges devrait aider à améliorer les repas des enfants de 3 à 18 ans ».
Pratiquement, ce cahier peut être utilisé tel quel pour lancer un marché public vers les fournisseurs de repas chauds mais peut aussi être modulé en fonction des spécificités de chacun. Un accompagnement personnalisé ainsi que des formations pour les cuisiniers sont également prévus.

Goûtez-moi ça !

Un cahier de charge ne fait évidemment pas toute la différence. Dans la société d’hyperconsommation alimentaire qui est la nôtre, les actions de sensibilisation restent nécessaires. Une journée mondiale comme celle de mercredi est là pour le rappeler. Nous en avons épinglé trois, quatre.

  • À partir de ce lundi 14 jusqu’au mercredi 16 octobre, de 13 à 17h, le secteur associatif de la mutualité Solidaris vous donne rendez-vous dans le hall d’entrée du Centre Hospitalier du Bois de l’Abbaye et de Hesbaye sur leur stand « Goutez-moi ça ! ». Une expo interactive aux allures d’un étal de marchand de fruits et légumes. Seront également proposés des calendriers annuels sur les fruits et légumes, des brochures sur l’alimentation, des animations centrées sur la lecture d’étiquettes, les paniers de course, les soupes, etc.
  • L’alimentation, ce n’est pas que celle de nos petits bouts. Nourrir la planète a toujours été un défi. Raison pour laquelle le groupe des Verts au Parlement européen organise ce jeudi 17 octobre, à 15h, un colloque sur le thème : Nourrir l’Europe en temps de crise, vers des systèmes alimentaires résilients. Programme et inscriptions en ligne.
  • Parce que cette question est mondiale, vous pouvez aussi l’aborder à travers les activités de la Semaine du commerce équitable, avec unzoom sur dix activités pour les jeunes, et notamment le documentaire LoveMEATender sur notre surconsommation de viande !
  • Sympa également : le Croque local, proposé par GoodPlanet Belgium ce mercredi. 120 000 élèves de plus de 400 écoles belges dégusteront des fruits ou légumes locaux et de saison afin de minimiser l’impact CO2 de leur collation. Résultat de ce « Croc » collectif ? Une économie de plus de 3 tonnes de dioxyde de carbone ! Un geste simple, bon pour la santé, mais efficace et joyeusement mobilisateur !

Bref, il y a du PAIN sur la planche, mais les bonnes volontés sont là ! N’hésitez pas à nous communiquer vos réalisations en la matière sur notre page Facebook.

Michel Torrekens (14/10/2013)

EN MUSIQUE

Un petit clin d’œil à cette journée de l’alimentation : vous pouvez réécouter Papa Mango, la chanson d’Alain Souchon :

EN SAVOIR +