3/5 ans

Plus de sécurité : à la maison
de 75 à 116 cm (moins de 6 ans)

Vers 12 mois, votre petiot se tient debout en s’arc-boutant sur tout ce qu’il voit. Peut-être même marche-t-il déjà ? Sinon, soyez sur vos gardes, car ça ne va pas tarder ! À cet âge, il commence à comprendre la signification du « Non ». C’est le moment pour vous de lui imposer les limites qu’il ne peut dépasser. Pour rappel : les accidents sont la première cause de mortalité chez les moins de 5 ans et 4 enfants sur 10 en Belgique en sont victimes au cœur de la maison.

Plus de sécurité : à la maison - de 75 à 116 cm (moins de 6 ans)

Ranger, le maître-mot !

Couteaux, hachoirs, ouvre-boîtes… bref, tout ce qui vous paraît menaçant doit être rangé dans des tiroirs en hauteur où votre petit curieux ne pourra pas accéder. Même chose pour les récipients chauds et les bouteilles d’alcool que vous mettrez hors de sa portée. Tournez les manches des casseroles et des poêles vers l’intérieur de la cuisinière et, surtout, ne portez pas votre enfant dans les bras lorsque vous cuisinez ou quand vous buvez une boisson chaude.
Ne laissez pas traîner non plus des médicaments que votre enfant pourrait confondre avec des bonbons. Les aérosols et cosmétiques sont également très attirants pour lui. À planquer donc, et sous clé !
Enfin, ne transvasez jamais un produit d’entretien dans une bouteille d’eau minérale ou dans un autre récipient. Même si vous signalez le danger par une étiquette, l’enfant ne sait pas lire et même l’adulte, par distraction, peut se tromper. En cas d’intoxication, ne faites pas vomir l’enfant, ne lui donnez aucun liquide à boire et appelez le Centre antipoison immédiatement (070/245245 - un médecin vous répondra 7 jours sur 7, 24h sur 24).

Fenêtres, au secours !

Votre enfant devient un petit alpiniste, il apprend à monter puis à descendre l’escalier. Il commence à grimper, à escalader et à explorer.
Les fenêtres sont fascinantes pour les petits curieux, mais même fermées, elles présentent un danger. Ne placez pas de meubles, canapé, chaise… devant l’appui de fenêtre au risque de le voir collé contre la vitre et accroché à la poignée qui pourrait s’ouvrir. Des bloque-fenêtres, ça existe, pensez-y !
Un balcon, c’est joli et convivial en été, mais gare aux barreaux qui laissent passer la tête de votre enfant. Et si vos fenêtres sont basses, n’hésitez pas à les équiper d’un grillage de protection scellé dans le mur.
Les grandes surfaces vitrées sont aussi attractives pour les petits de moins de 6 ans. Vérifiez si l’épaisseur du verre est suffisante pour éventuellement supporter son poids ou s’il est en sécurit. Vous pouvez également coller des films plastique transparents sur la surface vitrée afin d’éviter la chute de morceaux de verre.

Sur le même sujet

Plus de sécurité en auto, à pied, à vélo… dans la cuisine, l’escalier…

Les premiers mois, l’enfant est entièrement dépendant de votre vigilance, mais un jour il devra courir tout seul en sachant où mettre les pieds. Cette autonomie, il ne peut la conquérir que s’il reçoit des consignes claires, autrement dit des règles. Mais à partir de quel âge comprend-il que le vase qui trône sur la table basse risque de lui tomber sur la tête s’il n’y prend pas garde ?

 

Plus de sécurité : en voiture

Les abords des écoles ont été fortement sécurisés ces dernières années, avec notamment l’introduction des zones 30. Des efforts qui ont porté leurs fruits mais qui peuvent encore être améliorés. Selon l’Institut belge pour la sécurité routière (IBSR), « en période scolaire, près de deux tiers des accidents impliquant des enfants (65,5 %) n’ont pas lieu aux abords des écoles, mais en agglomération ». Afin de limiter les risques, quelques réflexes simples à adopter.

 

Plus de sécurité : à pied

Être piéton, cela s’apprend. Et tôt. Or, l’enfant est particulièrement vulnérable dans la rue : sa petite taille ne lui permet pas de voir, comme nous, les voitures, ni d’être vu par elles. À nous, parents, de lui enseigner les pièges du trafic.

 

Plus de sécurité : à vélo

La circulation, la pollution, les changements de mentalités nous incitent de plus en plus à utiliser le vélo comme moyen de transport. C’est bon pour la santé, ça ne consomme pas de carburant, c’est facile à garer et c’est écologique… Mais rouler à vélo signifie aussi prendre des précautions. Passage en revue des « incontournables » avec l’Institut belge de la sécurité routière.

 

Plus de sécurité : à la maison - de 0 à 75 cm (moins de 1 an)

Il est tout-petit et reste là où vous l’avez déposé. Mais l’enfant grandit vite, découvre ses mains, ses pieds. Il pédale, bouge tout son petit corps. Jusqu’au jour où, sur son coussin à langer, il tourne sur lui-même. Émerveillez-vous de son audace sans vous laisser surprendre. Rappel des toutes premières précautions.

 

Plus de sécurité : à la maison - de 116 à 158 cm (moins de 14 ans)

Jouer au ballon, se balancer, manger dehors, quel bonheur ! La maison, c’est aussi le jardin. Pour que celui-ci reste un havre de paix, cela mérite un petit tour de piste des dangers potentiels.