0/2 ans

Premiers pas :
quand faut-il s’inquiéter ?

Noé était sur ses deux pieds à 12 mois, alors que sa petite sœur a décidé de marcher à 16 mois... Le premier est-il précoce et la seconde en retard ? Une chose est sûre : l’âge des premiers pas vient sans doute en 2e position du palmarès des préoccupations des parents. Après l’âge où bébé fait ses nuits…

Premiers pas : quand faut-il s’inquiéter ?

Les schémas de développement « normal » de l’enfant sont là pour vous indiquer les âges moyens des différents paliers de compétences. De quoi faire stresser plus d’un parent dont le petit bout en a décidé autrement. « Il faut tout d’abord savoir que ces schémas sont trop simplistes et stéréotypés, parce qu’ils mettent en avant les acquisitions finales, sans tenir compte des acquisitions intermédiaires qui sont en fait plus importantes », explique Bénédicte Guislain.
Si votre enfant ne s’assied pas encore, mais qu’il roule, joue sur le ventre, se déplace et ébauche la position « quatre pattes », il n’y a pas de quoi s’inquiéter ! Et puis il faut savoir que depuis 1992, année depuis laquelle l’OMS préconise aux parents de faire dormir bébé sur le dos, ces schémas ne sont plus adaptés.
« Les études ont montré que le couché dorsal a fait chuter les cas de mort subite du nourrisson, mais il a aussi induit un développement moteur plus lent. Résultat, les premiers pas aujourd’hui ont lieu en moyenne à 14 mois et demi. Mais cela ne représente pas un problème en soi. De toute manière, je dis toujours qu’un enfant a toute sa vie pour marcher, alors qu’il a de dix à dix-huit mois pour faire un maximum d’expériences sensori-motrices et développer des mouvements riches, variés et harmonieux ! »
Conclusion : mieux vaut se détacher des normes trop rigides qui ne sont ni pertinentes ni adaptées au coucher dorsal. L’idéal est de garder un regard global sur l’évolution de votre petit et de vous assurer qu’il acquiert de nouvelles petites compétences qui, en s’additionnant, l’amèneront à passer un palier plus important.

Manque de tonus ? Consulter sans tarder !

Si, malgré tout, vous remarquez que votre enfant n’est pas dynamique, qu’il stagne dans une position ou qu’il manque de tonus, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre. Sachez que plus tôt on prendra en mains un trouble, plus rapides seront les résultats et moins nombreuses seront les séances nécessaires.
« Beaucoup d’enfants arrivent chez nous trop tard, déplore la kiné. S’il y a un souci moteur, cognitif ou émotionnel, il est impératif de consulter rapidement pour débloquer la situation et remettre le processus de développement sur les rails. Si on laisse une situation se dégrader, on risque de laisser un cercle vicieux s’installer qui sera plus difficile à inverser, alors que parfois il suffit d’une ou deux séances pour débloquer les choses. »

J. R.

En bref

Si votre bébé prend des positions asymétriques, qu’il bouge plus un côté que l’autre, qu’il ne tient pas sa tête droite à 3 mois, qu’il ne vous regarde pas dans les yeux, que son tonus musculaire est très tendu ou très mou, qu’il bouge peu ou ne semble pas faire de progrès ou encore qu’il a l’arrière de la tête plat, par exemple, il faut consulter sans attendre.

Bravo si Bébé

  • fait des petits progrès chaque semaine
  • contrôle sa tête vers 3 mois
  • capte du regard et suit un visage dès la naissance
  • prend ses pieds en main à 6 mois
  • se retourne sur le ventre vers 6 mois
  • se déplace au sol à partir de 6-7 mois
  • premier pas vers 14 mois et demi.

Des parents en parlent

Je suis très inquiète parce que mon petit bout me semble très hypotonique, ses bras et ses jambes sont tout mous et il ne tient pas sa tête. Lorsqu'il est sur le ventre, il ne pousse pas du tout avec ses bras, quand on le met dans une position, il reste complètement immobile et ses membres tombent mollement lorsqu'on les lâche. Il ne fait que quelques mouvements avec ses mains et ses pieds, parfois avec ses coudes, mais c'est très faible.
Anouk, maman d’un nourrisson de 2 mois

On a diagnostiqué une hypotonie localisée au cou et au buste chez mon Louis, à l’âge de 4 mois. Nous avons fait de la kiné chaque matin pendant un mois et nous avons appris des exercices Volta et Bobath à faire à la maison pendant une heure chaque jour. Vers 5 mois, il a enfin commencé à tenir sa tête. On a continué jusqu’à ce qu’il ait 1 an et vers 14 mois il a fait ses premiers pas. Aujourd’hui, l’hypotonie est encore présente, mais très légère. Je conseille aux parents de ne pas s’affoler et de s’entourer de bons spécialistes, parce qu’avec de la patience, on y arrive.
Pascale, maman de Louis, 2 ans

 

Sur le même sujet

Votre bébé n’est pas un nabab !

« Ma fille de 6 mois ne tient pas assise ». « Mon fils de 13 mois ne marche toujours pas ». Est-ce grave docteur ? Chaque enfant suit son propre rythme de développement qu’il convient de respecter. Mais les parents ont eux aussi un rôle à jouer.