Vie de parent

Petit bobo ne deviendra pas grand…

Découvrir d’autres lieux, pour les enfants, c’est un peu partir à l’aventure. Ils ne connaissent pas le terrain, poussent la curiosité un peu loin. Et patatras, c’est la chute, ou la tasse, ou tout autre bobo qui leur tombe dessus. Mais papa et maman sont là, qui veillent…

Petit bobo ne deviendra pas grand… - Thinkstock

La trousse à pharmacie

Pour une liste complète de produits nécessaires au voyage, consultez le site votrepharmaciedevoyage.be
N’oubliez pas de rajouter dans la trousse les médicaments que vous avez coutume de prendre.

Vaccinations

Normalement à ce stade-ci, elles sont déjà faites. Si, toutefois, vous n’y avez pas pensé, consultez vacciweb.be pour connaître les vaccins recommandés ou obligatoires pour votre destination, les risques éventuels à ne pas les faire et quel centre de vaccination agréé de votre région pourra vous recevoir.

Ça dessèche

L’air conditionné des avions ou des trains à tendance a assécher la peau. Le jour du départ, sur-hydratez la peau de toute la famille. Pour les plus petits, veillez à utiliser une crème adaptée à leur peau fragile. Demandez conseil à votre pharmacien.

Pansements rigolos

Arrêtez les pleurs en deux minutes grâce à de jolis pansements ludiques, spécialement conçus pour les enfants. Ils sont prédécoupés, imperméables, sous la douche. Très pratique (Coverplast®Kids).

Zzzzut,les moustiques !

Sous la tente, en balade, à la plage ou sous un arbre, dites adieu aux moustiques grâce à une plaquette imprégnée d’huiles essentielles dans un bracelet ou un clip à porter à la ceinture. En vente en pharmacie ou en ligne. 15,99 €, deux recharges comprises. 

Beurk, les méduses

Vous êtes piqué par une méduse ? Saupoudrez délicatement la plaie de sable fin et sec qui piègera les filaments. Ne frottez pas afin d’éviter que les cellules urticantes n’éclatent. Rincez à l’eau de mer, éliminez prudemment les tentacules, désinfectez puis appliquez une pâte à base de bicarbonate de sodium qui semble inhiber l’action des cellules urticantes. Une solution à base de lidocaïne antalgique est également efficace. Une équipe médicale est peut-être tout près de chez vous : courez-y !
En prévention, il existe des crèmes et laits solaires qui protègent du soleil et des méduses. Parmi elles, la crème Medusyl (IP15 ou IP30) de Quies qui empêcherait les tentacules des méduses de coller à la peau. Demandez conseil à votre pharmacien.

Lunettes solaires comme les grands

Pour les enfants, des modèles 100 % anti-UV, sinon rien ! Les lunettes de soleil vendues au milieu des jeux de plage sont même toxiques. Sous l’effet du plastique teinté, la pupille se dilate au soleil, laissant passer encore plus d’UV qui atteignent les structures de l’œil. Alors, direction l’opticien et un indice de protection 3 ou 4, peu importe la couleur, mais portant le sigle CE.

Gérer le jet-lag

Planning allégé, mais actif, pour petits et grands les premiers jours. Pas de grosses visites, mais des promenades avec des activités comme un parc, un zoo. Courtes siestes réparatrices pour tous.
Si possible, ne rentrez pas la veille de la reprise du boulot ou de l’école, car il faudra récupérer le rythme dans l’autre sens.

Karine Mantovani