Vie de parent

Saint-Nicolas 2018 : de 9 à 12 ans

Saint-Nicolas 2018 : de 9 à 12 ans

Igor a un petit faible pour ce qui est crado

Mieux que le slime - déjà presque passé de mode -, cette « pâte intelligente » qui débarque des États-Unis. Dans chaque boîte métallique (il y en a des dizaines à collectionner), une pâte de couleur et de texture différentes. Certaines ont des propriétés particulières : elles sont aimantées ou fluorescentes. Exemple avec la Solar Wind, qui sert d’illustration à ce dossier : lorsqu’on l’éclaire avec une mini-lampe, elle reproduit ce phénomène impressionnant qu’est le vent solaire.
Dès 10 ans, Solar Wind (Crazy Aarons) #Neurones, #Imagination, 15 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
On hésitait à mettre ce produit en avant dans notre dossier… jusqu’au moment où nous l’avons eu en main : la malaxer a des effets relaxants, aussi pour les enfants. Pour joindre l’agréable à l’utile, offrez plutôt une boîte dont la pâte présente des propriétés particulières et avec laquelle votre enfant pourra développer des connaissances scientifiques. Important : veillez à ranger la pâte dans sa boîte car elle ne fait pas bon ménage avec les vêtements.

Éloïse reste longtemps dans son bain

 Une mode en chasse une autre : après les kits pour faire soi-même du slime, place aux boîtes qui permettent de réaliser des « bombes de bain », ces balles effervescentes qui, plongées dans l’eau, se décomposent en parfumant et colorant le bain. Mieux que de se les faire offrir, pourquoi ne pas apprendre à les fabriquer soi-même avec cette boîte qui contient le matériel et les produits nécessaires ? Aussi fourni : un livret avec la marche à suivre et des infos scientifiques pour comprendre la réaction chimique qui se produit en mélangeant du bicarbonate et de l’acide.
Dès 10 (et +), Bombes de bain (Sentosphère), #Créativité, #Neurones, 30 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Des produits à manipuler avec précaution, donc lorsque le petit frère ou la petite sœur ne sont pas dans les parages. Comme pour le slime, de nombreux tutos circulent sur le web. Mais gare à l’utilisation de certains produits qui peuvent provoquer des allergies ou des brûlures. On préfère vous conseiller cette boîte, dont les composants sont de qualité et sans danger.

Daren aime la compétition

Étonnant de simplicité que ce jeu d’adresse qui est une sorte de mixte entre la pétanque et le curling, avec des règles encore plus simples. Le but ? Approcher son palet de bois le plus près possible de la cible en le lançant ou en le faisant glisser ou rouler sur le sol. Avec, en fin de partie, une petite variante qui permet d’engranger davantage de points. Pour jouer avec les copains ou en famille. Ou même tout seul, pour s’entraîner.
Dès 10 ans (ou +), JoJack (Art of Games) #Adresse #Motricité, 35 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Un cadeau à offrir aussi en hiver puisqu’il peut se jouer dehors comme dedans, à condition de disposer d’un peu d’espace (comme un long couloir). Et puisque vous êtes nombreux à nous réclamer des jeux dont l’empreinte écologique est faible, soulignons que ce jeu est fabriqué dans la région liégeoise.

Enzo adore les montagnes russes

Votre pré-ado a longtemps joué avec sa descente de billes en bois ? Offrez-lui ce jouet qui devrait faire remonter en lui ou en elle bien des souvenirs. Ici, les choses se corsent : la structure se construit à l’aide de blocs à empiler et de rails à l’intérieur desquels glisseront ensuite les billes métalliques. Un jeu basé sur la gravité et le magnétisme, ce qui permet, au passage, de s’initier à la compréhension de ces phénomènes scientifiques.
Dès 10 ans, GraviTrax (Ravensburger) #Construction, #Neurone, divers prix, 45 € (set de base)

► Ce qu'en pense le Ligueur
Sur le web, circulent des vidéos réalisées avec ce type de jeu puisqu’au set de base peut venir se greffer une série d’éléments (looping, catapulte, canon à billes) permettant de se mesurer aux lois de l’apesanteur. De quoi réaliser un spectacle dans son salon qui captivera le frangin ou la frangine… et ainsi boucler la boucle.

Inès aurait aimé croiser un « vrai » dino

Un peu comme un puzzle en 3D, ce T-Rex se construit en assemblant, une fois pour toutes et suivant le plan de montage, une série de pièces en bois. Magique : une fois sur ses deux pattes et lorsqu’on frappe dans les mains devant lui, ce dinosaure se met en mouvement et pousse un grognement.
Dès 10 ans, T-Rex Walking (Robotime), #Construction, 30 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Un cadeau à cheval entre le jeu de construction et la maquette qui, à la différence de cette dernière, ne prendra pas la poussière sur une étagère, qui du coup servira plutôt d’élément de décor. De quoi donner l’envie à votre aîné·e de se mêler, avec ce jouet un peu effrayant, aux jeux de votre petit dernier.

Jules aime les collections

Une nouveauté pour prolonger encore un peu le plaisir d’emboîter les célèbres briques Lego : chaque boîte de la gamme Brick Headz permet de construire des figurines issues de différents univers. De Harry Potter à Star Wars en passant par Superman, Disney, Captain America et même Fortnite, il y a en a pour tous les goûts, les garçons comme les filles, d’ailleurs ! Sympa aussi dans la même gamme : La fabrique à Selfie pour réaliser des figurines représentant ses potes ou ses proches.
Dès 10 ans (et +), Brick Headz (Lego), #Construction, #Créativité, 10 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Avec ses dizaines de figurines, ce jouet a tout pour attiser ce désir d’initier une collection, qui titille généralement les mômes dès 8 ou 10 ans et peut se poursuivre jusqu’à l’adolescence (et même au-delà). Parce qu’elles doivent être construites avant de se laisser admirer, elles ont un petit plus que les célèbres figurines POP, également à collectionner.

William est imparable dans les jeux abstraits

Voici pour nous, LE jeu de société familial - où les enfants et les adultes prennent plaisir à jouer ensemble - de l’année écoulée. La raison de notre enthousiasme ? Malgré des règles et un principe de jeu relativement faciles à assimiler, on ne s’en lasse jamais : à chaque fin de partie… on a envie de recommencer ! Un jeu de placement (qui peut se jouer à 2, 3 ou 4) qui développe la stratégie, l’anticipation et la concentration. À classer dans la catégorie des jeux abstraits, pour ceux qui se sont déjà (un peu, mais pas trop pour autant) familiarisés avec les jeux de société. Avec, ce qui ne gâche rien, un matériel de toute beauté fait de tuiles en résine colorée qui rappellent les carreaux du revêtement mural en faïence de l'Alhambra.
Dès 10 ans (et +), Azul (Next Move), #Neurones, 35 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Détrompez-vous, malgré la concurrence des écrans, votre jeune est toujours partant pour s’embarquer dans un bon petit jeu de société. Pour le plaisir de partager une activité avec vous et le reste de la tribu. S’il a aimé Azul, foncez sur Azul 2 qui vient juste de sortir ou encore sur Reef (Next Moves) qui, puisqu’il épouse un peu la même mécanique, devrait également lui plaire.

Samy est fasciné par les robots

Dans cette énorme boîte de jeu de construction, votre ingénieur en herbe découvrira des pièces en plastique pour assembler cinq robots différents. Mais aussi des moteurs, des composants et des capteurs pour mettre ces derniers en mouvement et leur faire exécuter diverses tâches : avancer en suivant une ligne, attraper des objets et les classer par couleur ou surveiller une zone et chasser les intrus qui y pénètrent. Un jouet qui permettra à votre enfant de découvrir, via une application, les bases du codage et de la programmation.
De 10 à 12 ans (et +), Robomaker (Clementoni), #Neurones, #Construction, 95 €

► Ce qu'en pense le Ligueur
Depuis des décennies - et bien avant que l’informatique ait pénétré dans leur quotidien -, les mômes sont fascinés par les robots. Si c’est le cas du vôtre, évitez les robots déjà construits qui se mettent en branle tout seuls : passé l’effet de surprise, il s’en lassera vite ! Privilégiez plutôt les robots à construire et à programmer soi-même comme celui-ci qui est, on vous prévient, plutôt destiné aux enfants qui se sentent déjà une âme d’ingénieur.

 

Anouck Thibaut

En pratique

Où tester un jeu avant d'acheter ?

Rien de tel que de tester avec votre enfant un jouet afin de vous assurer que celui-ci lui plaira. Plusieurs lieux pour cela :

► Bon nombre de ludothèques (infos sur ludobel.be) et de boutiques de jeux organisent des journées découvertes en vue des fêtes de fin d’année. Rendez-vous notamment à Namur (Histoire naturelle, le 11 novembre) ou encore à Tournai (Halle aux Draps, le 16 novembre). Vous avez un événement à annoncer ? Faites-le nous savoir sur redaction@leligueur.be, nous le relayerons sur notre site web dans notre rubrique Que faire avec vos enfants ce week-end ?
► Les rencontres Jeu t’aime, le dimanche 25 novembre à Bruxelles et dans neuf villes de Wallonie. Avec des jeux à tester, des animations et un marché du jeu. 

Zoom

Ne jamais cesser de jouer !

Concurrence des écrans oblige ou évolution de la société qui fait grandir toujours plus vite nos enfants, force est de constater que nous sommes toujours un peu en panne lorsqu’il s’agit de trouver un jouet pour des enfants de 9 ou 10 ans, voire plus ? Et pourtant, les rayons des magasins regorgent bel et bien de jouets (des jeux de société, mais pas seulement) malins et amusants qui sont loin d’être « pour les bébés ».
Dans ce dossier, cette année, on s’est lancé un pari : vous filer un maximum de bonnes idées pour glisser de la part de saint Nicolas - allez, encore une dernière fois ! -, un jouet à vos (grands) enfants. On compte sur vous pour nous emboîter le pas.