Vie de parent

Pendant les fêtes

Chaque année, c’est la même chose, et pourtant, tous autant que nous sommes, nous nous laissons rattraper par l’ambiance, l’imprévu, le partage et l’unité. Et même si une certaine spontanéité doit régner, ces quelques petits conseils peuvent vous aider à donner encore plus de force à la fête.

Pendant les fêtes

Tous à table

L’excitation est à son comble. Dans quelques heures, vous serez tous réunis. Reste une dernière touche : la table. Là encore, un petit tour du web permet de trouver une grosse dose d’inspiration. On y a vu des petits sapins de table en popcorn, des couronnes réalisées avec une branche de sapin disposée dans l’assiette, des bougeoirs dans des bocaux remplis d’eau faisant flotter une bougie chauffe-plat au milieu de canneberges et de branches de romarin sur blog.damasketdentelle.com. En plus, tout cela est facilement réalisable par les petits. Pratique.
Loin de tout esprit DIY, pour les plus pressés, la Maison du pere Noël, à Mons, propose un choix énorme pour réaliser de très beaux décors et de belles tables festives. Grandes tablées, immense tribu et budget très serré ? Foncez au magasin AVA le plus proche de chez vous. Ça fera du bien à vos idées et à votre porte-monnaie.
Vous avez encore le temps de chiner et commander sur le web pour les dernières petites notes de déco. Et pourquoi pas un peu d’insolite, d’idées originales, de petits gadgets décalés ? made.com se lance dans le business des fêtes à des prix abordables. La Dénicheuse ne manque pas d’idées pour créer en famille votre table des fêtes et pour toutes les infos sur les marchés ou les producteurs locaux, ruez-vous sur marches-noel.org

L’ambiance, ça ne s’achète pas

► La chasse au père Noël
Ça ne coûte rien, ça va vous faire prendre l’air, si glacé soit-il, pour mieux retrouver le confort de votre foyer en fête. L’idée ? Emmener la meute d’enfants avec vous, même les plus grands qui n’y croient plus. Laisser quelques indices. Un bout de barbe dans les buissons, un pompon sur un sentier, un peu de crottes de renne par-ci par-là et le tour est joué. Et vous verrez que, par eux-mêmes, les enfants découvriront des choses en train de bouger dans le ciel autour des cheminées. Effet magie garanti.

► La piñata de Noël
Petite idée saugrenue soufflée par ma fille. Pas mal pour contenir l’ardeur démesurée des plus petits avant que papa Noël ne déboule au pied du sapin (ou pendant que pépé et mémé déposent les cadeaux au pied du sapin). Les enfants ont les yeux bandés, tapent avec des bâtons. Évidemment, la présence d’un adulte pour cadrer et éviter aux petits de perdre leurs chicots est indispensable. Dans du carton, vous découpez deux formes de sapin et les superposez. Avec une longue bande de papier épais, vous faites le contour du sapin, et terminez par une trappe vers le bas, maintenue par un morceau de papier collant. Décorez à votre guise, avec du papier argenté par exemple. Il ne vous reste plus qu’à garnir la piñata de friandises, de confettis, voire même de petits joujoux.

► Tous ensemble, en paix
Petit détail pour certains, grande problématique pour d’autres : partager la délicate expérience de vivre ensemble le temps d’un repas ou plusieurs jours. Différentes combinaisons, donc différentes cultures familiales, de quoi alimenter les différentes guéguerres. Que faire ? On se répartit les tâches. On fait gaffe à l’autre. On ne déborde pas. On ne fait pas de réflexion sur l’éducation des autres enfants. On sépare le plus possible les gamins belliqueux. En un mot : on anticipe les embrouilles.
De quoi on parle ? Bien sûr, l’idée n’est pas de vous souffler des sujets de conversation. Mais plutôt de vous mettre en garde. Gare aux grands débats politiques. Oubliez un instant les Trump, les Francken, les Kim Jong-un, les Musulmans, les Juifs, les cathos, les chômeurs, les patrons. Parlez plutôt des enfants qui grandissent. Plaisantez. Racontez vos lectures, vos envies, vos projets. Vous n’en digérerez que mieux.
Si les petits chahutent et peuvent cliver les avis des adultes, des ados attirés par les presque ou quasi frères et sœurs dans le cadre de la famille recomposée peuvent être aussi sujets à embrouille. Pensez-y au moment de la disposition du dodo. Les corps sont impatients la nuit tombée, l’instant idéal pour faire rougir les anges.

Tous unis

… par les films
L’idée, ici, est de privilégier les spectacles familiaux. On vous recommande n’importe quel film avec Louis de Funès qui marche à tous les âges. Si les enfants ont plus de 8 ans, il est alors temps de leur montrer des productions comme les Goonies ou Retour vers le Futur. Et pourquoi pas La Marche de l’empereur, film-documentaire qui suit la vie des manchots ? Côté dessins animés, revisitez les classiques Niko le petit renne, magnifique conte de Noël finlandais, L’Étrange Noël de Mr Jack, Le Grinch et Le Roi et l’Oiseau.

… par les séries
Produite conjointement par Dreamworks et Netflix, il ne faut pas manquer Chasseurs de Trolls, qui va passionner autant les petits que les adultes. Autre série animée que l’on vous recommande, Les grandes vacances, dirigée par Émile Bravo, qui parle d’une bande de gamins pendant l’occupation allemande en Normandie.

… par la musique
Enivrez-vous de jazz avec Helen Merrill et Gary Peacock, de blues avec Skip James ou Bassekou Kouyate et même de chansons françaises avec Nino Ferrer et Radiah Frye. Noël, c’est l’intemporalité… et la paresseuse parenthèse qui pousse à ne rien faire. Et à le faire très sérieusement.

La belle histoire

« Après la naissance de nos jumeaux, ma compagne et moi avons plongé dans un terrible épuisement. Nous organiser pour les fêtes ? Ce n’était même pas pensable. Nous l’avons annoncé à la famille : ‘Faites-le sans nous’. Et le soir de Noël, tout le clan amical et familial déboule par surprise avec à manger, à boire, de la vaisselle et des cadeaux… une super fête. Et la surprise du chef : mes parents nous ont réservé une nuit d’hôtel et ont gardé la marmaille. Comme quoi la magie peut prendre des formes bien surprenantes. C’est l’un des plus surprenants moments de ma vie ».
Cyril, papa de jumelles de 3 ans et d’un garçon de 5 ans

Jeux d’ambiance pour soirs de fête

En plus des classiques jeux de société d’ambiance (Time’s Up, Loup Garou, Concept, Jungle Speed), trois nouveautés à découvrir :

Halli Galli Live (Gigamic, dès 8 ans) : une nouvelle déclinaison de ce grand classique où il vous faudra être le plus prompt à sonner la cloche dès l’apparition, sur la table, de deux cartes avec deux points commun.
Mot pour mot (Le Scorpion Masqué, dès 10 ans) : pour s’amuser (en équipe) avec les mots. Le but ? Former un mot en vous servant au maximum des lettres qui se trouvent sur le plateau de jeu.
Profiler (Cocktail Games, dès 12 ans) : un jeu de déduction où chaque équipe doit, sur base d’indices, découvrir un personnage mystère. Quiproquo et fou rire garantis !

Yves-Marie Vilain-Lepage et Anouck Thibaut