Vie de parent

Spécial jeux-jouets 2017 : des idées entre 15 à 30 €

Ils éveillent les sens

Magik’Kub Sophie la girafe (Vulli) Dès 3 mois

C’est plus fort que nous : lorsqu’un nouveau jouet atterrit dans nos bureaux, on salue l’inventivité sans fin des créateurs comme ici avec ces cubes en tissu pour bébé. Huit cubes cousus entre eux de manière astucieuse, laissant chaque fois apparaître différents « tableaux » montrant Sophie la Girafe et ses copains. Certaines faces, en noir et blanc avec du rouge, du jaune et du vert bien contrastés, sont destinées aux tout-petits qui, rappelons-le, ne voient l’ensemble des couleurs comme nous que vers 5 mois. 16 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Pourquoi affubler de chiffres et de lettres les jouets des tout-petits ? Mais ne nous accrochons pas à ce détail, ce jeu nous séduit quand même beaucoup pour le plaisir qu’il va prendre à observer les images, à les faire bouger, à écouter les histoires que papa-maman lui racontent sur Sophie et ses copains.

Fleur K poupée (Kaloo) Dès 18 mois

Les poupées, c’est comme les peluches, c’est une histoire de coup de cœur. Lorsque nous avons eu celle-ci en main, on n’a eu qu’une seule envie : l’adopter et la rapporter à la maison. Ce qui nous a plu ? Sa taille intermédiaire (25 cm), le fait qu’elle tienne bien assise et la qualité de son tissu, à la fois vintage et moderne. Nous avons aussi inspecté son cou, le talon d’Achille des poupées. Celui-ci est renforcé : entre deux moments tendresse, votre petit(e) pourra malmener sa poupée sans craindre de la décapiter. 25 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Les enfants s’attachent à leur poupée et la trimballent souvent partout. D’où l’importance de miser sur la qualité et donc d’y mettre le prix. Cette Fleur K, tout en tissu avec un corps souple, convient bien comme tout premier poupon. Dès 2 ans, vous pourrez passer à la poupée à la tête « dure » avec vêtements amovibles.

Pour faire comme maman, comme papa…

Mon super avion cargo 2 en 1 (Vtech / Tut Tut Bolide) Dès 2 ans

D’habitude, on les écarte d’emblée, ces bruyants et lumineux jouets à piles, peu respectueux de l’environnement et qui, surtout, puisqu’ils avancent tout seuls, laissent peu d’espace à la créativité. Si cet avion a passé avec brio nos critères de sélection, c’est qu’en plus d’être robuste, il est particulièrement bien conçu, avec sa multitude de petites activités qui aiguiseront la fine motricité de votre rejeton : porte à ouvrir, valise à faire glisser, pouet sur le nez. Génial aussi et propice pour lui inventer des histoires : cet engin, qui peut transporter un petit avion sur son dos, peut aussi s’ouvrir laissant ainsi apparaître un toboggan dans lequel l’avion peut glisser. 25 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

On prend les paris : cet avion devrait aussi séduire le(s) aîné(s) de la fratrie et même vous. Surtout, n’hésitez pas à retomber en enfance en vous mettant à quatre pattes pour partager du temps de jeu avec vos marmots : un cadeau en soi !

Le château princesse (Papo) Dès 3 ans

En découvrant cette nouveauté, on en a pensé aux parents qui nous interpellent régulièrement et qui rêveraient d’une liste de Saint-Nicolas sans jouets en plastique ni (sur)emballage. Ce château tout en carton robuste en est un : il s’assemble facilement avant de servir de décor de jeu pour s’inventer librement des histoires de princesses. Attention, il est vendu sans figurines. À vous d’acheter éventuellement les petits personnages en complément, notamment la créature imaginaire la plus prisée par les gamin(e)s en 2017 : la licorne (toujours chez Papo pour 7 euros environ). Autres univers, dans cette gamme Isiplay : le fort pirate et le poney club. 16 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Un jouet qui devrait donner des idées aux enfants et parents-bricoleurs : construire son propre décor de jeu avec du carton de récupération. Un bon plan pour votre portefeuille comme pour la planète.

Pour faire travailler ses neurones

My very long puzzle (Mudpuppy) Dès 18 mois

Chaque année, des jouets aussi simples que bien pensés méritent un petit coup de projecteur. C’est le cas de ce long puzzle de 1 mètre, composé de 30 pièces. Sa particularité au-delà de sa taille ? Ses éléments centraux peuvent être assemblés séparément, le transformant ainsi en un mini-puzzle de 2, 3, 4 et 5 pièces. Plusieurs thèmes disponibles dont les véhicules, les animaux et l’espace, très à la mode dans l’univers du jouet en 2017. 20 euros

Ce qu’en pense notre journaliste

Un puzzle évolutif qui permet à plusieurs enfants d’âges différents de se retrouver autour d’un même jeu. Petit rappel : le puzzle n’a pas son pareil pour exercer la concentration, l’observation et l’abstraction. Mais attention, tous les enfants ne mordent pas à ce type de jeu : si c’est le cas du vôtre, surtout ne le forcez pas, d’autres jeux lui permettront de développer ces compétences.

Blanche-Neige (Smart Games) Dès 4 ans

Nous avons été bluffés par l’inventivité et la qualité du matériel des nouveaux jeux de cette marque belge. Parmi eux, cette maison des petits nains qu’il faut placer derrière les bonnes fenêtres. 48 cartes défis dictent les instructions. Ce jeu est idéal pour faire travailler les méninges, notamment celles de la déduction, et exercer la latéralité puisque les défis peuvent être réalisés soit face à la façade de la maison, soit à partir de l’intérieur de la maison. Un jeu qui force l’enfant à apprendre aussi à jouer seul. 25 euros

Ce qu’en pense notre journaliste

Un jeu au plaisir durable et rassembleur, à offrir au plus jeune de la fratrie (qui s’amusera aussi, en prime, à s’inventer des histoires avec les personnages) mais auquel les aînés - et même les parents ! - se mesureront aussi. Pour les avoir testé à la rédaction, il faut (un peu) réfléchir pour résoudre les défis les plus corsés.

Partager des règles ensemble

12 jeux classiques (Djeco) Dès 5 ans +

Nous voilà gagnés par une pointe de nostalgie avec ces jeux de société d’antan qui nous font retomber en enfance. Dans ce coffret qui vaut bien son prix, vous retrouverez douze jeux, des grands classiques dont les Petits chevaux, le Jeu de l’oie, le Morpion, un Mémo et plusieurs jeux de dés. 30 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Ces jeux sont le plus souvent basés sur le hasard et n’aiguiseront donc pas beaucoup les neurones de vos gamin(e)s. Mais le plaisir de se retrouver tous ensemble, enfants, parents, grands-parents et autres proches et de discuter des règles sans se crêper le chignon valent déjà tous les exercices de neurones du monde. Pratique : plusieurs de ces jeux peuvent être joués en même temps, de quoi occuper toute la fratrie durant les longues après-midi hivernales.

Magic Maze (Sit Down !) Dès 8 ans et +

Ouvrir une boîte de jeux de société, c’est comme ouvrir un bouquin : ce geste nous plonge dans un univers particulier. Ici, nous voilà dans la peau de super-héros enfermés dans un grand magasin qui, après avoir été dépouillés de leurs biens, vont se servir dans les rayons tout en échappant au vigile. Pour cela, les joueurs vont devoir s’allier puisque chacun d’entre eux ne peut réaliser qu’une seule action (se déplacer vers le nord ou l’est, emprunter l’escalator…) Le tout, et c’est l’originalité de ce jeu de coopération, contre le sablier et surtout, sans piper un mot ! 25 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Le scénario de ce jeu n’est pas très moral, mais le plaisir qu’il crée est tellement durable qu’on décide de fermer les yeux. Mieux, il peut être l’occasion d’une discussion sur la fragilité des héros et sur ce qui est permis et pas permis de faire.
Autre force de ce jeu, c’est de s’adresser aussi aux ados férus des jeux vidéo car il en emprunte certains mécanismes. Ce jeu belge, nominé au prestigieux Spiel des Jahres 2017, est réservé aux joueurs déjà un peu expérimentés et qui n’ont pas peur de potasser les règles. Et pour les déjà accros à ce jeu, sachez que l’extension est disponible !

À découvrir, dans notre dossier jouets : des idées petit budget

Construire, c’est être habile et fin observateur

Boîte mixte 90 clips - Modèle Biplan (Clip It 3D) Dès 6 ans

C’est « la » nouveauté que l’on aurait tant voulu inventer ! Dans une boîte, des clips en plastique coloré qui permettent d’assembler des bouchons, par exemple, de vos bouteilles d’eau ou de jus de pomme. Avec en plus, idée géniale, la possibilité sur certains clips munis d’ergots de fixer des briques Lego. De quoi faire des constructions à l’infini en développant imagination et fine motricité. En vente notamment via clip-it.fr 19 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Un jeu respectueux de l’environnement qui est une belle illustration de l’économie circulaire : les Clip It sont fabriqués à partir de bouchons recyclés, dans une petite usine locale française.

Patarev Styliste (Sentosphère) Dès 7 ans

Nous étions sceptiques à l’idée de confectionner des vêtements en pâte à modeler pour une poupée. Mais dès l’instant où nous avons mis cette nouveauté dans les mains d’Enimie, 7 ans, ce jeu nous a convaincus ! Comme chaque fois, cette marque française spécialisée dans les loisirs créatifs pour les plus jeunes nous offre du tout beau matériel : pâte à modeler « légère » (leur fameuse Patarev), petits outils, patron-pochoir et des paillettes dorées. De quoi habiller la poupée (qui est aussi dans la boîte) avec de petits vêtements stylisés façonnés par les petits doigts. 20 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Un bricolage qui nécessite la première fois un coup de main d’un adulte (ou de l’aîné de la fratrie). Pourquoi pas ? Les enfants raffolent de bricoler avec leurs parents. Vous n’êtes pas opératif pour un sous ? Laissez-vous entraîner : bien plus que le résultat final, ce qui compte avant tout, c’est le temps de jeu partagé ensemble.

Puzzle 3D Sneaker - American Style (Ravensburger) Dès 8 ans et +

Si les nouveautés sont légion pour les (jeunes) enfants, pas simple d’en dégoter pour les (pré-)ados. Voici un jeu qui a un double emploi : une fois assemblé, ce puzzle en 3D (108 pièces, numérotées, ce qui ne rend pas le montage trop complexe) prendra ensuite place sur son bureau pour y ranger ses stylos et autres accessoires. 20 euros.

Ce qu’en pense notre journaliste

Un jouet bizarrement qualifié pour fille par la marque allemande, mais qui peut très bien se retrouver dans la chambre d’un garçon. Tout comme il n’y a pas de raison que votre adote, si elle le désire, prenne du plaisir avec le célèbre Combi Volkswagen. Pour ses 70 ans, il fait son entrée dans cette même gamme de Puzzle 3D. Face à cette « guerre » des sexes qui anime encore et toujours l’univers du jouet, il n’y a qu’une règle : faire plaisir à votre enfant !

Anouck Thibaut

En pratique

Peut-on se fier à l’âge inscrit sur la boîte de jeu ?

Vous le remarquerez, certains fabricants de jeux ou de jouets font volontairement le grand écart, en proposant une fourchette d’âge très large, pour d’évidentes raisons commerciales.
D’autres encore s’en tiennent strictement aux normes de sécurité et se contentent d’indiquer qu’un produit ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans - les normes étant très sévères avant cet âge, notamment en ce qui concerne la présence de petites pièces -, sans plus de précision.
Comment, dès lors, s’y retrouver ? En se fiant aux âges renseignés dans ce dossier, que nous avons parfois volontairement ajustés par rapport aux indications mentionnées sur les emballages afin qu’ils collent davantage aux étapes de développement de l’enfant. En demandant conseil aux vendeurs, tout spécialement des ceux des boutiques spécialisés. Et aussi, en vous faisant confiance : un enfant n’étant pas l’autre, c’est vous qui connaissez le mieux les goûts et les aptitudes du vôtre.

En pratique

Que signifie le logo CE ?

Contrairement à ce que l’on croit souvent, le fameux logo CE apposé sur les boîtes de jeux et de jouets n’est pas un gage absolu de sécurité. En effet, même si les fabricants sont tenus par la loi d’apposer ce sigle sur leur boîte… les contrôles ne sont pas systématiques avant la mise sur le marché d’un nouveau produit. Pas d’inquiétude inutile, cependant : le secteur du jouet est soumis à des normes extrêmement strictes, notamment pour les jeux destinés aux moins de 3 ans. Les marques qui ont pignon sur rue - notamment celles que le Ligueur met en avant dans ce dossier - les respectent largement.
Au passage, toujours côté sécurité, rappelons qu’un jouet qui répond aux normes de sécurité peut s’avérer dangereux s’il est mal utilisé ou que votre (jeune) enfant s’en empare sans votre surveillance.

Sur le même sujet