12/15 ans

Paroles d'ados 6

Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de l’ado ? Renfrogné, agacé, reclus dans sa chambre… il est souvent peu enclin à vous adresser le moindre regard, la moindre parole. Comment réagir face à ces comportements quand on est parent ? Pour vous soutenir dans ces moments plus difficiles, nous avons cherché des réponses qui pourraient soit vous tranquilliser, soit vous aider à répondre à votre adolescent ou adolescente. Pour cela, il nous fallait des professionnels. D’où cette collaboration avec parolesdados.be
Chaque jour, ce site accueille des questions, des témoignages anonymes de filles et garçons adolescents. Chaque jour, son équipe interdisciplinaire, composée de médecins, psychologues, logopèdes, nutritionnistes, etc., y répond. Désormais, avec eux, le Ligueur  vous rapporte chaque mois les réponses aux questions les plus posées par ces jeunes.

J'ai un ami proche dont je suis amoureuse, malheureusement. Je voudrais le lui dire mais j’ai peur que cela détruise notre amitié et qu’il ne veuille pas sortir avec moi... S'il vous plaît, aidez-moi à faire face à cette situation.

Est-ce difficile pour toi de ressentir ce sentiment ? Penses-tu qu'il pourrait être amoureux de toi lui aussi ? Sans doute sera-t-il très touché, honoré que tu le sois... En tout cas, cela le fera réfléchir, et c'est toujours intéressant de s'arrêter pour faire le point. Tu peux y aller doucement, tâter le terrain, lui dire un peu, pas trop, faire un pas vers lui et laisser faire la vie 😊. Si par hasard il n'est pas amoureux de toi, pourquoi cela l'empêcherait-il de rester ton ami ? Vous êtes proches et c'est puissant l'amitié, tu sais. Peut-être que c’est toi qui auras envie de t'éloigner un peu, pour te détacher de lui, pour ne pas souffrir ou pour suivre ton chemin à toi...
Tu as très peur d'être déçue. C'est possible en effet qu'il ne partage pas tes sentiments, c'est vrai que ce n'est pas drôle d'imaginer ça. Accepter ce risque-là... C'est le cas pour tout le monde : parfois ça marche, parfois, au contraire, on est très triste, très déçu, et puis ça ne dure qu'un temps. Il y a d'autres rencontres, plus tard, ailleurs, l'important est de rester ouvert à tous les possibles... Que penses-tu de tout cela ?

J’ai 11 ans et j’ai peur de l’adolescence. J’ai lu un livre qui dit que l’enfant qui est en nous meurt, et moi, j’adore les jouets et les peluches. J’ai aussi un doudou que je ne peux pas quitter pour dormir. Je ne sais pas si beaucoup d’ados en ont pour les voyages scolaires, je ne veux pas avoir honte.

Tu as lu un livre sur l’adolescence et ça te fait peur de penser que ton côté enfant va disparaître, « mourir ». Rassure-toi, tu garderas toute ta vie un côté enfant en toi. L’adolescence correspond à la période de la vie qui relie l’enfance à l’âge adulte, tu vas y entrer tout naturellement, sans même t'en apercevoir. Durant cette période de vie, tu vas avoir envie de nouvelles choses, de découvrir la vie, de poser des questions, etc. Le fait que tu aies peur actuellement signifie simplement que tu n’es pas encore prête à entrer dans l’adolescence. Tu verras, dans quelques temps, tu auras moins envie de jouer et tu voudras plus de passer du temps entre amis.
Quant à ton doudou, il n'y a aucune honte à avoir, il t'aide à te calmer et à dormir, c'est super ! Parfois, c'est vrai, certains peuvent s’amuser à se moquer des autres. En voyage scolaire, tu pourrais le laisser dans ta valise et le sortir uniquement au moment de dormir ? En tout cas, ne te tracasse pas pour l’adolescence, elle viendra quand tu seras prête et elle ne fera pas mourir ton enfance, d’accord ?

J’ai 16 ans et je suis végétarienne. Au début, ma mère liait ça à mes tendances anorexiques. Puis elle a lu un livre sur la question et décidé que nous ne mangerions plus que des protéines végétales. En fait, elle a adopté mon mode d'alimentation ! Bref, elle impose son régime à toute la famille, et ça m'énerve : il n'y a plus que du riz complet (à la longue, ça m'a dégoûtée), des lentilles (beurk) et des oranges sans goût... Le livre (super intéressant) explique que le lait est très dangereux, donc plus de yaourts (snif), fromages, beurre. Plus d’œufs, de viande, de noix, etc. Il y a plein de trucs que j'adore mais que j'ai peur de consommer, et tout le monde se moque de moi quand j'explique pourquoi !

Tu es énervée … et tu n’es pas d’accord que ta mère impose son régime alimentaire à toute la famille. D’autant plus que c’est parti de ton idée, ton initiative. Quel système aimerais-tu pour les repas ? Que suggères-tu ? Et si c’était le prochain sujet à débattre en famille ? Plein de possibilités existent pour que chacun y trouve son compte : chacun à son tour décide du menu de la semaine, vous faites les courses ensemble une fois par mois, vous définissez des jours où chacun se prépare son truc… vive l’imagination et le respect de chacun, qu’en dis-tu ?
Quant aux remarques que certaines personnes te font lorsque tu expliques ce que tu ne manges pas et pourquoi, laisse couler, ne tente pas de les convaincre, partagez vos points de vue et n’hésitez pas à être d’accord sur le fait que… vous n’êtes pas d’accord ! C’est ça la richesse du genre humain. La nourriture est en tout cas un sujet de prédilection pour toi. As-tu l'impression que ça t'inquiète ou t'obsède plus que les autres ?

En pratique

Vous aussi vous avez une question, une réflexion qui vous tarabuste au sujet de votre ado ? Parlez-nous en sur ados@leligueur.be.

Sur le même sujet

Paroles d'ados 7

Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de l’ado ? Renfrogné, agacé, reclus dans sa chambre… il est souvent peu enclin à vous adresser le moindre regard, la moindre parole. Comment réagir face à ces comportements quand on est parent ? Pour vous soutenir dans ces moments plus difficiles, nous avons cherché des réponses qui pourraient soit vous tranquilliser, soit vous aider à répondre à votre adolescent ou adolescente. Pour cela, il nous fallait des professionnels. D’où cette collaboration avec parolesdados.be
Chaque jour, ce site accueille des questions, des témoignages anonymes de filles et garçons adolescents. Chaque jour, son équipe interdisciplinaire, composée de médecins, psychologues, logopèdes, nutritionnistes, etc., y répond. Désormais, avec eux, le Ligueur  vous rapporte chaque mois les réponses aux questions les plus posées par ces jeunes.