Parents séparés et droit à l’image
de l’enfant mineur

Tout parent aime photographier ou filmer son enfant à des moments clés de sa vie. C’est le cas lors des premiers pas de l’enfant, de ses premières panades, de ses premières vacances à la montagne ou de ses acrobaties avec son chien Bulldozer. Cependant, lorsque les parents ne vivent plus ensemble, la diffusion de ces clichés sur les médias sociaux peut poser problème.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Sur le même sujet

Les parents, de nouveaux Big Brothers ?

Une maman travaille tard le soir au bureau, mais gère à distance les angoisses nocturnes de son enfant et corrige les erreurs domestiques de son nigaud d’homme depuis son GSM. Ce scénario est celui d’une publicité pour un fournisseur d’accès internet. Une société hyper-contrôlée est-elle inéluctable ? Doit-on acheter une doudoune GPS, un bracelet traceur ou autres cordons ombilicaux high-tech pour donner toutes les chances dans la vie à notre enfant ? Jusqu’à devenir des parents hélicoptères qui scannent de manière incessante leur progéniture ? Petit récapitulatif sur la confiance, la liberté et l’autonomie par les temps qui courent…