Vie de parent

Profitons des vacances… Pour tous

Des lieux pour se prélasser, des lieux à visiter où petits et grands trouvent leur bonheur, des conseils aussi pour des vacances moins chères ou sans trop de pépins… voici ce que le Ligueur a récolté pour vous donner un dernier coup de pouce pour l’organisation de votre été.

Profitons des vacances… Pour tous

Osez les vacances à la maison

Pour des raisons financières ou par simple choix, près de la moitié des Belges restent cet été chez eux durant leurs congés. Un néologisme, venu des États-Unis, a d’ailleurs fait son apparition chez nous pour désigner ce mode de vacances : la staycation (de stay : rester et vacation : vacances). Et si vous preniez les choses du bon côté, en passant de « vraies » vacances à la maison ? Voici nos six conseils pour qu’elles soient pleinement réussies :

  1.  Mettez vos gamins dans le coup et demandez-leur ce qu’ils ont envie de faire avec vous, à la maison. Leurs réponses, parfois minimalistes, risquent de surprendre.
  2. Prenez le temps de partir à la découverte de votre quartier, votre village, votre ville : une nouvelle plaine de jeux à explorer, un petit musée à visiter, un glacier à tester, un sentier jamais parcouru à vélo…
  3. Profitez-en pour inviter des copains et leurs marmots. Ceux que vous fréquentez régulièrement, mais aussi ceux que vous n’avez plus vus depuis un bail.
  4. Joignez l’utile à l’agréable et faites, tranquillement, les petits travaux nécessaires dans votre logement.
  5. Faites-vous plaisir et improvisez une escapade à la mer, en Ardennes ou dans un parc à thème. L’avantage : vous êtes libre comme l’air et pouvez démarrer en fonction de la météo et des éventuels bouchons.
  6. Consultez les propositions du Ligueur : chaque vendredi, leligueur.be, notre site web, vous donne des idées d’activités, classées par tranches d’âge, à faire avec vos enfants. Nouveau cet été : on identifie pour vous les activités gratuites.

Baignades en Wallonie : pour ne pas boire la tasse

Une idée d’excursion d’un jour, si vous restez au pays : une virée du côté des lacs de Bütgenbach (du côté de Malmedy) ou de Conchibois (Saint-Léger, près de Virton). Pourquoi épingler ces deux lieux de baignade de Wallonie ? Parce qu’ils viennent de se voir décerner le label Pavillon bleu pour 2014, sur base de quatre grands critères : la qualité de l’eau, la gestion environnementale du site, la sensibilisation du public à l’environnement, la sécurité et les services. Et pour découvrir tous les zones estampillées Pavillon bleu à l’étranger (48 pays, au total) : www.pavillonbleu.org
Bütgenbach et Conchibois sortent donc du lot alors que, depuis quelques années déjà, les zones de baignades de Wallonie sont pointées du doigt pour la mauvaise qualité de leur eau. Faut-il pour autant avoir peur de laisser ses mômes patauger dans les cours d’eau du sud du pays ? Sur les 37 zones de baignade officielles en Wallonie, 14 bénéficient d’une eau d’excellente qualité.

Last minutes : aussi en Wallonie

Les last minutes ne sont pas l’apanage des tour-opérateurs pour voyages lointains. En Wallonie, aussi, il est possible de dénicher un logement (gîte, chalet, ferme…) avec des réductions de dernière minute.

► Deux sites web pour faire vos recherches en fonction de vos critères : http://fr.ardennes-etape.com - www.gitesdewallonie.be.
► Toujours côté bons plans en Belgique : pensez aussi aux dix auberges de jeunesse du pays qui ont bien évolué ces dernières années et sont adaptées désormais aux familles. Nouveauté pour les membres de la Ligue des familles : la carte de membre des Auberges de jeunesse (valeur 16 € pour les adultes, 10 € pour les 16 à 25 ans et 4 € pour les 3 à 15 ans) vous est offerte gratuitement. Cette dernière est obligatoire pour séjourner dans une auberge belge et donne aussi accès (et des réductions) dans les quelques 4 000 auberges de la planète.

Et si vous tentiez l’échange de maison ?

Crise oblige, les initiatives pour voyager en épargnant son portefeuille se multiplient. Rapide tour de la question, pas nécessairement pour cet été, mais pour l’avenir. En effet, ces formules de voyage chez l’habitant exigent un peu de préparation : il faut nouer des contacts avec son hébergeur et éventuellement adapter son habitation afin de recevoir des hôtes occasionnels. Des formules pour des vacances en famille, pour un séjour en amoureux lorsque les enfants sont au camp. Ou à glisser à l’oreille de votre jeune qui se découvre l’âme d’un globe-trotter.

► Le troc de maison : vous prêtez votre domicile à une famille qui, en échange, vous cède le sien. Sympa, mais il faut dénicher « la » famille avec qui ont est synchro pour l’été. www.trocmaison.com/fr ou www.guesttoguest.com
► Le wwoofing : en échange d’un logement gratuit, vous donnez un coup de main pour certains petits travaux, le plus souvent dans une ferme. Une manière de découvrir les coulisses d’une exploitation agricole. Possible en famille. www.wwoofinternational.org ou www.wwoof.be
► Le couchsurfing : vous hébergez ou êtes hébergé gratuitement aux quatre coins du monde. Plusieurs plateformes permettent de mettre les voyageurs en contact dont www.couchsurfing.org
► Le nightswapping :
en accueillant des voyageurs chez vous, vous accumulez des points (on parle de « nuits »), une « monnaie d’échange » à utiliser pour être hébergé à l’étranger. Un site web : www.cosmopolithome.com

Séjour chamboulé ? Vous avez des droits !

Une valise éventrée ou un bagage égaré à l’arrivée à l’aéroport ? Un train supprimé pour cause de grève ? Une location qui n’est pas conforme au descriptif qui vous a été fait avant le départ ? Un refus d’embarquement pour cause d’overbooking ? Un retour précipité à la maison pour cause de maladie d’un proche ? Autant de petits ou gros tracas qui peuvent mettre votre séjour à mal. Bon à savoir : dans certains cas, vous avez droit à des dédommagements ou à des remboursements. Une brochure, pour y voir plus clair : Voyager en Europe, tout sur vos droits avant, pendant et après votre voyage.

Quel voyageur êtes-vous ?

Chaque année, le baromètre européen d’Europ Assistance nous donne des indications sur les habitudes de Belges (et des Européens) en matière de vacances.  Quelques chiffres pour voir où vous vous situez.

► Votre budget familial dédié aux vacances avoisine les 2 577 € ? Dans ce cas, vous êtes pile poil dans le budget moyen des Belges pour ce poste. Une moyenne en augmentation depuis l’été dernier (+ 69 €) qui place la Belgique en 2e position parmi les pays européens. À l’autre bout du classement : l’Espagne et l’Italie.
► Vous prenez la direction de la France ? Comme 30 % des Belges, vous avez choisi l’Hexagone comme lieu de villégiature. Viennent ensuite l’Espagne (14 %), l’Italie (10 %), la Grèce (5 %) et la Turquie (4 %).
► Vous vous envolez vers une contrée hors d’Europe ? Vous faites partie des 32 % de Belges qui s’offrent désormais cette possibilité.
► Vous partez en voiture ? Comme 54 % des Belges, vous restez fidèle à ce mode de transport, malgré la démocratisation des voyages en avion.
► Vous avez choisi la plage ? Là encore vous appartenez à la majorité des Belges (59 %) qui préfèrent encore et toujours le sable et la mer à la montagne, la campagne ou la ville.
► Le repos est le maître mot de vos vacances ? Sans surprise, vous avez les mêmes aspirations que 60 % des Belges. Pour 34 % des touristes de notre pays, les vacances doivent aussi être synonymes de nouvelles découvertes.

Anouck Thibaut

Sur le même sujet

Profitons des vacances... de 1 à 4 ans

Des lieux pour se prélasser, des lieux à visiter où petits et grands trouvent leur bonheur, des conseils aussi pour des vacances moins chères ou sans trop de pépins… voici ce que le Ligueur a récolté pour vous donner un dernier coup de pouce pour l’organisation de votre été.

 

Profitons des vacances… de 5 à 12 ans

Des lieux pour se prélasser, des lieux à visiter où petits et grands trouvent leur bonheur, des conseils aussi pour des vacances moins chères ou sans trop de pépins… voici ce que le Ligueur a récolté pour vous donner un dernier coup de pouce pour l’organisation de votre été.