12/15 ans

Quand le corps des ados devient leur ennemi

La peur d’avoir un corps qui n’est pas « conforme » apparaît de plus en plus tôt et serait accentuée par les réseaux sociaux. Une équipe de l’Université de Mons étudie ce phénomène appelé « dysmorphies corporelles » ou quand un défaut inexistant vient pourrir la vie d’un·e ado.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.