Les articles vie_de

 

Migrants : les questions des parents qui accueillent

Migrants : les questions des parents qui accueillent

Une incroyable solidarité s’est organisée entre citoyens et réfugiés. D’ailleurs, dans ce contexte, on ne dit plus migrants mais « invité·e·s ». Nous sommes persuadés que ceux qui ouvrent leur porte, ceux qui partagent, ceux qui aident sans calcul, sans retour, sont forcément du bon côté de l’Histoire. Seulement, héberger une personne en situation illégale soulève forcément des questions. Nous allons donc tâcher d’y répondre. Voyons avec des juristes, des associations de terrain et des parents accueillants.

 

 AsileImmigration

Abdulazez, les yeux des camps

Abdulazez, les yeux des camps

Moche 20 juin. Moche journée des réfugiés. L'Amérique se referme sur elle-même. L'Europe multiplie les déclarations populistes. Partout en Occident, on voit défiler des photos de cages, de barreaux, de barbelés qui sont censées être plus humaines que celles de missiles, d'explosions, de soldats des pays du Sud. La réalité du monde, c'est celle de ce 20 juin. Alors pour cultiver l'espoir, on se replonge dans les paroles de ce jeune réfugié de 20 ans. 

 

 Théâtre

Abdes ouvre la scène aux sans-abris

Abdes ouvre la scène aux sans-abris

Appelez-les Super ! Tout simplement Super. Quand l’actu déprime, cette rubrique est là pour remonter le moral. Son objectif ? Mettre en scène des héros. Ceux qui rendent l’espoir possible. Il n’existe hélas pas grand-monde pour parler d’eux. Nous leur ouvrons donc largement nos colonnes.

 

 

Vinciane soigne les racines de vos petits

Vinciane soigne les racines de vos petits

Appelez-les Super ! Tout simplement Super. Quand l’actu déprime, cette rubrique est là pour remonter le moral. Son objectif ? Mettre en scène des héros. Ceux qui rendent l’espoir possible. Il n’existe hélas pas grand-monde pour parler d’eux. Nous leur ouvrons donc largement nos colonnes.

 

 SantéAlimentation

Et si bien manger n’était pas si compliqué ?

Et si bien manger n’était pas si compliqué ?

« Que ton aliment soit ta première médecine », aurait déclaré Hippocrate, le père de tous les médecins. À l’heure où la célèbre revue scientifique The Lancet publie une étude qui démontre que l’obésité, la sous-alimentation et les dangers climatiques sont trois phénomènes qui interagissent. Retour sur le b-a ba d’une bonne alimentation de l’enfant dès les tout premiers mois.

 

La Ligue en action 

Enquête : concilier sa vie de famille et son travail

Enquête : concilier sa vie de famille et son travail

Plus de 1 parent sur 2 l’avoue : travailler tout en étant parent reste difficile, voire très difficile. Un « en même temps » qui se corse quand on est une femme doublée d’une maman. Les mesures mises en place par les politiques ne seraient-elles pas suffisantes ? Que faudrait-il pour que le monde du travail devienne davantage parents admis ? La Ligue des familles vient de clôturer une enquête pour mieux comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés les parents-travailleurs. Vous trouverez tous les résultats sur liguedesfamilles.be. Quant au Ligueur, il a choisi d’explorer les chiffres qui concernent davantage les papas afin d’approcher au mieux leur situation et leurs attentes (même si ce sont les mamans qui ont majoritairement répondu à l’enquête !).

 

 Handicap

Tous devant les jeux paralympiques - © Special Olympics Be

Tous devant les jeux paralympiques

À l'occasion des Jeux paralympiques de Rio (7 au 18 septembre), on vous présente un super athlète que nous mettons sur le podium de nos plus belles rencontres : André Schepers, champion assoiffé de records et de performances sportives inédites. Il nous parle de sport unifié, de l’importance de se mélanger. Il retrace son parcours, livre ses conseils et évoque ses défis.

 

 

Wippy d’or : le handicap a ses trophées

Wippy d’or : le handicap a ses trophées

À l’occasion de la journée internationale de la personne handicapée, célébrée tous les 3 décembre, l’Awiph a décerné, hier soir, ses Wippy d’or. Ce concours a pour but de récompenser des projets favorisant l’inclusion de la personne en situation de handicap dans la société. La Ligue des familles ne peut qu’encourager ce genre d’initiative. Pour preuve, elle décerne aussi un prix en son nom.

 

 Handicap

Alexandra : « J’ai fait une promesse à mon fils, David, trisomique… »

Alexandra : « J’ai fait une promesse à mon fils, David, trisomique… »

Il y a quatre ans, David entrait dans nos vies. Il y a quatre ans, notre vie changeait bien plus que nous l’avions imaginé. Je n’oublierai jamais le moment de l’annonce, ni ceux qui ont suivi… Mais l’un des plus importants est sans doute celui durant lequel j’ai promis à mon fils nouveau-né de toujours lui faire confiance et de lui offrir la place qu’il mérite dans ce monde. C’est de là, je crois, que tout est parti.

 

 Amour

En amour, il n’y a pas de déterminisme

En amour, il n’y a pas de déterminisme

Si les empreintes affectives de l’enfance sont indéniables et souvent durables, il est faux d’affirmer qu’on aime à l’âge adulte comme on a été aimé, insiste le psychologue et psychothérapeute Didier Pleux dans On aime comme on a été aimé ? (La Musardine), un nouvel ouvrage qui s’appuie sur de nombreuses paroles de patients. Que l’on ait été choyé ou que l’on ait, au contraire, reçu trop peu d’amour parental, on peut - à condition de travailler sur soi - se projeter dans une relation de couple harmonieuse.