Vie de parent

Pressez-vous de donner du lait !

Va-et-vient dans les couloirs du lactarium du CHR de Liège, il faut agir et vite : ces derniers jours, le service a été beaucoup sollicité, un nombre plus important de bébés ayant décidé de montrer leur petit bout de nez prématurément. Le lait maternel manque, les réserves sont totalement épuisées : l’hôpital fait appel à la générosité des mamans allaitantes.

Pressez-vous de donner du lait !

Il ne s’agit plus de convaincre des bienfaits du lait maternel pour les petits humains : aliment recommandé pour les nouveau-nés à terme, il s’avère encore plus précieux pour les prématurés et grands prématurés, explique Virginie De Halleux, pédiatre néonatologue au CHR de la Citadelle de Liège.
« Le lait maternel présente de nombreux avantages, notamment celui de protéger les bébés des infections. Surtout pour les prématurés qui ne bénéficient pas des anticorps transmis par la maman au cours des derniers jours de gestation, sans oublier les avantages sur le plan neurologique ». Les mamans de prématurés ont généralement accouché dans des conditions plutôt difficiles, leurs bébés sont placés dans les services de néonatologie, perturbant la mise en route de l’allaitement.

Bébés à risque

« Les taux d’allaitement réussi sont moindres dans ces cas, les mamans n’étant pas en mesure de tirer suffisamment de lait. Ces nourrissons présentent un faible poids qui les met plus à risque, notamment de développer une entérocolite nécrosante néonatale, condition qui touche les tissus du gros ou du petit intestin. Comme la majorité des complications causées par l’immaturité, plus l’âge gestationnel du bébé prématuré est jeune, plus le bébé est à risque ».

Pénurie...

Il est difficile de prévoir le nombre d’accouchement, et les maternités doivent parfois faire face, comme au CHR de Liège ces derniers jours, à un nombre plus élevé de naissances prématurées.
« Nous faisons face à une forte activité dans le service, et nous sommes en pénurie de lait maternel : nous avons clairement besoin d’aide. Toute maman en bonne santé qui allaite son nouveau-né peut faire un don du surplus de lait au lactarium afin d’en permettre la redistribution sous prescription médicale à certains enfants malades ou prématurés ». Abondance de bien ne nuit pas...

Aya Kasasa

ZOOM

Don de lait : mode d’emploi

Chaque jour, le lactarium a un besoin de 1,5 litre à 2 litres de lait. Les stocks sont donc rapidement épuisés. Vous êtes en bonne santé, vous ne fumez pas et vous avez une excellente hygiène ? Vous produisez assez de lait pour nourrir votre propre enfant ? Le Ligueur vous dit comment procéder :

► Être maman d’un bébé âgé de moins de 6 mois.
► Tirer son lait en respectant les règles d’hygiène, corporelle et du matériel utilisé.
► Le conserver au frigo (au maximum 24 heures) et puis le congeler jusqu'au don.
► Attention : le lait ne peut pas être conservé plus de 4 mois avant d’être emmené, dans un sac isotherme, au lactarium du CHR de la Citadelle.
► Remplir, sur place, un questionnaire confidentiel remis par l'équipe du lactarium.

Le lactarium se situe sur le site Citadelle (route A538) et est accessible tous les jours de la semaine de 8h à 15h et le w-e de 8h à 11h - Tél : 04/321 73 51.

À lire

Vous avez décidé de ne pas allaiter ? C’est votre droit, cette décision intime vous appartient et il existe d’excellents laits maternisés que vous vous procurerez en pharmacie en suivant les bons conseils de votre pédiatre. Mais si vous vous lancez dans l’aventure et que vous voulez faire don du surplus, découvrez l’excellent L’allaitement maternel, de Ghislaine Camus, aux éditions De Boeck. De la première tétée au sevrage, chaque chapitre de ce guide rédigé en des termes simples et clairs est accompagné d’un quiz qui vous permettra d’améliorer vos connaissances et... de tester celles de votre entourage !

 

 
 
Le Ligueur utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus